Le Panama est à notre place au Mondial

Editorial -

Dimanche, les amants des matchs aux scores fleuves se sont régalés. L’Angleterre a passé une correction au Panama, petit poucet de la zone Concacaf dont c’est la première participation à une phase finale de la Coupe du monde de football. 6-1. On dirait un set de tennis.

Le Panama est pourtant à la place qu’aurait pu occuper la selection nationale. Les Canaleros, comme on nomme les joueurs du Panama, nous ont surclassés. Ils ont terrassé le Honduras et mis hors compétition les Etats-Unis...

Jack Guy Lafontant est-il sur un siège éjectable ?

Editorial -

En Haïti, les regards sont fixés sur la Coupe du monde Fifa 2018 depuis le coup d’envoi le 14 juin dernier. Avec les éclats de Cristiano Ronaldo, la méforme de l’Argentine et le réveil du Brésil, les discussions sont animées. Dans la vie réelle comme sur les réseaux sociaux, il n’y a qu’un seul sujet de discussion : le football. Nos problèmes de tous les jours sont relégués au second plan. Nos dirigeants sont de tout repos pour toute la compétition. Ils n'en demandent pas mieux.

Pendant...

L'assurance véhicule à la croisée des chemins avec ou sans l'OAVCT?

Editorial -

Le syndicat de l'OAVCT remet le couvert. Il reprend la grève. Les assurés sont prévenus. Qu'ils attendent s'ils avaient une réclamation en cours de traitement; qu'ils s'arrangent pour ne pas avoir d'accidents; qu'ils se débrouillent aussi avec les policiers prompts à filer des contraventions pour polices d'assurance périmées exigées par l'État, par la loi- impossible à renouveler à cause de la grève. Avec un zeste de bon sens, on comprend une évidence. Pour le syndicat et l'État, l'assuré...

Pendant que nous dansions, nos problèmes attendent leurs solutions

Editorial -

Le dollar s’échange ce mercredi contre 68 gourdes 15 dans la principale banque du pays. Pour les montants ne dépassant pas 500 dollars. Pour tout autre montant, le taux de conversion flotte. C’est à la tête du client, selon le montant. Selon la formule consacrée : « Termes et Conditions applicables », « Dans la limite des stocks disponibles ».

Le 1er mars 2018, le jour de l’entrée en vigueur de la dédollarisation, il a fallu 65 gourdes pour un dollar. Le 20 juin 2018, il faut 68 gourde...

Présentez-nous vos excuses

Editorial -

Tout le monde a droit à un faux pas.

Il faut espérer que les animations triviales entourant la diffusion des matchs de la Coupe du monde en soient un.

Cette espérance en boutonnière, on attend le communiqué de la présidence exprimant les profonds regrets du couple présidentiel après qu’un organisateur indélicat eut attiré sur le podium du kiosque Occide Jeanty le président de la République, sa femme et certains des ministres et les a mis, malgré eux, devant un spectacle de très...

Mais qu’a-t-elle donc cette Coupe du monde qui l’empêche de tourner dans le bon sens ?

Editorial -

C’est le mois du football. Une fois, chaque quatre ans, toute la durée de la Coupe du monde est prétexte à la célébration de la passion pure, irrationnelle et sans partage des Haïtiens pour des joueurs lointains : Cristiano Ronaldo et Leonel Messi en particulier. Mais aussi tout bon joueur capable d’enflammer les esprits par un drible ou une magistrale réalisation. Ici, on aime vite quand le beau jeu est de la partie.

Mais pour Messi, Cristiano ou Neymar, on est disposé à souffrir avec...

Une route pour Damien

Editorial -

« Cela fait 36 jours que BARBANCOURT ne peut pas fonctionner normalement. Les riverains demandent que l’on asphalte les 4 kms de route et ils paient les conséquences. Barrière défoncée, périmètre incendié... »

C’est un poste sur le compte Twitter de l’Association des industries d’Haïti (ADIH) qui a alerté vendredi sur la situation que connait l’une des plus anciennes entreprises du pays, la Société du Rhum Barbancourt, fondée en 1862.

Les locaux de la compagnie en plaine, à Damien...

Qui conseille le Premier ministre sur le dossier de Martissant?

Editorial -

Martissant occupe l’actualité depuis un certain temps. Les gangs armés y font la loi. En dépit des promesses des plus hautes autorités du pays, la situation s’aggrave. Jamais Martissant n’a connu une situation pareille. Même pendant l’opération Bagdad, les gangs n’avaient pas le contrôle total de la zone et de ses environs. Personne ne sait exactement combien de morts ni de blessés ces tensions ont déjà occasionnés. Personne ne sait combien de boutiques ont déjà fermé leurs portes, combien de...

Wynne Farm, payante solidarité

Editorial -

Les forces de l’ordre sont intervenues ce mercredi à Wynne Farm, à Kenscoff, pour mettre hors d’état de nuire les spoliateurs qui voulaient accaparer des portions de terrain de ce parc écologique. Pour y arriver, il a fallu des prises de position fermes du ministère de l’Environnement, du parquet de Port-au-Prince et d’autres organismes publics chargés de la sécurité. La mise en mouvement de l’action publique contre les spoliateurs de Wynne Farm est le résultat d’une mobilisation citoyenne en...

Felix Bautista, premier accusé de corruption, premier sanctionné dans le cadre de PetroCaribe

Editorial -

En s'en prenant mardi aux avoirs du sénateur dominicain Felix Bautista pour le punir de ses actions en Haïti, le gouvernement américain met sous de nouveaux et puissants projecteurs le dossier PetroCaribe. La lutte contre la corruption dépasse les frontières d'Haïti et de la République dominicaine avec cette décision des autorités américaines.

En Haïti, le nom de Felix Bautista est le premier nom cité, et ce depuis 2011, comme étant l’un des principaux bénéficiaires de la manne PetroCar...

Gouverner n'est pas jouer et pourtant...

Editorial -

Après le fiasco du Sommet du G7 au Canada, qui s’est achevé sur le retrait américain du communiqué final après son approbation, le président Donald Trump est à Singapour pour un sommet avec Kim Jong Un, le président nord- coréen.

À coups de tweets ou de voltefaces, le président américain tient le monde en haleine. Il est le maître du jeu.

Que ses manières de faire plaisent ou non, que ses prises de position choquent ses détracteurs ou enflamment ses fans, Donald Trump ne laisse...

Jovenel Moïse fera-t-il comme ses prédécesseurs?

Editorial -

En économie, il n’existe pas de solutions parfaites, de formules sûres, de remèdes universels. Chaque pays, chaque société, chaque ménage a ses problèmes, ses envies, ses rêves et chacun atteint des résultats différents, même quand tous appliquent les mêmes solutions, formules ou remèdes. En économie, il existe cependant des façons de faire qui ne peuvent conduire qu’à l’échec d’un pays, d’une société ou d’une famille.

Simples vérités de La Palice.

Si Haïti n’a pas trouvé les bonn...

Découvrir saint Pierre n'aidera pas à couvrir saint Paul

Editorial -

La mise en service de centres de germoplasme et de propagation végétale dans plusieurs départements géographiques du pays est une très bonne initiative de l’administration Moïse-Lafontant.

Des arbres jeunes, pour remplacer les arbres qui meurent ou qui sont abattus, doivent être produits, élevés et transmis aux futurs propriétaires dans de bonnes conditions.

En multipliant les capacités des pépinières traditionnelles et en visant à chaque fois la disponibilité de millions de plant...

Etre ni pour, ni contre, bien au contraire

Editorial -

« Je ne suis ni pour ni contre, bien au contraire », si en France cette citation est attribuée à l’humoriste Coluche, en Haïti elle a surtout été la position de certains élus pendant la période du coup d’État qui avait interrompu le mandat constitutionnel de Jean-Bertrand Aristide entre septembre 1991 et octobre 1994. Ces parlementaires n’étaient ni pour ni contre le retour du président constitutionnel, bien au contraire. Ainsi, ils ont pu louvoyer entre les militaires putschistes ombrageux e...

Combien de millions dépensés chaque année au nom de l’environnement ?

Editorial -

A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, l’accent est mis cette année sur la pollution plastique. Selon l’ONU, huit millions de tonnes de plastique sont déversées tous les ans dans les océans. En Haïti, on en sait quelque chose. Des plastiques qui naviguent dans nos mers, décorent nos plages, obstruent les canaux d’évacuation, jonchent les rues à chaque goutte de pluie. Ces plastiques qui rappellent à quel point les dirigeants sont laxistes, à quel point le pays est vulnérable....

-->