La pesanteur du passé dans l’espace caribéen

Culture - Claude Bernard Sérant « L’histoire des pays de la Caraïbe au point de vue économique, idéologique, raciale, du point de vue de l’occupation de l’espace, c’est toujours une approche de domination », a déclaré l’ambassadeur de la République dominicaine à Port-au-Prince, Ruben Silié. Cette «Nuit des idées» à l’Institut français au Bois-Verna à laquelle il a pris part a aligné plusieurs panélistes, citons entre autres, l’ex-Premier ministre d’Haïti, Mme Michèle D. Pierre-Louis; le professeur en...

L’héritage indigéniste : l’expérience de la ville

Culture - Gérald Alexis Le paysage urbain en tant que tel ne faisait pas partie du répertoire des indigénistes qui, rappelons-le, se sont intéressés surtout à la campagne et à ses habitants. Peut-on alors attribuer à la première génération d’artistes populaires du Centre d’art l’introduction de ce thème dans la peinture haïtienne? Peut-être. Notons à ce propos que c’est véritablement chez Préfète Duffaut (1923-2012) que la ville est le sujet principal. Même si on se plaisait à dire que l’artiste a...

La philosophie autrement en Haïti

Culture - Wébert Lahens Inspirée de Saint-Thomas d’Aquin, la fête des philosophes s’est déroulée, le vendredi 27 janvier, différemment au Collège du Canapé-Vert. Diplômé de l’École normale supérieure (ENS) en philosophie, animateur principal de Café-Philo, Ralph Jean-Baptiste a prononcé une conférence à l’auditorium du collège pour la terminale et des élèves invités de la rhéto, en présence de la directrice du collège, Madame Franck Paul, sur un sujet d’actualité : Peut-on philosopher en Haïti ? Le...

Des proverbes pour la prospérité

Culture - Quel Haïtien, quel que soit son niveau social, n’est pas émerveillé devant la beauté et la grande sagesse de nos dictons ou proverbes créoles? On est tous fascinés par ces formules ramassées, concises et lapidaires, par la justesse des analogies à leur base. Celles-ci partent d’un monde concret naturel, animalier, végétal ou minéral, pour déboucher sur un univers moral et philosophique dans toutes les cultures. Dans les proverbes, il y a la mémoire de tout un peuple, voire les expériences d...

A la recherche d’une identité caribéenne

Culture - « La Caraïbe est un espace en construction », a déclaré l’ambassadeur de la République dominicaine en Haïti, Ruben Silié. Pour approfondir ses réflexions sur le thème « Un monde commun, Haïti et les Caraïbes », l’ambassadeur a souligné le rapprochement des occupants de l’île au niveau de la culture, ceci malgré les préjugés chez les deux peuples. Ce qui l’encourage à conseiller aux Dominicains, aux Haïtiens et aux autres peuples du bassin caribéen de réfléchir sur l’histoire de leurs pays r...

« Le Prix du sang » de Bernard Diederich

Culture - Gusti Gaillard-Pourchet Suivre la ligne de crête de la répression Le « Prix du sang » dévoile ainsi combien, malgré le dynamitage par Duvalier des acquis sociopolitiques et l’instauration de la terreur (1957-1963), des citoyens et des citoyennes s’attachent à résister et ce jusqu’à 1971 et même après. Ils s’y essaient en empruntant diverses formes de lutte (conspirations militaires, incursions armées, tentatives d’invasion, lutte armée…). Elles se développaient parallèlement mais sans que...

Performance de l’acteur haïtien Jimmy Jean-Louis dans «Catastrópico», le dernier film produit en République dominicaine

Culture - C’est toujours un plaisir pour nous, à chacun de nos voyages en République dominicaine, d’aller visionner un film local. Cela nous permet de mesurer le rythme des progrès réalisés par les Dominicains en matière de production cinématographique et en même temps de comparer celle-ci à la nôtre qui fait figure de parent pauvre. C’est ainsi qu’à la mi-janvier, en faisant notre jogging habituel sur le boulevard Malecón, nous avons été attirés par une image de l’acteur haïtien Jimmy Jean-Louis sur une...

Regain de vitalité des œuvres de Jean-Claude Charles

Culture - De la sorte, l’œuvre de Jean-Claude Charles ne le suivra pas dans la tombe. Elle trouve, bien au contraire, un regain de vitalité et de visibilité depuis que les éditions Mémoire d’encrier ont entrepris la réédition complète des productions de celui qui s’était toujours présenté comme un « nègre errant », un nomade aux semelles de vent. Après «Négociations», «Manhattan Blues», «Bamboola Bamboche», la maison d’édition remet donc «De si jolies petites plages» entre les mains des lecteurs. Paru pou...

Agenda

Culture - Fokal | Rencontre La Fondation connaissance et liberté (Fokal) vous invite, ce mardi 31 janvier 2017 à 16h à une rencontre avec la romancière Yamilé Stitt autour de son roman « Les chemins de lumière » publié en 2016 chez Educa Vision et présenté à Livres en folie 2016. Pen Gonaïves | Foire Le centre Pen Gonaïves organise, du 10 au 12 février 2017 à l'Alliance française de la ville, la première édition de la foire du livre dénommée «Pawoli», autour du thème :« Ce que la littérature ap...

BHDA et Techno Group signent en faveur des créateurs haïtiens

Culture - Emmelie Prophète Milcé, directrice générale du BHDA, et Hervé Lerouge, PDG du Techno Group, ont signé ce contrat très prometteur pour le secteur culturel haïtien. Grande première ! Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le secteur du droit d’auteur en Haïti. Les artistes, musiciens, plasticiens, écrivains, photographes, éditeurs, compositeurs qui sont inscrits dans le répertoire du BHDA vont être récompensés. La Télévision Pacific et le journal Le National du Techno group sont les pre...

89e Oscars: Raoul Peck, Ava DuVernay, Lotfi Bouchouchi, Mohamed Diab, Daryne Joshua et Said Khallaf, nominés

Culture - Ils étaient 145 retenus fin octobre, désormais l’Académie des Oscars a réduit la liste des documentaires en lice pour l’Oscar à 15. Parmi ceux-ci, Je ne suis pas votre Nègre (I Am Not Your Negro) de l’Haïtien Raoul Peck, coproduit par les États-Unis, la France, belgique et la Suisse. Ce long métrage documentaire de 93 minutes est produit par Rémi Grellety, Raoul Peck, Hébert Peck (Velvet Film) avec la voix de Samuel L. Jackson dans la version originale américaine du film (le rappeur et acteur Jo...

« L’Impasse »: retour sur la problématique du SIDA

Culture - « L’Impasse », le 1er roman du Dr Yves Alexandre pose un problème sérieux : la question du SIDA en Afrique. L’auteur met en valeur une stratégie pour toucher le lecteur et l’intéresser aux malades : « Contribuer à soigner un malade du SIDA en Haïti ou au Congo, par l’acquisition d’un bouquin » (de son ouvrage « L’Impasse ». Le Dr Alexandre, selon son préfacier, Dr Élie Nicolas, vient d’offrir aux stratèges de la lutte contre le SIDA et les autres fléaux sociaux en Haïti un outil puissant, mét...

Bèbè gòlgota, radiographie d’une société délabrée

Culture - Wilson Paulémond, le directeur du livre de la DNL, contextualise l’activité et passe la parole aux intervenants. Avant d’entrer dans le vif du sujet, Iléus Papillon, à travers une démarche diachronique, a présenté les différents romans créoles de la littérature haïtienne avec leurs différences. Car, pour lui, chaque époque est témoin de son art ou encore de son esthétique. Le livre « Bèbè gòlgota », publié en 2009 aux éditions Les presses nationales d’Haïti, réédité à compte d’auteur en...

Agenda

Culture - IFH | Conférence L'Institut français en Haïti invite le public ce jeudi 26 janvier 2017 à 19h, dans le cadre de son programme mensuel baptisé «La nuit des idées», autour du thème «Un monde commun». Fred Reno, Michèle Duvivier Pierre-Louis, Ruben Silié, Renauld Govain, Gotson Pierre, Pascale Jaunay, Géralda Sainville. Entrée libre. Pen Gonaïves | Foire Le centre Pen Gonaïves organise, du 10 au 12 février 2017 à l'Alliance française de la ville, la première édition de la foire du livre dé...

L’indigénisme haïtien : les marchés dans le paysage urbain

Culture - Le goût de Raoul Dupoux (1906-1988) pour l’aquarelle lui a été transmis par sa mère Clémence. Plus tard, alors qu’il avait rejoint la congrégation des Frères de l’Instruction Chrétienne, il a poursuivi sa formation artistique. Revenu à la vie civile à cause de la maladie de son père, il a été sans doute le meilleur aquarelliste de son temps. Indigéniste, il s’est intéressé aux thèmes inspirés de la vie quotidienne de nos paysans. Mais plus que ses pairs, il a aussi été inspiré par les activités...