Imbécile heureux

Culture -

« Le pire des analphabètes, c’est l’analphabète politique. Il n’écoute pas, ne parle pas, ne participe pas aux événements politiques. Il ne sait pas que le coût de la vie, le prix de haricots et du poisson, le prix de la farine, le loyer, le prix des souliers et des médicaments dépendent des décisions politiques. L’analphabète politique est si bête qu’il s’enorgueillit et gonfle la poitrine pour dire qu’il déteste la politique. Il ne sait pas, l’imbécile, que c’est son ignorance politique qui...

A la guerre comme à la guerre

Culture -

La maison d’édition Toussaint ajoute à la liste des livres disponibles à Livres en folie 2018 une nouvelle édition de La guerre des cerfs-volants de Claude Bernard Sérant, une édition augmentée de lexique, point d’interrogation, et matière de réflexion. L’auteur veut s’assurer que ses lecteurs lisent avec attention la fable de ses héros impliqués jusqu’au cou dans la guerre des cerfs-volants.

« On dirait des caravelles qui glissent dans les airs. Tout autour, ces voiles légères...

« Deported » ou le retour forcé au bercail

Culture -

Dans le cadre de la 2e édition du festival Nouvelles Vues Haïti organisé par l’association SineNouvèl, « Deported », un film documentaire de Rachelle Magloire et de Chantale Regnault, a été projeté à l’Institut français en Haïti (IFH) sis à l’avenue Lamartinière. À travers ce documentaire, la réalisatrice se penche sur le sort des Haïtiens expulsés des États-Unis pour des fautes allant de simples délits à des crimes de sang.

Forcés de quitter les États-Unis, laissant familles, amis, su...

Jhonny Jean, un artiste-peintre au Maroc et à Paris cette année

Culture -

L’artiste peintre Jhonny Jean, lors d’une visite au Nouvelliste ce mercredi, a exprimé son engouement pour la peinture haïtienne. Accompagné de plusieurs tableaux peignant la réalité sociopolitique du pays, il a informé que ses œuvres seront exposées cette année au Maroc en compagnie d'une pléiade d'artistes dans les villes de Marrakech le 4 juillet et Rabat le 8 juillet. Ces expositions, ajoute-t-il, seront réalises par Se Promart International.

Évoquant l’importance de la peinture dan...

«Aveux des Lampes», de Miguel Romain

Culture -

« Ce n’est pas la première fois

que le silence m’accuse

de prose et de rimes préméditées

souvent au milieu de la nuit

la pendule me prend en flagrant délit

dans l’enceinte des pages vierges

avec les cris de l’alphabet

suspendus à la chaleur de mes doigts. »

Aveux des lampes, le premier recueil de Miguel Romain est une représentation de soi et de l’autre dans un champ esthétique d’affirmation entre la notion du possible et celle du r...

« August 1791 », le dernier-né du groupe RAM

Culture -

C’est la voix d’Allenby Augustin, le responsable de communication du groupe, qui a ouvert la conférence de présentation du 7e et dernier album du groupe intitulé « August 1791 ». Quelques minutes plus tôt, des morceaux de l’opus, teintés de couleurs traditionnelles, sortaient des haut-parleurs installés dans la salle. Attentifs, curieux, certains secouent la tête en harmonie avec ce qui se joue. D’autres semblent se lancer dans une réflexion profonde, suscitée par les différents morceaux en...

The prison from hell, film-reportage de l’état critique de l’Etat

Culture -

A la salle de conférence de la bibliothèque Nationale d’Haïti, le vendredi dernier, une kyrielle de gens, venus d’horizons divers, ont pris place. Des portraits d’hommes et de femmes placardent les murs de la salle. Des petits papiers. Accolés. Ça et là. En fait, c’est une salle-exposition qui accueille la projection/débat de « The prison from Hell », le film qui rend vivante la condition indigne, répugnante, dégradante et inhumaine que vivent les détenus au pénitencier national, plus pré...

Gino Sitson, l’explorateur des sons

Culture -

Assis sur une petite table à Prince hôtel (l’hôtel qui reçoit les invités du festival), Sitson déguste avec bonheur sa salade de fruit. Aussi matinal que jovial, il raconte avec timidité ses premiers contacts avec la musique qui remonte à son enfance. Dans le cadre de la cellule familiale, plus précisément auprès de sa mère, chanteuse d’église. Devenu homme aujourd’hui avec ses dreads qui lui vont à ravir, il vit de cet héritage légué par sa famille. Il fait de celui-ci une passion, un vrai m...

L’abstraction en Haïti – Gérard Hippolyte (l)

Culture -

Gérard Hippolyte (1933–1996) s’est longtemps intéressé à la musique et au chant. II a été un des fondateurs du Chœur Simidor en Haïti. Ses études en architecture l’ont poussé vers les arts plastiques (dessin et peinture) où il serait erroné d’exclure toute influence de la musique.

Il est intéressant de voir comment Gérard Hippolyte a été, dès sa jeunesse, en situation permanente de développement de ses talents hérités du milieu familial. Dans un processus quelquefois inconscient, il a a...

Du chemin de croix au chemin des loas : Fulgurant passage du christianisme au vaudou

Culture -

Fille de l’illustre artiste haïtien Rodrigue Milien, Rosmy est née à Paris, y a vécu et y a reçu une éducation chrétienne. Après plusieurs remises en question de la communauté chrétienne, la jeune femme décide de revenir à sa culture ancestrale. « J’ai toujours senti qu’il y avait une sorte de manipulation dans cette communauté ; en outre, la Bible comme livre qui nous propose la parole sacrée n’est qu’un assemblage de livres, qui ont été souvent remaniés », affirme l’auteur quand on la quest...

Dialogue intime sur les cimes du désespoir dans « In memoriam » de Jean-René Lemoine

Culture -

« In memoriam » est une pièce qui se joue sur les cimes du désespoir. Cette pièce de Jean-René Lemoine, animée dans un espace sonore créé par l’artiste français Antoine Bougeard, met en scène, à l’Institut français, le mardi 3 juillet, dans le cadre du festival En lisant, les comédiennes Rhode Jémima Horace dans le rôle de la mère et Reïna Daphena Rémédor, la fille morte.

Dans un dialogue tissé dans un espace géographique intime, la mère raconte à sa fille emportée dans le tremblem...

Yanick Lahens : titulaire d’une nouvelle chaire au Collège de France

Culture -

Après le récent bijou « Douces déroutes » qu’a offert l’auteur à la littérature haïtienne, Yanick Lahens est dorénavant détentrice d’une nouvelle chaire au Collège de France, ce grand établissement d’enseignement et de recherche situé dans le 5e arrondissement de Paris. Ancien professeur à l’École normale supérieure d’Haïti, il semble que l’enseignement ne cesse de faire appel au récipiendaire du prix Fémina en 2014.

Créée en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophon...

So long! Bye, bye, Lionel Volel!

Culture -

Roland Léonard

Les héros de la Musique haïtienne, ceux de notre jeunesse adolescente, s’en vont inexorablement, l’un après l’autre, à notre grand désarroi.

Curieux: les meilleurs d’entre eux ont étroitement collaboré et cultivé des liens solides d’amitié.

Vient de mettre les voiles pour le pays sans chapeau, après une vie bien remplie sur terre, à 74 berges au compteur, une légende des saxophones alto et soprano haïtiens : Lionel Volel, un grand musicien.

Ce n’était...

Mise au point et droit de réponse… à Pierre-Raymond Dumas concernant son article

Culture -

Miami, Floride le 30 juin 2018

Cher Pierre Raymond Dumas,

Quel revirement spectaculaire ! Il faut croire que les pressions se sont faites très fortes…

J’ai lu avec beaucoup d’attention ton article intitulé : « Les fausses accusations de Margaret Papillon relatives à Kettly Mars » dans Le Nouvelliste du 25 juin 2018.

J’ai été fort contente de cette publication de ta part pour la simple et bonne raison que celle-ci va me permettre d’avoir un droit de réponse dans ledit q...

Séduction, ravissement et surprise à l'heure des Musiques du monde

Culture -

Roland Léonard

Cette soirée de musiques et de chansons a amusé et même enchanté les amateurs. Passionnés et bravant le mauvais temps, la pluie, ils sont quand même venus. Ils étaient nombreux à attendre à la Fokal, après l’accalmie.

On leur proposait un programme alléchant pour les uns qui étaient en terrain de connaissance, intrigant pour les autres à la découverte de l’inconnu.

Au menu : notre Jean Jean Roosevelt national, en duo avec la diva camerounaise Kareyce Fotso, et...

-->