Assassinat d'une inspectrice du service d'immigration au Cap-Haïtien

National -

Arnolda Joseph, 39 ans, une inspectrice du service d'immigration et d'émigration du Cap-Haïtien, a été criblée de balles, samedi dernier, devant son domicile à Babiole, à l'entrée nord de la deuxième ville du pays. La police affirme que Mme Joseph a été tuée de 8 balles.

Une dame qui accompagnait la victime dans sa voiture a rapporté à la police que les ravisseurs circulaient à motocyclette et à visage découvert. Toujours selon la police, la dame en question dont l'identité n'a pas été...

Une finale bien terne en Haïti

National -

La grande finale de cette Coupe du monde qui oppose la France à la Croatie ressemble à un match ordinaire, du point de vue de l’ambiance dans la capitale, ce dimanche 15 juillet. Port-au-Prince fonctionne à son rythme ordinaire. Pas de liesse. Aucun marchand de drapeaux et de maillots ne sillonne les rues comme ce fut le cas il y a deux semaines. Personne ne se précipite pour aller suivre le match quelque part entre amis. Il y a très peu d’affluence dans des bars généralement bondés aux heure...

Sobre célébration du 207e anniversaire de l’indépendance du Venezuela en Haïti

National -

Devant un public composé, entre autres, du ministre de la Défense, Hervé Denis, de deux membres du corps diplomatique et consulaire, respectivement des ambassades du Panama et de Cuba et d’une dizaine de personnes, l’ambassadeur vénézuélien Luis Ernesto Diaz Curbelo, dans son allocution, a vanté les exploits du peuple haïtien dans le processus d’indépendance des pays latino-américains, spécifiquement le Venezuela.

La révolution haïtienne a été un miroir montrant aux puissances...

Le groupe majoritaire se désolidarise du gouvernement, mais Jack Guy Lafontant veut les mettre face à leurs responsabilités

National -

Lâché par presque tous, le locataire de la Primature, Jack Guy Lafontant n’entend pas donner sa démission. Aux parlementaires de prendre leurs responsabilités. « Peuple haïtien ! Je serai au rendez-vous de l’histoire, au Parlement, ce samedi 14 juillet, dès 10h a.m., pour répondre à l’interpellation des députés de l’opposition, et parler des réalisations de l’administration Moïse/Lafontant », écrit le Premier ministre très tôt vendredi matin sur son compte Twitter.

« C’est la vérité,...

Qui sont ces beach volleyeuses de l’équipe féminine haïtienne ?

National -

Née à Ouanaminthe le 16 septembre 2001, Rose-Sabine Etienne, devenue très tôt orpheline de père, est élevée par sa mère Rose-Marie Joazard en compagnie de ses deux grandes sœurs. C’est à son école, le Collège Univers de Ouanaminthe qu’elle découvre le volleyball indoor qui est devenue sa passion. Sous la houlette de son tuteur Edgar Dumay, surnommé Joe Dumay, l’enfant fait ses gammes en grandissant jusqu’à intégrer l’équipe première de son école. Les titres interscolaires viennent récompenser...

Les remous de l’actualité des samedi 14 et dimanche 15 juillet 2018

National -

Les prix des produits pétroliers restent et demeurent inchangés

Dans un communiqué conjoint publié le vendredi 13 juillet 2018, les ministères de l’Économie et des Finances (MEF) et celui du Commerce et de l’Industrie (MCI) ont précisé que les prix des produits pétroliers restent et demeurent inchangés, donc la gazoline se vend à 224 gourdes, le gasoil à 179 gourdes et le kérosène à 173 gourdes. À travers le communiqué, l’administration Moïse/Lafontant a apporté un démenti formel aux ru...

La sélection nationale haïtienne féminine de beach volley perd en finale

National -

L'équipe nationale féminine haïtienne de volley-ball de plage composée de Carolina Richard et de Rose Sabine Etienne a perdu en finale de la compétition internationale de beach volley organisée à Aruba. Après avoir disputé la première phase, l'équipe haïtienne a d'abord battu les ?les Vierges 2 sets à 1 en quart de finale pour avoir le droit de défier Trinidad en demi. Contre les Trinidadiens qui faisaient partie des favoris du tournoi, les filles, très motivées, se sont imposées en deux set...

Rénald Lubérice, conseiller de Jovenel Moïse, identifie les responsables des émeutes

National -

Une semaine après les actes de violence qui ont secoué Port-au-Prince et les communes avoisinantes à la suite de l’augmentation suspendue des prix de l’essence, le secrétaire général du Conseil des ministres estime que les ministères sectoriels ont failli à leur mission, ce qui a occasionné ces troubles sociaux. Ce n’est ni le président de la République ni le Premier ministre, mais les ministères sectoriels, a laissé entendre Rénald Lubérice sans citer de noms ni de ministères.

« Conte...

Mangue : Fairchild honore Haïti, des acteurs braquent leurs projecteurs sur le « gros potentiel » d’une filière maltraitée

National -

La mise à l’honneur d’Haïti et de ses variétés de mangues à la 26e édition du festival international de la mangue de Fairchild, à Miami, est une reconnaissance extraordinaire. Pour la mangue Francisque et d’autres variétés comme « Madan blan », « Kòn », « Pensik », cette exposition peut se traduire en opportunités d’affaires parce qu’aux Etats-Unis, l’importation de mangues, en nette croissance, est passée de 262 millions de dollars US en 2005 à 555 millions en 2017.

Tout le monde a vu...

Le CMP à Delmas 30 a été vandalisé

National -

Dans le sillage des manifestations populaires nourries de frustrations et de colère survenues le vendredi 6 et le samedi 7 juillet 2018 dans les rues de Port-au-Prince, comme pour se révolter contre la hausse des prix (qui avait été annoncée-puis annulée) par le gouvernement, le Centre universitaire de management et de productivité (CMP) n’en était pas sortie indemne. La foudre populaire ayant perpétré casses et scènes de pillage n’a pas épargné cette institution située à Delmas 30. Même si,...

Nouvel incendie : des marchandises jouxtant le Marché en fer ravagées

National -

Des étincelles de feu provenant d’une pile d’immondices seraient à l’origine d'un nouvel incendie qui s’est propagé ce vendredi, aux environs de midi, dans les tréteaux servant d’étalages aux commerçants à proximité du Marché en fer.

Après l'incendie de ce marché, c’est au tour des tréteaux jouxtant ledit marché d'être ravagés par le feu. Les flammes ont emporté la quasi-totalité des marchandises avant que l’équipe des sapeurs-pompiers de Pétion-Ville n’arrivât sur les lieux pour circo...

Au bas de la ville: après les émeutes, la méfiance

National -

Les diverses rues du grand marché inspirent de la méfiance à ceux qui ont l’habitude de le fréquenter. La peur se lit sur le visage des gens. Au moindre bruit, les regards se tournent ça et là, cherchant à se mettre à l’ abri, a expliqué un commerçant. « On ne sait quand un dérapage va éclater. On a la peur au ventre », a-t-il déclaré, signalant que s’il avait de quoi se nourrir, il ne serait pas au marché.

La tension qui a régné le week-end écoulé dans la capitale n’a pas totalement...

Pozisyon NAPSA sou kriz k ap sakaje peyi a

National -

Nou menm manm NAPSA (napsis) ki nan peyi d Ayiti ak nan dyaspora a ap gade ak vant mòde sitiyasyon k ap ravaje peyi a depi wikenn 6-8 jiyè a apre gouvènman an te chwazi monte pri gaz la. Gen moun ki pèdi lavi yo; gen lòt ki pèdi tout avwa yo.

Si lajan ka peye byen ki boule, li pa ka renmèt lavi ni ranje imaj peyi a nan zye pwòp pitit li ak devan lemonn. Sitiyasyon sa a montre aklè pwoblèm lidèchip k ap ravaje peyi a. Si prezidan an ansanm ak tout Premye minis lan te responsab, yo pa ta...

« Gouverner, c’est prévoir », rappelle l’ambassadeur de France en Haïti

National -

Chers invités, chers amis,

Mes chers compatriotes,

Nous sommes heureux, Yves et moi, de vous accueillir cette année encore, ici au Montana, pour célébrer ensemble, avec quelques heures d’avance, ce 14 juillet, notre fête nationale, le quatrième et dernier que nous aurons la joie de partager avec vous.

J’aurais souhaité que cette soirée soit un moment de rassemblement purement festif entre Haïtiens et Français, mais les circonstances du moment en ont malheureusement décid...

Ce sont les constats qui obligent Jack Guy Lafontant à partir, selon Evans Paul

National -

Le Premier ministre Jack Guy Lafontant ne peut pas compter sur Evans Paul dans ce contexte ou presque tous exigent sa démission. « Il s’est passé quelque chose, quelqu’un doit payer les conséquences. C’est ça la réalité », a déclaré Evans Paul, qui maîtrise l’art de trouver les proverbes et les exemples qui siéent à chaque circonstance.

Le leader du mouvement « Vivre ensemble », qui réaffirme sa position en faveur de la stabilité, indique que ce n’est pas ce qu’il aurait souhaité. Ma...

-->