Mot de Paula Clermont Péan à l’occasion de la Journée internationale du théâtre

Culture - Le 27 mars a été déclaré « Journée mondiale du théâtre », dans la ville de Vienne, Autriche, en 1961, par l’IIT (Institut international du théâtre), au cours d’un congrès de ladite institution. Depuis, cette journée est célébrée dans tous les pays du monde, à travers de nombreux évènements et manifestations réalisés par des personnalités, associations et compagnies oeuvrant dans le domaine du théâtre. Cette journée, à mon avis, revêt, une grande importance. Elle vise à encourager la pratiq...

« Un Haïtien à Paris » d’Arnold Antonin

Culture - Pierre Clitandre (P.C.) : Gérald Bloncourt, lors de sa visite en Haïti, nous a paru une personnalité qui n’oublie pas son passé de militant. Est-ce la même impression que vous avez eue en faisant le film : Un Haïtien à Paris ? Arnold Antonin ( A.A.) : Le Gérald Bloncourt, avec cette énergie époustouflante et sa foi militante d’adolescent tout feu tout flamme, qu’on a vu lors de la célébration des 70 ans de la révolte de 1946, venait tout juste de sortir de deux délicates interventions chir...

L’homme qui n’était pas qu’assis dans le couloir

Culture - Les scènes érotiques sont légion dans les textes littéraires. Tel auteur abordera la description avec pudibonderie, tel autre décrira tout sauf une scène d’amour. Tel autre encore prolongera dans le vulgaire par excès de détails. Mais très peu offre une délectation intellectuelle au lecteur qui entre dans l’intimité de deux amants. Là où le plaisir des sens est habituellement maître, l’esprit, lui aussi, jouit. Avec "L’homme assis dans le couloir", Marguerite Duras joue sur tous les fronts. L...

Agenda

Culture - Fokal | théâtre La Fondation connaissance et liberté (Fokal) invite le public, les vendredi 24 et samedi 25 mars à 18h, dans le cadre de la saison théâtrale « Jeu et Regard de Femme » proposée par le centre culturel Pyepoudre, à un spectacle théâtral intitulé « Talon aiguille, talon d’Achille », texte et mise en scène de Gaëlle Bien-Aimé. C3 Editions | Conférence C3 Editions invite le public à une conférence de presse, mardi 28 mars, 10 h a.m # 77, ave Jean-Paul II, Turgeau. Thème à l...

Jérôme Sauvion dans une interprétation de «Cyrano de Bergerac» à la FOKAL

Culture - Wébert Pierre-Louis Impressionnants, nombreux sont les personnages que le comédien français Jérôme Sauvion de la compagnie Face Nord a interprétés en jouant «Cyrano de Bergerac». Cette pièce d’Edmod Rostand (1868-1918) mise en scène pour la première fois le 28 décembre 1897, à Paris, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, campe les personnages que voici : Christian de Neuvillette, Compte de Guiche, Lignière, Roxane, Vicomte de Valvert, Raqueneau, La Duègne, Le bret, Cyrano De Bergerac, Montfl...

Des chaussures rouges pour les enfants

Culture - Écrire pour les enfants n’a jamais été une tâche facile. Il est dejà si difficile de dire à première vue où commence et où finit la littérature pour enfants. Ce qui plairait à ces derniers et ce qui ne le ferait pas. Ce qui nous pousse à croire qu’il n’y a pas vraiment de frontière étanche entre la littérature pour enfants et ce qu’on appelle littérature pour adultes, car la littérature, pour paraphraser Danièle Salnave, n’a d’autre fonction que de « nous aider à vivre ». Si, au départ, « les pl...

« Sang Brides» : un drame intemporel

Culture - Roland Léonard Tant qu’existera le totalitarisme, tant qu’il y aura dans le monde des despotes appuyés par la satrapie militaire, la soldatesque ou les milices, tant qu’existera la répression des libertés d’expression et de choix politique, la pièce « Sang Brides» de la jeune actrice et dramaturge Ketsia Vainadine Alphonse aura sa raison d’être. Ce drame en un acte, objectivement, fait référence au récent passé historique, militaro-macoute d’Haïti ; il est universel en fait et convient à n...

Radiographie de la crise sociopolitique et économique d’Haïti

Culture - Il pourrait s’avérer utile de lire « Haïti. Changer d’ère » du docteur ès sciences économiques et analyste politique Arnousse Beaulière pour mieux cerner l’impasse sociopolitique et économique dans laquelle est plongé le pays au cours de ces trente dernières années. L’auteur nous livre, dans deux grandes parties subdivisées en sous-parties, une radiographie de la crise postDuvalier qui entrave le processus démocratique en Haïti. Son approche théorique se situe dans le champ « néodépendantiste »....

Un roman sonore bientôt dans les bacs

Culture - Le Nouvelliste: Depuis votre obtention du prix Éthiophile en 2015, nous avons très peu de nouvelles de l'auteur de «Les enfants des cyclones». Ronald C. Paul: C’est vrai, j’ai fait très peu de promotion ici pour Les enfants des cyclones. Je me suis surtout concentré sur un autre volet de mon travail, à savoir l’éducation culturelle et artistique. Cela dit, je continue bien sûr d’écrire des romans et une partie de mes publications dépend de mon éditrice. J’attends pour bientôt la publication...

Lafortune Félix rêve loa, mystère et esprit...

Culture - L’artiste-peintre Lafortune Félix bâtit son aura : une maîtrise des traditions vaudoues, une culture sérieuse des loas, une mise en scène tant des esprits que des mystères, et son partage avec nous – les non-initiés. Lafortune Félix a dressé, avec minutie, une cartographie de la communauté vaudoue dans sa peinture. D’un côté, il répertorie les loas avec une touche particulière. Sous son pinceau, les loas prennent des noms singuliers : Lymba Zaou (Cérémonie Lymba Zaou, 1990, acrylique sur I...

«Parfum de femmes» : un éthnodrame en l’honneur des luttes féminines

Culture - Wébert Pierre-Louis Le Centre culturel Pyepoudre a présenté à la salle Unesco de la FOKAL le spectacle d’éthnodrame «Parfum de femmes» en présence d’un large public. C’est la première création de la danseuse et chorégraphe Linda Isabelle François. Réalisé en partenariat avec la FOKAL le samedi 18 mars 2017, ce spectacle entre dans le cadre de la saison théâtrale «Jeu et regard de femme» sur l’équité de genre de Pyepoudre. L’ethnodrame, pédagogie théâtrale initiée en Haïti par Pietro Varrass...

K2D présente «Fotopaklè », la première revue de photojournalisme en Haïti

Culture - Dans le but de promouvoir la photographie, le Kolektif 2 Dimansyon a conçu sa revue de photographie documentaire et de journalisme. Mélange d’écriture photographique et d’écriture textuelle, Fotopaklè sera présentée deux fois l’an au public. A l’intérieur de cette revue, les photographes, journalistes et rédacteurs de K2D mettent l’accent sur la photographie sociale, une façon pour eux d’approfondir certains problèmes sociaux auxquels notre pays fait face. Pour lancer la revue, le collectif a c...

Limond Toussaint dans les habits de ministre de la Culture et de la Communication

Culture - « Le ministère de la Culture a pour mission de contribuer à l’affirmation de l’identité et de la vitalité culturelle haïtienne, de favoriser l’accès et la participation des citoyennes et des citoyens à la vie culturelle et de susciter le développement de la communication. L’action et la politique de cette nouvelle administration visent la culture comme ciment d’identité et d’épanouissement personnel et collectif en vue de rendre à l’homme haïtien sa fierté et sa dignité », a déclaré le nouveau...

Maryse Condé lue à la 8e édition du Marathon de lecture

Culture - Wébert Pierre-Louis La lecture-spectacle de la pièce «La faute à la vie» de Maryse Condé réalisée par Billy Elucien met en scène deux femmes : Théodora et Louise. Elles sont différentes, tant du côté de leur classe sociale que de celui de la couleur de la peau. Elles sont intimement liées pourtant par rapport à l’histoire amoureuse de leur vie. Cette liaison est-elle de l’affection qu’elles éprouvent l’une pour l’autre, ou du moins s’agit-il d’une certaine concurrence sous le couvert de l’att...

L’héritage indigéniste : La maternité (II)

Culture - Le récit d’un moment de l’histoire peut faire appel de manière non conventionnelle à une image de la maternité. C‘est ce qu’a prouvé le peintre Louverture Poisson dans un tableau qui a pour titre «16 août 1946». Cette date est inscrite sur le socle du drapeau national qui flotte dans la partie droite du tableau où l’on trouve un ensemble d’éléments qui peuvent être considérés individuellement selon leur sens propre. Cependant, lorsqu’ils sont mis en relation les uns avec les autres, chacun d...