A Martissant, MSF réduit les critères d’admission

National -

Après la confirmation de la fermeture de deux des plus importants hôpitaux de Médecins sans frontières en Haïti, le chargé de mission de MFS-Belgique Sébastien Libert informe que le Centre d’urgence de MSF de Martissant ne recevra plus les cas mineurs. Il confirme cependant que l’hôpital du grand brûlé à Drouillard, la clinique Pran men m de Delmas et le Centre de santé de Port-à-Piment, supportés par MSF, vont continuer de desservir la population nécessiteuse.

L’organisation humanitair...

La cour d’appel de Port-au-Prince reconnaît, dit, déclare, ordonne…

National -

Les juges de la deuxième section de ladite cour ont rendu les quatre arrêts suivants :

-Héritiers Pothel contre Arnold Louisma

De quoi s’agit-il ?

Sur assignation en référés le 19 janvier 2017par la dame Sivélia Louisma représentée par son mandataire Joseph Ducarmel Guirand, le juge a rendu, en date du 3 février 2017 une ordonnance de défaut répondant au dispositif suivant : « Par ces motifs, nous, juge de référés, après en avoir délibéré au vœu de la loi, nous nous déclaro...

Prêts à l’ONA : Youri Latortue explique

National -

Le sénateur Youri Latortue a confirmé ce mardi que le directeur général de l’ONA Chesnel Pierre a été recommandé par son parti AAA lors de la formation du gouvernement. Le sénateur de l’Artibonite a cependant pris ses distances par rapport aux dénonciations de mauvaise gestion auxquelles fait face Chesnel Pierre. « Dès qu’un parti a fini de recommander une personnalité pour un poste, c’est elle qui a sa responsabilité dans la gestion de ce poste », a déclaré le président de la commission Éth...

Haïti accueille la 29e réunion des chefs d’État et de gouvernement de la Caricom

National -

14 délégations des pays du Marché commun de la Caraïbe (CARICOM) seront dans nos murs les 26 et 27 février prochains. Elles prendront part à la 29e réunion inter-session de la conférence des chefs d’États et de gouvernement de cette structure dont Haïti est membre depuis 2002. Le chancelier haïtien, Antonio Rodrigue, ainsi que l’ambassadeur d’Haïti à la Caricom, Peterson Noël, ont placé cet évènement dans son contexte et annoncé les préparatifs autour de sa réalisation ce mardi au ministère d...

Rony Colin lance de nouveaux chantiers à Croix-des-Bouquets

National -

Une clôture verra bientôt le jour autour du cimetière de la commune de Croix-des-Bouquets. À pied ou en voiture, tout le monde pouvait constater l’état d’insalubrité du cimetière de la commune de Croix-des-Bouquets. Car des résidents de la zone et les marchands ambulants utilisent cet espace comme une vaste décharge publique. À la belle étoile, sans aucune gêne, marchands ambulants, motards et chauffeurs de transport en commun, assurant le trajet dans la zone et ses environs, utilisent aussi...

Le prix Nobel Wole Soyinka fait commandeur de l'Ordre National Honneur et Mérite par le président Jovenel Moïse

National -

Lors de son intervention, le président Jovenel Moïse a salué la présence en Haïti du premier Noir prix Nobel de littérature de l'année 1986 qu’il considère comme une fierté, du moins un symbole significatif en raison des liens historiques qui unissent Haïti et l’Afrique. Se voulant reconnaissant, le chef de l’Etat, qui ne tarissait pas d’éloges sur l’œuvre de cet illustre écrivain qui a marqué son parcours dans la littérature mondiale, en a profité pour faire de lui un « ambassadeur de bonne...

Jovenel Moïse décore et nomme ambassadeur Wole Soyinka, le premier Noir ayant reçu le prix Nobel de littérature…

National -

Le président de la République, Jovenel Moïse, a décoré de l’Ordre national Honneur et Mérite au grade de commandeur et également nommé ambassadeur de bonne volonté le professeur Wole Soyinka, prix Nobel de littérature, lors d’un cocktail au palais national, le mardi 20 février 2018, a informé un communiqué de la présidence.

Le chef de l’État, accompagné de la première dame Martine Moïse à ce cocktail, a souligné que le professeur Wole Soyinka, premier Noir à recevoir le prix Nobel de l...

Vers la deuxième édition du festival littéraire Pawoli

National -

Le festival sera officiellement lancé dans la soirée du 22 février à l’Alliance française des Gonaïves. Cependant, dans la matinée, des causeries se tiendront dans les écoles et centres universitaires de la ville sur le thème « La lecture comme moyen de divertissement et d’instruction ». Des journalistes, des écrivains et des éditeurs se rendront dans ces havres du savoir pour sensibiliser les bénéficiaires. Le lendemain, l’expérience sera renouvelée à Dessalines et à Bombardopolis.

Le Sénat à la traîne?

National -

Le vote de la résolution par la majorité PHTK et alliés renvoyant le dossier PetroCaribe à la Cour des comptes a laissé des traces au Sénat qui en est sorti, semble-t-il, des plus polarisés. Trois semaines après cette séance tenue en l'absence des commissaires et d'autres élus, le bureau ne parvient plus à trouver le modus operandi nécessaire à l'avancement des travaux parlementaires. Aucune séance n'est tenue depuis, quoique les textes en souffrance soient nombreux.

Ce mardi, le bureau...

Les remous de l’actualité du mercredi 21 février 2018

National -

Levée de fonds en faveur des victimes des marchés incendiés au centre-ville

La mairie de Port-au-Prince annonce un concert de levée de fonds qui sera organisé le jeudi 8 mars 2018, au stade Sylvio Cator, en vue de venir en aide aux victimes des incendies de deux marchés du centre-ville de Port-au-Prince. Les fonds recueillis dans le cadre de cette initiative caritative où des artistes vivant en Haïti et à l’étranger performeront seront gérés par la Banque nationale de crédit (BNC).

...

Wole Soyinka arpente Port-au-Prince

National -

Le prix Nobel Wole Soyinka sera ce mercredi à l'hôtel Montana pour une conférence en matinée puis au Bureau National d'Ethnologie à 6h p.m. pour ouvrir une exposition. Partout, il sera disponible pour le public haïtien.

Pour la deuxième édition des Rencontres d’ici et d’ailleurs, le Laboratorio Arts Contemporains a emmené en Haïti l’immense écrivain Wole Soyinka, 83 ans, prix Nobel de littérature 1986, premier Noir et Africain à recevoir cette distinction.

Arrivé au pays lundi, le...

Le droit sans soutien, une option imprudente

National -

Me Stanley Gaston, actuel bâtonnier, ne cache pas combien il est reconnaissant au cabinet Colimon, notamment à Me Robert Augustin, pour l’avoir pris en main et guidé ses premiers pas dans la profession. Quand on remonte le cours du passé, plus précisément quand défilent à ma mémoire les confidences de profs à la Faculté de droit, je repense au jeune Vilvert Célestin, fraîchement revenu de France et muni de son diplôme de docteur en droit. À la soutenance de sa thèse, son parrain, le Dr Jean-P...

OFATMA clopin-clopant : « Les syndicats d’ouvriers décident de ne plus cotiser à l’OFATMA »

National -

«... Nous, la Centrale nationale des ouvriers haïtiens (CNOHA) et le Respect des ouvriers haïtiens de la manufacture (ROHAM), avons l'avantage de vous informer officiellement de notre décision irrévocable de ne pas cotiser à l'OFATMA pour une couverture assurance santé et maternité », ont annoncé Dominique St-Éloi, coordonnateur général de la CONHA et Camito St-Clair, coordonnateur du ROHAM dans une lettre, datée de 5 février, adressée à la ministre des Affaires sociales et du Travail, Stépha...

Un projet d’adduction d’eau voit le jour à Bizoton

National -

Jeudi dernier, la nouvelle se répandait un peu partout à Bizoton, 9e section communale de Carrefour. Vers midi, l’église de Dieu de Bellevue, sise à Bel-Air, était pleine comme un œuf car les citoyens étaient assoiffés et impatients pour entendre que l’eau n’était plus un luxe et qu’elle leur serait accessible. Entre-temps, le Casec de la neuvième section communale de Carrefour et l’ambassadeur de l’Union européenne en Haïti se préparaient à prendre la parole.

Ce projet, lancé...

Jovenel Moïse mise sur l’aide internationale pour résoudre les problèmes environnementaux du pays

National -

Au parc national urbain de Martissant, le chef de l'État a dévoilé son plan pour les quatre années de son mandat. Il a annoncé un programme de reboisement (300 000 arbres fruitiers sur trois ans) qui mobilisera 100 000 paysans vivant dans les zones où il y a les bassins versants à protéger. Il coûtera à l’État près de 170 millions de dollars pour le mettre en œuvre pour les quatre années à venir.

Pour cette énième promesse, le président a dit compter beaucoup sur l’aide interna...