Jean Claude Boyer en signature

Culture -

Dans la salle Des pas perdus du palais de justice de Port-au-Prince (Bicentenaire), Jean-Claude Boyer a organisé les 14 et 15 septembre 2017, une vente-signature de l’ensemble de ses livres. Une dizaine d'ouvrages environ était en signature, notamment Saveurs et surprises du parler haïtien; Chroniques américaines/ l’Amérique vue d’Haïti ; Histoire contemporaine du barreau de Port-au-Prince, Le temps qui passe et l’observateur sportif, Survol de la réalité monétaire haïtienne, De dures réalité...

Frantz Zéphirin dans l'enchantement d'un monde sauvage et pur

Culture -

Des jeunes ont apprécié les oeuvres de Frantz Zéphirin, à son vernissage (1), à l’Institut français en Haïti (IFH) ce mercredi 13 septembre (1). Étonnement, commentaires divers, mais une constance : ils sont, en majorité, satisfaits.

Cette exposition de Frantz Zéphirin marque une rupture dans la carrière de l’artiste-peintre. Ce n’est plus un monde mystérieux où des êtres macabres, des démons ou autres créatures informes font la loi, mais l’artiste a pris soin d’inventer un autre monde...

Quand une pierre tombe et qu’un homme passe par là…

Culture -

La plaquette publiée en 2016 par C3 Éditions dans la collection que dirige Lyonel Trouillot s’étend sur quatre-vingt-douze pages. Un petit livre menu, aux première et quatrième de couverture d’un jaune pâle sur lequel est illustrée une forme humaine installée sur un banc de place publique, livre en main, éclairé par un lampadaire. Aussi simplissime que cela puisse paraître, cette image qui occupe peu d’espace sur la grande surface de la première de couverture attire. Comme si ce bonhomme, lâc...

Mirages et féeries sonores

Culture -

Roland Léonard

Il y a les impressions rapides et superficielles des premières écoutes. Certains s’y arrêtent pour juger définitivement de la valeur d’un CD : ils ont parfois tort, même lorsque les coups de foudre ou coups de cœur ne sont pas à dédaigner à ce stade.

Il y a le plaisir et la sagesse des réécoutes qui font mieux cerner les contours d’une œuvre et révèlent des détails insoupçonnés, étonnants. Quelle joie alors d’approfondir son analyse et de mûrir son appréciation ! Ce...

Wallonie-Bruxelles, 20 ans en Haïti: écrivains haïtiens et étrangers en tournée

Culture -

Port-au-Prince, Petit-Goâve, Jacmel, les Cayes, Cavaillon, Camp-Perrin, Port-Salut, Jérémie, tels sont les lieux de tournée dédiés au programme Urgence de lire pour la rentrée de septembre. Cet événement apporte une bouffée de fraîcheur littéraire. Le public retrouvera ces auteurs : Geneviève Damas, Martine Fidèle, Dany Lafferière, Sean Mills, Laure Morali, Blaise Ndala, Rodney Saint-Éloi, Gary Victor et Dominique Gillerot (CEC).

Pour le P.D.G. de Mémoire d'encrier, Rodney Saint-Eloi,...

Le magicien Yann Frisch a émerveillé l’Institut français en Haïti

Culture -

Le magicien Yann Frisch a réalisé des performances magiques, le samedi 9 septembre 2017, à l’Institut français en Haïti, accompagné de la dramaturge et anthropologue Valentine Losseau pour une rencontre entre magie, poésie et croyances. Les chaises de l’Institut étaient remplies et les gens, ébahis et ahuris, se sont questionnés sur cette chose mystérieuse qu’est « la magie artistique ».

Il est écrit que Yann est fasciné depuis l’enfance par les techniques magiques et se perfectionne a...

Frantz Zéphyrin pour un monde sauvage et pur

Culture -

Le Nouvelliste (L.N.) : Pourquoi tant de symboles mystiques dans votre oeuvre ?

Frantz Zéphirin - J’utilise les symboles parce qu’ils font partie de ma vie comme prêtre vaudou ; ils font partie de mon quotidien. Je suis un vaudouisant. C’est une continuité de ce que je suis.

L.N- Quel genre de symboles utilisez-vous?

F.Z - Mon œuvre est symbolique. Je suis, à la fois, un vaudouisant et un maître kabbale. Un point, une ligne, pour moi, est un symbole : visible et spirituel....

« Ayiti anvi viv », le cri d’une génération (désemparée)

Culture -

C’est sur le thème très évocateur « Ayiti anvi viv » que s’est déroulé, pendant les mois de juillet et d'août, ce concours. Ils étaient une trentaine de jeunes d’horizons divers à prendre part à cette compétition considérée par plus d’un comme le grand événement des vacances aux côtés de « Woulib », « La grande roue des vacances », autres émissions éducatives, culturelles et ludiques conçues pour combattre l’oisiveté et le délaissement chez les vacanciers. Après avoir reçu les slams sur un di...

Nou pran lari a au centre culturel du Bel-Air

Culture -

La question était dans l’air : vont-ils venir participer à l’exposition à Bel Art – le centre culturel du Bel Air ? Ils étaient bien là. La première brasse remportée par les organisateurs du spectacle, et les artistes aussi. La chaleur de l’ambiance a poussé le public et les artistes à sortir de leurs réserves.

Organiser des activités culturelles et sociales dans des quartiers dits de non-droit (marginaux), partout où les artistes, comme champignon, poussent. Au Bel-Air, par exemple. A...

Dany Laferrière n’est pas un démarcheur !

Culture -

Wébert Pierre-Louis

L’annexe de la Bibliothèque nationale d’Haïti de Petit-Goâve, détruite lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, vient d’être reconstruite par l’Union européenne (UE), qui a alloué 80% du budget, et l’Action agro-allemande (AAA), qui a ajouté les 20% restants. Ces deux organismes non gouvernementaux, selon le directeur de la bibliothèque, Jean Midley Joseph, ont fourni 400 000 euros pour cette reconstruction. La bibliothèque, d’après les termes du projet, et à...

Dany Laferrière et Dominique Batraville : pour l’amitié et la littérature

Culture -

Emmelie Prophète : Dominique, ça va mieux ?

Dominique Batraville : Ça va mieux. J’étais en thérapie à Jacmel pendant trois mois. On m’avait surpris en train de demander un peu d’argent pour la camionnette et on m’a pris en photo en disant : « Voilà un grand écrivain qui mendie». On m’a hospitalisé de force. J’ai même eu le bras fracturé. Les gens n’ont pas accepté ma déchéance, ils n’ont pas été d’accord que je n’aie pas les moyens de payer mon transport.

Dany Laferrière : D’abor...

Guy Régis Junior : l’honneur d’être auteur associé

Culture -

Péguy F. C. Pierre

« C’est pour moi un vrai plaisir de me retrouver là-bas en mars prochain. Ce n’est pas la première fois que je suis auteur associé, mais je suis le premier Haïtien à l’être au Théâtre des Ateliers d’Aix-en-Provence qui a déjà reçu des hommes de théâtre de grand calibre. Cela représente beaucoup pour moi, mais c’est quelque chose d'énorme pour tout dramaturge » explique Guy Régis contacté par téléphone.

En tant qu’auteur associé de La Compagnie d’Entraînement, le...

Dr Gold Smith Dorval pour une plongée au coeur du bien-être

Culture -

''La Renaissance de l’Homme. Essai sur les moyens naturels de bien-être du corps et de l’esprit''. C’est le travail, à la fois, d’un homme de culture, d’un médecin, d’un psychiatre, et surtout d’un humaniste. Dans la tête du Dr Dorval, son livre respire le scientifique, mais, au fin fond des choses, celui-ci a pris appui sur son propre véçu dans sa famille à Jérémie, Grand’Anse, surtout sur son expérience comme médecin résident, en 1974, aux Cayes où il a, de ce prétoire, fait une plongée ré...

Le chanteur Darlin Johancy en résidence artistique à Jacmel

Culture -

À l'invitation de Magnum productions sous la houlette de l'ingénieur Charlemagne Fortun, depuis le mois de mai, le chanteur-guitariste Darlin Johancy est en résidence de création artistique dans la ville de Jacmel.

Darlin Johancy, guitariste doublé de poète, profite pleinement de sa résidence de création pour visiter la ville de Jacmel, animer des ateliers de musique et de poésie et surtout pour peaufiner au maximum son deuxième opus qu'il souhaite titrer « Ekri ». Une palette de musi...

La tonalité humoristique de Victor Hugo dans Bug-Jargal

Culture -

Bug-Jargal, le premier roman de Victor Hugo écrit à seize ans, en quinze jours, dans la frénésie de la passion pour l’histoire, aurait pu s’arracher une part d’actualité dans Lol fest qui attire le public vers les lieux de bonheur du 4 au 14 septembre, si un comédien avait pris connaissance de ce texte qui raconte « la révolte des esclaves de Saint-Domingue en 1791 ».

Par amour pour l’humour qui nous transporte dans une gaieté soudaine et pour l’épanouissement des traits de ra...