Jovenel Moïse part à la conquête de l’Europe

Editorial -

Le président Jovenel Moïse prend l’avion ce week-end pour son premier voyage officiel en Europe. Le président visitera tour à tour Paris et Bruxelles.

En France, le 12 décembre, il participera au One Planet Summit, un sommet sur le climat, à l’invitation du président Emmanuel Macron. En Belgique, le chef de l’État a des rendez-vous avec des institutions de l’Union européenne, principal bailleur direct de fonds d'Haïti, et avec le roi et la reine des Belges. Le président Moïse et le pré...

Le Grand quartier général de l’armée sera-t-il logé à son siège d’antan ?

Editorial -

Moins d’un mois après la remobilisation des Forces armées d’Haïti par le président Jovenel Moïse, le Premier ministre Jack Guy Lafontant, accompagné du ministre de la Défense Hervé Denis et du commandant en chef par intérim Jodel Lesage, a effectué, le mercredi 6 décembre 2017, une visite d’inspection au siège du ministère de la Culture, dans la perspective de la reprise des locaux devant loger à nouveau le Grand quartier général des Forces armées d'Haïti. Depuis la démobilisation de l’armée...

Jovenel Moïse va-t-il marcher contre la corruption avec les évêques vendredi ?

Editorial -

Le président de la République est invité à prendre part à la marche projetée pour vendredi par l’Église catholique d’Haïti.

« De même qu’en 1942 les autorités s’étaient unies à l’Église et avaient marché pour Haïti, je vous invite à rejoindre l’Église pour organiser cette belle marche », a lancé le révérend père Frantz Petit-Homme au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi dans les locaux de la pastorale universitaire de Port-au-Prince.

Selon le prélat, une invitation...

La bataille contre la corruption n’a pas été gagnée, espérons simplement qu’elle ne fait que commencer.

Editorial -

La marche contre la corruption n’a pas eu, mardi, le grand succès escompté pour donner un électrochoc à la conscience endormie du pays.

Plus d’un millier de manifestants pour certains, pas plus de cinq mille pieds aux yeux d’autres, peu de grandes figures, pas de slogans chauds et, suivant les critères haïtiens de calcul de réussite d’une manifestation, ni casse ni embarras de circulation insurmontables, le verdict est limpide : la mobilisation n’a pas attiré le chaland.

Mais l’...

La lutte contre la corruption cherche des soldats

Editorial -

Ce 5 décembre ne sera pas un jour comme un autre. Non pas que le pays va se remettre à commémorer la découverte d’Haïti par Christophe Colomb comme on le faisait avant l’adoption de la Constitution de 1987, mais parce que le pays va découvrir qui supporte la lutte contre la corruption. C’est un 1492 d’un autre genre qui s’annonce pour ce mardi.

Le Collectif du 4 décembre et ses alliés ont donné rendez-vous sur le béton pour une manifestation contre la corruption. On s’attend sinon à la...

Le mandat de 10 sénateurs est-il arrivé à terme ?

Editorial -

La désinvolture de la plupart de nos dirigeants dans la conduite des affaires de l’Etat a toujours été à l’origine des tensions entre les pouvoirs exécutif et législatif. En janvier 1999, le président René Préval fit savoir qu’il constata la caducité du mandat de la Chambre des députés et d’un tiers du Sénat. Cette décision souleva la colère des députés et des sénateurs et une crise politique pointa à l’horizon. Il avait raté l’opportunité de mettre en branle la machine électorale en 1998 afi...

Le Sénat se complaît dans le marronnage

Editorial -

Alors que différents secteurs de la société s’attendaient à assister à un débat passionnant à la Chambre haute entre adversaires et partisans du rapport sur le fonds PretroCaribe et ensuite prendre connaissance du verdict de l’assemblée sur ce dossier, les sénateurs de sensibilités différentes n’ont pas pu trouver une entente pour tenir séance. S'étant déroulée le 14 novembre dernier, par un vote majoritaire, l’assemblée avait décidé d'accorder du temps aux sénateurs de bien se pénétrer du r...

Jovenel Moïse à la ruelle Vaillant…Sur les traces du massacre de 1987

Editorial -

Le président Jovenel Moïse a salué mercredi la mémoire des électeurs lâchement assassinés à la ruelle Vaillant, le 29 novembre 1987. « J’accomplis, à la ruelle Vaillant, l’un des plus grands devoirs de mon mandat : rendre un hommage aux votants, tombés ici, le 29 novembre 1987. Je devais cela à ces artisans de la démocratie », a twitté le président Jovenel Moïse, qui a exprimé le besoin d’entretenir la mémoire de ces martyrs de la démocratie, tués au cours de la première élection post-Duvalie...

Jovenel Moïse, attention aux illusions en béton armé

Editorial -

Sans exorciser les démons de son histoire tumultueuse ponctuée de coups d'État sanglants, d'épisodes de répressions féroces et de compagnonnages intéressés avec des politiques sournois et des opérateurs de cartels économiques, les Fad'H sont de retour. Le président Jovenel Moïse, investi de l'autorité constitutionnelle, a replacé l'armée sur l'échiquier. Le président a fait l'économie d'un vrai débat national pour vider les appréhensions et, le plus important, proposer un nouvel ADN à l'armée...

Les coresponsables de l’insalubrité de nos rues

Editorial -

Les rues de nos grandes villes sont sales. Ce n’est pas une fiction, mais un constat qui saute aux yeux. Chaque pile d’immondices qui occupe anarchiquement nos rues déjà trop étroites symbolise l’échec des autorités chargées de l’assainissement même si elles font semblant de ne pas comprendre. On n’a pas besoin d’être expert dans le domaine pour constater que le Service métropolitain de collecte des résidus solides (SMCRS) et les mairies de la zone métropolitaines de Port-au-Prince ont donné...

Les Forces armées d’Haïti remobilisées seront-elles apolitiques ?

Editorial -

Dans son message à la nation à l’occasion du 214e anniversaire de la Bataille de Vertières, le président Jovenel Moïse annonce que les Forces armées d’Haïti remobilisées seront apolitiques. S’agit-il d’un souhait exprimé par le président ? ou verra-t-on dans la prochaine législation, qui va déterminer l’organisation et le fonctionnement de l’armée, des dispositions assez contraignantes pouvant empêcher cette force de s’ingérer dans le jeu politique traditionnel du pays ? Quels seront les élém...

Aurons-nous un jour le goût pour les choses sérieuses comme la croissance et l’emploi

Editorial -

« Dans l’analyse des faits économiques contemporains, Haïti est l’un des rares pays qui, sans être en situation de guerre, se retrouvent sur un sentier de croissance quasi nulle sur une période accomplie de trente-six ans. Cette situation est statistiquement confirmée par une ligne de tendance du produit intérieur brut (PIB) de pente nulle jusqu’en 2011 et un taux moyen de croissance de 0,5% sur l’ensemble de cette période (1980-2016). » Ce constat est écrit noir sur blanc dans un petit mais...

La Police nationale d’Haïti marche sur des œufs

Editorial -

C’est une mauvaise saison pour la Police nationale d’Haïti. L’institution fait face à des accusations de bavures depuis l’opération menée à Grand-Ravine, non loin de Martissant. L’intervention des policiers s’était soldée par le décès, dans des circonstances non encore élucidées, d’une douzaine de personnes, dont deux policiers. De la bavure, avant toute enquête, des accusations d’exécutions sommaires ont été rapportées par des gens de la localité. Cela fait désordre.

L’opération a auss...

TPS : On n’a pas gagné, on n’a pas perdu

Editorial -

Les Haïtiens détenteurs du Statut de protection temporaire (TPS) ont jusqu’au mois de juillet 2019 pour quitter les États-Unis d’Amérique ou pour régulariser leur statut dans ce pays.

Les 20 mois qui les séparent de la date fatidique sont un long délai, même s’ils ne compenseront jamais un renouvellement assuré de ce sésame comme c’était le cas depuis le séisme de 2010.

Le TPS, c’est fini. Personne ne peut argumenter qu’il ne savait pas que le T signifiait temporaire.

Cela...

C'est le président Moïse qui ressuscite l'Armée, les FAD'H n'ont pas fait le 18 novembre 2017

Editorial -

Les Forces armées d’Haïti sont une réalité depuis le 18 novembre 2017. Il va falloir les faire vivre, les aider à grandir et les porter à effectuer les tâches que les civils leur définiront. Les civils.

La dernière fois, l’armée n’avait pas su se plier aux ordres des autorités civiles. Elle avait pris goût à l’exercice du pouvoir et regimbait à claquer les talons aux voix qui ne criaient pas les ordres d’un ton martial. Les élections, les élus, la légalité et la légitimité l’oppressaien...