Un regard africain sur l'Onu

Culture - «L'Afrique doit changer son destin. Elle doit mettre fin aux conflits, en appliquant les droits internationaux de bonne foi, et lutter contre le Sida qui l'appauvrit.» Jacques Roger Booh Booh, l'un des contributeurs à l'ouvrage L'Onu vue d'Afrique a tenu, dès le début de la cérémonie de dédicace du livre, vendredi dernier, à donner, au public, cette position qu'il défend dans le livre à la rédaction duquel il a collaboré. A ses côtés, Jean-Emmanuel Pondi, directeur de l' Iric et Dabo Mohamadou,...

A propos du dernier livre de Dischler Marcelin

Culture - Le journaliste Dischler Marcelin vient de publier à Port-au-Prince, Haïti, un dernier ouvrage intitulé : « L\'armée d\'Haïti pour quoi faire » Dans ce livre de 154 pages, achevé d\'imprimer en avril 2005 sur les presses de l\'Imprimerie le Natal S.A., magnifiquement présenté et richement documenté, l\'auteur brosse ou aborde la question de l\'armée d\'Haïti. En lisant ce dernier livre de Dischler Marcelin, j\'avoue n\'être pas déçu. Dans une approche purement lyrique des événements, l...

Décès du prix Nobel de littérature Claude Simon

Culture - L'écrivain Claude Simon, prix Nobel de littérature 1985, est décédé mercredi à Paris à l'âge de 91 ans, ont annoncé samedi les Editions de Minuit. Né le 10 octobre 1913 à Tananarive (Madagascar), l'écrivain a été inhumé à Paris le samedi 9 juillet, a précisé son éditeur. Claude Simon a écrit une vingtaine d'ouvrages dont "La Route des Flandres", "Les Géorgiques" ou "L'Acacia". Après la guerre, Claude Simon devient viticulteur et s'adonne à la peinture et à la photographie. Son premier roman,...

Hans Christian Andersen : le désir paternel

Culture - Pendant deux à trois jours précédent le vendredi 17 juin 2005, comme à l'accoutumée, la programmation de Radio France International fit passer la bande-annonce de la prochaine sortie de «Entre les lignes», émission littéraire animée par Catherine Fouchon-Toussaint. L'écrivain danois Hans Christian Andersen, né à Odense le 2 avril 1805 au sein d'une famille pauvre, allait être à l'honneur. Cette année 2005 ramène donc le bicentenaire de la naissance de l'auteur des célèbres «Contes» dont la lectu...

La présence de Don Quichotte en Haïti

Culture - Le 9 juillet écoulé l'Ambassadeur d'Espagne à Port-au-Prince, S.E.M. Paulino Gonzàlez Fernàndez-Corugedo, a offert une réception à sa Résidence qui a donné lieu à la remise d'un exemplaire de l'oeuvre de Miguel de Cervantes Saavedra « El Ingenioso Hidalgo Don Quijote de la Macha » à plusieurs institutions Académiques haïtiennes au cours de l'année où l'on commémore le IV Centenaire de sa publication. Durant cette manifestation, l'assistance, composée de représentants du Gouvernement provisoire,...

Un penseur, un écrivain, un auteur dramatique - un combattant pour la liberté

Culture - Par Volker Hage Il n'était pas seulement grand par son style. Friedrich Schiller faisait au moins 1,80 mètre, 1,90 m même affirme l'un de ses biographes. La vérité se situe probablement entre les deux. A son époque, sa taille le faisait remarquer. Il était mince, dégingandé, dépassant Goethe de plus d'une tête, son concurrent â Weimar, son voisin d'un temps, son futur ami. Même si le monument représentant les deux titans de la littérature devant le Théâtre national allemand â Weimar nous suggèr...

Lyonel Trouillot en mille morceaux

Culture - Le Nouvelliste : Est-ce que le titre a un lien spécial avec Thérèse ? Oui et non. Oui, dans la mesure où ayant été question pour moi à un moment de fixer la fiche du spectacle en lui donnant un titre, j\'ai choisi de m\'appuyer sur ma paresse en optant pour un titre parodiant l\'une des publications de Lyonel Trouillot, Thérèse en mille morceaux devenant pour l\'occasion Lyonel en mille morceaux, avec pour seul leitmotiv de rendre l\'idée des fragments et de la fragmentation d\'une oeuvre en u...

La carrière poétique de Saint-John Kauss

Culture - par Joseph Ferdinand Interrogé sur son identité, Saint-John Kauss a toujours toute prête une formule lapidaire qui le définit on ne peut mieux: "Bifide, je suis le scientifique et le rêveur." Un homme en deux êtres distincts: John Nelson, de son nom de baptême, pour le commerce de tous les jours dans le cadre de sa vie privée et professionnelle, et Saint-John Kauss, le féal de la muse. Entre les deux, il dresse une cloison qu'il voudrait étanche: quand vient le tour du poète de prendre la...

« Ratures aux quotidiens » : Il faut donner du temps au temps

Culture - Par Pierre-Raymond Dumas L'ensemble de ses articles (onze thématiques au total) constitue une véritable histoire de notre société au cours de ces deux dernières années. Une histoire pleine de rebondissements tragiques. Une société meurtrie. C'est un couple, Beaudelaine Pierre et Gaspard Dorélien. Un couple de journalistes besogneux, attachants, soucieux du bien commun. L'un travaille au plus ancien quotidien d'Haiti, Le Nouvelliste et l'autre collabore au journal Le Matin. Une spécificité...

L'exigence de la lecture faite aux policiers et aux politiques

Culture - «Culture vive», Editorial de Pascal Paradou, 21 mars 2005 : «Les Français ont lu en 2004, beaucoup : 450 millions de livres vendus, chiffre d'affaires record : plus de 4%, plus de 50 mille titres publiés, trop mais c'est bon pour les affaires et cela fait sept livres achetés par Français, une moyenne, jolie moyenne même si qui dit acheté ne dit pas forcément lu. Mais l'inverse est peut-être forcément vrai aussi. A propos, vous avez lu - c'était dans le journal «Libération» il y a quelques jours...

Ma va tounen ooo manman cheri

Culture - Manmancheri Ou konnen Si ou wè-m kite ou Se pou m ka al chèche lavi Lòt bò dlo Pap bliye ou Ma va tounen Ayiti cheri M ale Ma va tounen Pa ale Pou m rete lan nouyòk Nouyòk fè frèt Nouyòk pa peyi Mezanmi Mwen pa ka fè an-yen Fòk mwen ale Lè ma va tounen O manmancheri Na va bati O manmancheri Pa kriye Jou pase vit Jou tristès se move van Jou pase vit O manmancheri Ma va tounen Pa kriye ooo

Haïti, idéologie de la couleur: singerie et introjection

Culture - Il n'y a pas de mauvais pays, il n'y a que de mauvais choix sociaux et politiques! Le mythe ou l'alibi du mauvais pays est un subterfuge social de diversion pour éviter la culpabilité et l'inaptitude. Nous sommes un peuple au fonctionnement autohaï, une société au rapport à soi, à bien des égards, négatif. Jugement de valeur, diront certains! Mais seules les valeurs peuvent sauver un peuple en crise de sens. L'idéologie haïtienne est, dans une assez bonne proportion, une idéologie de l'épiderme....

Ki politk lengwistik pou Ayiti?

Culture - Par Lyonel Trouillot Je commencerai par deux anecdotes. Premye istwa a, se yon jou m antre nan yon antrepriz prive. Anplwaye a, tèt bese pa okipe m, mwen di « eskize m, madmwazèl » li entewonp mwen, li di « chita tann », mwen di, « parrrrdon ! », li di « excusez-moi, monsieur, je suis à vous tout de suite ». Elle violait, en libre injustice, mes droits de créolophone. Deuxième anecdote : Je faisais mon plaidoyer de défenseur du créole à un paysan de l'Artibonite. Il a interrompu ma diatribe...

«Frankétienne» face aux méandres de la réalité haïtienne

Culture - par Fortetson Fénélon Sûr de ses causes et de la musicalité qui traverse ses phrases jusque dans leur opacité, Frankétienne manipule les mots ave une passion folle, une page incontrôlable comme dans le «Mythe de la Caverne de Platon», Frankétienne est la source actuelle qui fait briller la lumière dans cette caverne. Le chantre ténébreux de notre société. Cet écrivain nobélisable dont parle avec force Pierre-Raymond Dumas est bien là envahissant et solitaire (voir l'édition du Nouvelliste dat...

Le retour du sang

Culture - Avec le boléro des saigneurs, Théodore Achille fait une percée remarquée dans l'univers romanesque haïtien. Le titre, déjà, renvoie à un certain «contenu» de l'oeuvre qui introduit d'emblée le lecteur dans un climat de violence associé au meurtre, au sexe, à la politique. La quatrième de couverture, elle aussi, ne trompe pas. On y lit : Port-au-Prince est une ville d'insomniaques qui, chaque matin, découvrent sans surprise les cadavres jetés dans les coins au hasard des mauvais coups... La...