Quand le chancelier Casimir prend fait et cause pour l'Onu

Editorial -

 Deux ans après l’apparition des premiers cas de choléra  en Haïti, particulièrement dans la  commune de Mirebalais avant de se propager dans les différentes agglomérations que  baigne le fleuve Artibonite pour s’étendre dans tous les départements du pays, le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Pierre-Richard Casimir,  écarte toute possibilité d’intenter une...

La détresse du commissaire du gouvernement

Editorial -

Être commissaire du gouvernement n’est guère un poste prestigieux. La valse des nominations et révocations des derniers mois contraignent ceux qui occupent cette fonction à un exercice d’équilibre digne des plus grands funambules. C’est honteux. Un commissaire du gouvernement devrait être une personnalité de grande envergure et non un rigolo qui, pour garder son poste, doit s’occuper de la petite délinquance, invent...

Quand le parc industriel de Caracol fait rêver

Editorial -

En présence de nombreuses personnalités haïtiennes et étrangères, dont  la secrétaire d’Etat américaine  Hillary R. Clinton et son mari Bill Clinton, l’ex-président René Préval ainsi que des hommes d’affaires haïtiens et étrangers, le président haïtien, Michel Martelly, a procédé à l’inauguration du parc industriel de Caracol hier lundi. La plus gr...

La culture au coeur de l'économie

Editorial -

Artisanat en fête est le deuxième plus grand rendez-vous culturel annuel dans le pays après Livres en folie. Le carnaval étant hors catégorie. C’est environ 200 artisans qui dressent leurs étals, en octobre de chaque année, depuis 6 ans, au Parc historique de la canne à sucre, exposant des produits décoratifs, utilitaires et de mode allant du plus ordinaire au très original.

Artisanat en fête rentre tout...

Dessalines banalisé

Editorial -

Cela fait un bail depuis que le papa d’Haïti a été assassiné au Pont-Rouge, le 17 octobre 1806. Effacé de force de la mémoire collective par ses assassins, d’autres héros de la guerre de l’indépendance, l’empereur Jean-Jacques Dessalines a été réhabilité après plus de 42 ans par le président Louis Pierrot.

Depuis, un devoir de mémoire, de commémoration...

Pourquoi miser sur le temps?

Editorial -

 La convocation des députés et sénateurs en Assemblée nationale, ce lundi  15 octobre 2012 aux fins d’ouvrir la session extraordinaire conformément à l’arrêté présidentiel, s'est achoppée à l’absence de quorum dans les  deux chambres.  43 députés et 13 sénateurs  ne suffisaient pas pour ouvrir la séance et permettre aux deux Assemblées l&eac...

Nos chefs font trop peu pour ce qu'ils nous coûtent

Editorial -

Le président de la République, Michel Joseph Martelly, a convoqué le Parlement à l'extraordinaire cette semaine. Au menu de la convocation, la loi sur le blanchiment d'argent, celle sur le système bancaire. Conjoncture oblige, une fenêtre est ouverte par l'exécutif pour que les législateurs planchent sur la ratification de leurs trois représentants au CEP.  Mais voilà, les députés sont en vacances, non m&e...

Du CSPJ au Parlement

Editorial -

La séance en Assemblée nationale, qui devait consacrer hier jeudi l’ouverture de la session extraordinaire convoquée par le président de la République, n’a pas pu se dérouler conformément à l’arrêté présidentiel. N’ayant accordé aucun délai  au bureau de la Chambre des députés  pour rappeler  les parlementaires partis en vacances depuis le deuxiè...

Remettre les pendules à l'heure

Editorial -

Depuis le départ de Jean-Claude Duvalier pour l’exil en 1986, à chaque période électorale et en période de crise politique aiguë, tous ceux qui rêvent  d’une Haïti nouvelle ne cessent de tourner autour du pot pour réfléchir sur  les voies et moyens pour nous tirer de l’ornière du sous-développement. En 1986, les hommes politiques de l’époque se posaient deux questions :...

Quand le CSPJ donne le ton

Editorial -

En procédant à l’élection de trois nouveaux conseillers au cours d’un scrutin public dans la matinée du mardi 9 octobre 2012, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire est sur le point de se refaire une image et de renvoyer la balle dans le camp du président Michel Joseph Martelly. Sans contestation aucune, le CSPJ, avec ses neuf membres présents et dans la transparence la plus totale, a su rectifier le tir. Léopold Berlange...

Le CSPJ, entre l'enclume et le marteau

Editorial -

La contre-attaque, lundi, au cours d’un point de presse, de deux des trois membre du Conseil électoral permanent "d’exception", vingt-quatre heures avant le vote du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ), traduit la grogne que peut provoquer une décision de l’institution qui serait contraire à celle adoptée par Anel Alexis Joseph et trois autres membres le 7 août dernier.

Yves-Benoît Jean-Marie et Salnave Exantus...

Épice amère

Editorial -

La gastronomie haïtienne s’affiche. Cette semaine marque le retour annuel de Goûts et Saveurs lakay.

Réunis en divers lieux de la capitale, des chefs haïtiens de divers horizons et les amants de la bonne chère revisitent les recettes classiques, les tentatives osées comme ce poulet au café ou le risotto au djondjon ou la réinvention de la sauce Ti Malice.

Ce samedi, au Parc historique de la Canne à sucre, dans une...

Retrouvailles public-privé

Editorial -

La minicrise occasionnée par la hausse des prix des produits alimentaires a au moins du bon: le Premier ministre rencontre les hommes d’affaires dans une série de réunions depuis un mois maintenant.

Ces dix derniers jours, les espaces de dialogue public-privé se sont multipliés. Le président Michel Martelly s’est mis de la partie. Des comités existent, des calendriers sont établis, des passages ouverts entre les deux...

Saint TiRené

Editorial -

Dans l’histoire récente d’Haïti, il y a un président qui défie toutes les statistiques: René Préval.

De mars 1991 à mai 2011, il a été Premier ministre, ministre, président, directeur général du Fonds d’assistance économique et sociale (FAES) avant de boucler un deuxième mandat de président de la République.

TiRené, pour utiliser le diminutif r...

Le BBM ou Bye Bye Ministre

Editorial -

« On ne peut pas travailler. Je passe mes heures à guetter un fatal BBM. »

Celui qui parle ainsi est un ministre de la République. Membre du gouvernement de Laurent Lamothe avec siège au Conseil des ministres présidé par Michel Martelly. La crainte du fatal message de fin de service l’empêche de travailler dans la sérénité. Son nom trône sur la liste des sortants depuis trois semaines déj...