«J'accuse ma destinée...» : un roman émouvant de Michel G. Bertrand

Culture - Je tiens le roman de Michel G. Bertrand pour l'un des plus impressionnants du moment. Et ce, pour deux raisons : d'abord,, écrit en marge de nos habitudes littéraires, il est d'un foisonnement inventif exemplaire. Ensuite, les valeurs dont l'auteur se prévaut à travers ce livre ont pour vocation de lier les humaines entre eux et, par effet de retour, de servir d'exemple aux couples amoureux d'un certain ordre morale de vie. Séductions ordinaires. Voie d'approche du désir. Ethique de la relation...

Valérie Armand écrit sur un diamant de la littérature haïtienne

Culture - Essayiste diplômée de l'université Columbia, Valérie Armand propose Le renouveau du sensuel dans l'espace d'un cillement de Jacques Stephen Alexis. En dépit de son long séjour aux Etats-Unis, elle a revisité avec grâce et une plume en verve les pages riches de sensualité d'un vrai diamant de la littérature haïtienne : Jacques Soleil. "Pourquoi Jacques Soleil? Parce qu'il émane un tel rayonnement, une telle chaleur humaine, de telles vibrations électrisantes qu'il ne se pouvait comparer qu'à l'a...

Emmelie Prophète sur parure d'ombre

Culture - Après avoir rempli les marges, Emmelie Prophète nous revient parée d'ombre et de lumière poétique avec son second recueil de poèmes intitulé Sur parure d'ombre. Abonnée aux éditions Mémoire, la jeune poétesse a mis dans cette plaquette ses regards, ses ages, ses souffrances, ses bonheurs, ainsi que « des morceaux de vie et de temps glanés ici et là ». La poésie d'Emmeline se laisse lire, coule doucement dans la béance d'une aurore qui tarde à poindre. Dans Sur parure d'ombre, la poétesse donne...

Rallye auto-moto de Beaumont

Culture - Enock Néré : Philippe parlez nous du parcours de l'édition 2005. Philippe Etienne : Nous conserverons le même parcours que l'édition précédente. Nous partirons des Cayes pour relier Beaumont en passant par Port-Salut, les Côteaux, Port-à-Piment, Chardonnières, les Irois, Anse-d'Hainault, Dame Marie, Moron, Marfranc, Jérémie et Roseaux. E.N. : En quoi sera-t-elle différente de celle de l'année dernière ? P. E. : Ce qu'on aura de différent cette année c'est qu'on aura cette année un rallye spéc...

Le vent libérateur de Jacques Roche

Culture - « La beauté obsède le poète. Il ne la quitte des yeux qu'après l'avoir imprimée dans sa mémoire ». Pétillants d'ingéniosité, ces vers vivent dans le « Vent de liberté de Jacques Roche comme une parole de feu. Le souffle du poète rime avec son coeur et son âme, il vit dans ces poèmes palpables à l'oreille. Même à l'oreille des sourds. Et les aveugles voient... Oui, il y a quelque chose de miraculeux dans cet optimisme qui cohabite avec tant d'insanités, de violence sociétale, de fuite en avant....

Comment lire un livre

Culture - Tous les livres ne se lisent pas de la même façon. Il existe différentes méthodes, différentes techniques, différentes catégories d\'ouvrages, et même de types de lecture. Mais un seul objectif, une seule finalité, une raison principale de lire : la lecture doit changer notre vie, selon Jean Guéhenno et augmenter notre compétence. Le fait de savoir comment lire un livre, comment en tirer la « substantifique moelle » pour reprendre le mot de Rabelais, nous conduit à la découverte d\'une vérité...

Entrevue avec Leslie Péan (troisième et dernière partie)

Culture - 10. Qu'est-ce que vous appelez l'intellectocide ? Vous devez bien comprendre que l'Etat marron n'est pas uniquement un Etat faible mais c'est surtout un Etat dans lequel la pensée est faible. Par pensée faible, nous entendons une pensée qui n'est pas armée d'instruments adéquats pour saisir la réalité et la transformer. Les intellectuels dérangent car ils se proposent de réveiller les consciences endormies par la propagande raciste qui domine la société haïtienne. Le corps social est anesthé...

« L'autre » de Angélique Joseph : le romantisme retrouvé

Culture - Si vous n'êtes pas blasés ou si les aspérités, les arêtes de la vie affective réelle ne vous ont pas trop déchirés et désabusés, si les peintures « vérités », amères, cruelles et pessimiste de ladite grande littérature ne vous ont pas desséchés, rendus cyniques et méfiants, enfin si vous avez gardé une âme romantique et la foi dans le GRAND AMOUR, le bonheur, la romance, alors savourez cette fiction ; elle est délicieuse comme une brise agréable de printemps, comme un verre d'eau fraîche dans la...

Joseph Guerdy Lissade : un collectionneur remarquable

Culture - Ne recherchant pas de reconnaissance auprès des lecteurs, Joseph Guerdy Lissade fait figure d'historien en publiant : ''L'unification monétaire de Saint Domingue par Toussaint Louverture'', une oeuvre d'une double portée. D'abord, historique parce qu'elle retrace l'itinéraire de la monnaie de Saint Domingue ; puis biographique parce qu'elle met en relief Toussaint Louverture, le précurseur de l'Indépendance nationale. C'est une oeuvre de belle facture. La présente étude est une tétralogie con...

Les Editions Areytos : une entreprise performante

Culture - Les Editions Areytos ont été fondées à Port-au-Prince en 1985 par Patrick, Charles et Gérard-Marie Tardieu, lorsque la politique et le statu quo cassaient l'espoir et la réforme initiée par le ministre Joseph C. Bernard, au début des années 1980. Eclairés, surmotivés, nourris des idéaux et les ambitions patriotiques les plus nobles, ils avaient pensé le moment propice pour oser offrir aux écoliers et enseignants Haïtiens des manuels de qualité universelle, adaptés à notre réalité et aux besoins...

Gary Victor : l'écriture est une passion

Culture - Agronome de venu journaliste, Gary Victor, né à Port-au-Prince en 1958, est un écrivain plébiscité en Haïti. En 2002 paraît en France La Piste des sortilèges, roman-épopée de l'imaginaire haïtien. A l'angle des rues parallèles (Prix du livre insulaire 2003), en prise directe sur le présent, est un thriller permanent. Gary Victor écrit très facilement. Pour lui, l'écriture est une passion, un exutoire. Il a bien un style à lui, qui a l'air tout simple mais est très singulier. Son écriture est in...

"Ratures aux quotidiens" Beaudelaine et Gaspard

Culture - Il ne faut point prendre ce titre dans un sens péjoratif. Au contraire. Les « Ratures aux quotidiens » que nous présentent le couple Dorélien se veulent des témoignages pris sur le vif, sans gommage ni fioritures, de la réalité crue, « à l'état brut » des faits qui sont déroulés au cours des deux dernières années. « Un ouvrage-mémoire », selon Gaspard. La trame de la journée d'un enfant de rue, les méfaits de l'Opération Bagdad, les exploits et les bévues des casques bleus, les péripéties d'...

Antonio Pierre signe MDSI

Culture - Montages et Développement des Systèmes Informatisés, tel est le titre de cet ouvrage que Antonio Pierre, son auteur, abrège sur la couverture par un sigle, MDSI. Un ouvrage destiné aux informaticiens dans lequel l\'auteur résume quinze (15) années de recherche en Haïti et à l\'étranger dans le domaine. Le traitement des informations de masse présentant des difficultés manuellement, il est de nos jours préférable de faire appel à des systèmes informatisés. MDSI est un livre scientifique qui expl...

Claude Bernard Sérant : le procès d'une réalité

Culture - Serge Philippe Pierre Quand Bernard Sérant m'a proposé, il y a un peu plus d'une semaine, de lire son texte avant d'être publié dans les colonnes du quotidien «Le Nouvelliste» sur son livre"Rien que pour un instant"qu'il signe à la 11e Edition de Livres en Folie le jeudi 26 mai 2005, je me suis laissé traverser par une multitude de réflexions, en regard du caractère émouvant, à la fois poignant, de son récit. Claude Bernard Sérant, à travers sa nouvelle publication «Rien que pour un instant»,...

«Le Testament du mal de mer» de Lyonel Trouillot

Culture - On croit longtemps en cours de lecture à la conversation d'un vieux marin et d'un jeune enfant. En voilà un beau conte! Parce que moi, j'appelle ce récit, cette fiction poétique un conte; non pas effectivement dans la facture, l'imaginaire ou l'usage du merveilleux, mais par un certain ton. « Le testament du mal de mur » a pour moi une saveur assez proche du "Petit Prince" de Saint-Exupéry. Soit un vieux loup de mer, qui a tant bourlingué, tant vu et entendu,et puis s'est retiré quand son heu...