La monnaie importe peu

Economie - Le jeudi 19 janvier 2017, pendant que Aunondieu Louis, sénateur du Nord-Ouest, argumente que Jovenel Moïse a commencé dans la vente d’eau à Port-de-Paix (comme pour rappeler que l’homme d’affaires a débuté modestement, au plus bas de l’échelle), Valéry Numa relève que dans le cas de blanchiment d’avoirs, c’est à l’accusé de prouver la propreté de l’argent. Le sénateur Louis admet, en effet, que le fardeau de la preuve incombe au défendeur. Le débat fait rage dans la presse et divise l’opinio...

Lancement de six projets de securité alimentaire du FED

Economie - Le Bureau de l’Ordonnateur national et l’Union européenne en Haïti, ont lancé - en collaboration avec le ministère de l’Agriculture des Ressources naturelles et du Développement rural et le ministère de la Santé publique et de la Population - six projets de lutte contre la faim et la malnutrition, dans le cadre du Programme thématique de Sécurité alimentaire et nutritionnelle (FSTP) de l'Union européenne. Ces projets, d'un montant total de 6,8 millions d'euros, seront exécutés dans les commune...

Jovenel Moïse devra trouver de nouvelles ressources

Economie - Invité par l’économiste Kesner Pharel, au début de l’année, dans son émission « Grand Rendez-vous économique », diffusée sur Radio Télé Métropole, Frantz Duval a commenté la situation politique et économique qui attend Jovenel Moïse, le président élu. Contrairement à son mentor Michel Martelly qui avait à sa disposition des ressources du fonds PetroCaribe, Jovenel Moïse va hériter d’une situation économique difficile. Pour l’éditorialiste du Journal Le Nouvelliste, le prochain locataire du Palai...

Haïti : après des résultats économiques de 2016 en berne, la CEPALC livre ses prévisions pour 2017

Economie - Selon les prévisions de la CEPALC pour Haïti, la croissance du PIB en 2017 se tiendrait à environ 1% des valeurs, si aucun effort supplémentaire se déployait pour reconstruire après des dommages et des pertes importants causés par l'ouragan Matthew (estimés à 2.6 milliards de dollars US, soit l'équivalent d'environ 30% du PIB). La Commission prévoit également un déficit budgétaire plus élevé, en raison de dépenses extraordinaires et les flux d'investissements, sous réserve de la quantité réelle...

Teknoloji, yon zouti endispansab pou devlopman dirab Ayiti

Economie - Jounen jodi a, teknoloji se premye zouti ki prezan nan tout sa n ap fè: telefòn, tablèt ak laptòp agogo. Nou pale ak fanmi oswa zanmi nou sou Facebook oswa Whats'app. Nou pa al nan sibèkafe ankò paske tout sa nou bezwen nou jwenn yo nan pla men nou. Mwen kwè Ayiti ka pran bon jan chimen devlopman dirab la si nou reyisi kreye yon plan manch long k ap fè pwomosyon pou teknoloji kòm yon zouti akonpayman nan tout sektè tankou agrikilti, touris, lasante, edikasyon elatriye. Fondasyon plan devlopm...

27 cadres formés par le CIAT en urbanisme

Economie - La formation professionnelle pilotée par le Secrétariat technique du comité interministériel d’aménagement du territoire (ST/CIAT) en partenariat avec le Ministère des Travaux publics, Transports, Communications (MTPTC), le Ministere de l’Intérieur et des Collectivités territoriales (MICT), et l’Association générale des intervenants retraités AGIRabcd a été clôturée ce 20 janvier. Partie intégrante du « Programme d’Appui Interinstitutionnel aux Fonctions Urbaines » du Programme d’aménagement de...

L’industrie vestimentaire d’Haïti à la croisée des chemins

Economie - L’industrie vestimentaire haïtienne bénéficie de nombreux avantages (accès aux États-Unis en franchise de droits de douane, proximité avec les acheteurs américains, salaires relativement bas et réglementations favorables du travail), note ce rapport datant de mars 2015. Toutefois, le secteur compte pas mal de faiblesses également (manque de cadres intermédiaires haïtiens rendant l’embauche d’expatriés onéreuse, longs délais d’approvisionnement en tissus, une alimentation énergétique aléatoire et...

Des actions pour relever la filière cacaoyère dans la Grand’Anse

Economie - L’ouragan Matthew a donné un coup de massue à la production du cacao dans le grand Sud notamment celle de la Grand’Anse. Les pertes sont énormes. Les anciennes poches de production et les nouvelles parcelles ont été totalement dévastées. Emmanuel Jean Fridolin, vice-président de la Coopérative agricole cacaoyère de la Grand’Anse (CACCOMA), parle d’une perte de 4 millions de gourdes pour son organisation. C’est le cas également pour bien d’autres structures organisées qui misaient gros sur cette...

PetroCaribe conjugué au passé, comment va-t-on financer les projets maintenant ?

Economie - En 2005, dans un contexte de hausse des prix du pétrole sur le marché international, le Venezuela, premier exportateur de brut latino-américain, a lancé le PetroCaribe qui permet aux économies de la Caraïbe d'acheter le pétrole à des conditions de paiement préférentielles. Haïti allait rejoindre cette alliance régionale en avril 2006 après l’élection du président Préval. Ce programme a permis donc à Haïti au cours de ces dix dernières années de financer la plupart de ses investissements publics....

Nécessité d’une chambre d’arbitrage binationale ?

Economie - Pour plus d’un milliard de dollars américains de flux de marchandises entre Haïti et la République dominicaine, la Chambre de commerce et d’arbitrage d’Haïti (CCAH) croit que la réalité des relations commerciales entre les deux pays et les données sont probantes pour lancer de sérieuses réflexions sur la méthode de résolution de différends qui se présentent au cours de ces transactions. Le secrétaire général de cette entité, Georges Henry, voit la nécessité d’un cadre réglementaire et/ou institu...

Remplacer l'aide internationale par le commerce : le rêve de cet entrepreneur social haïtien

Economie - Dans un long article consacré à l’entrepreneur basé en Haïti, Forbes Magazine revient sur le travail colossal abattu par Daniel Jean-Louis ces dernières années qui lui a permis d’aider à créer plus de 10 000 emplois et surtout de se signaler à la prestigieuse publication américaine fondée en 1917. Ne comptant pas s’arrêter en si bon chemin, le businessman haïtien ambitionne de créer 100 000 emplois d'ici 2020. Pour y parvenir, il se sert de Bridge Capital, sa firme, qui offre de petits prêts...

L’industrie textile promet 200 000 emplois

Economie - « L’industrie textile représente aujourd’hui 41 000 emplois et 900 millions de dollars d’exportation. Grâce à la loi Hope, cette industrie a une promesse de création de 200 000 emplois sur les cinq ans à venir », a indiqué Georges B. Sassine, président de l’ADIH, au cours de cette présentation des valeurs et perspectives de l’industrie textile pour le pays en présence d’éminentes personnalités, dont l’ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti, Hwang Tsai-Chiu. Le textile a u...

Western Union épinglé pour ses manquements dans une vaste escroquerie

Economie - La société de transfert d'argent Western Union va verser 586 millions de dollars aux Etats-Unis pour une série de manquements liés à une vaste escroquerie impliquant certains de ses employés, a annoncé le département de la Justice (DoJ) jeudi. "Western Union a une responsabilité vis-à-vis des consommateurs américains pour les protéger des fraudes. Au lieu de cela, le groupe a préféré regarder ailleurs", a déclaré Edith Ramirez, la présidente de l'agence de protection des consommateurs (FTC) q...

L’utilité d’une monnaie (II)

Economie - La fonction d’unité de compte et celle d’instrument de paiement ont été abordées dans le précédent papier. Aujourd’hui, voyons la 3e et ultime fonction classique, celle de réserve de valeur, et les fonctions politiques et sociales nouvellement acquises dans la théorie monétaire. Évidemment, celui ou celle qui gagne son pain à la sueur de son front ne consomme pas en totalité le salaire perçu. Il (elle) met de côté une partie de son revenu. La partie non consommée du revenu salarial est l’épar...

L’absence de concurrence toujours reprouvée

Economie - L’absence de concurrence décourage l’investissement en Haïti. Le pays importe l’essentiel des biens de consommation. En effet, l'importation de produits stratégiques est contrôlée par quelques familles. C’est un fait connu. En outre, il est constaté que la culture de la concurrence n’est pas un souci dans le pays. Ce qui mine toute politique attrayante d’investissement et de création d’emplois. Le professeur Frédéric Jenny, professeur à l’ESSEC-Paris, ne s’est pas embarrassé de manière, le mercr...