« Ça va chauffer », le 11e tome des aventures d’Alain Possible

Publié le 2018-06-12 | Le Nouvelliste

Culture -

« Ça va chauffer », tel est le titre du 11e tome des aventures d’Alain Possible, le petit désordre en salle de classe, le dessin animé favori des Haïtiens que nous présente Teddy Keser Mombrun, le père d’Alain. Ce livret, paru chez l’Imprimeur, fait le plaisir de tout passionné qui se laisse séduire par les frasques inimaginables de ce jeune garçon comédien (Ti komik).

Le 11e tome d’Alain Possible met en valeur 28 cadres ou situations dans lesquells le gamin va nous émerveiller à l’instar d’un Aladin ou un Sinbad, voire un Gwo moso de Maurice Sixto. Mais à la différence, ce sont des dessins ou caricatures à l’intérieur des feuilles de papier qui parlent. A titre d'exemple, « La grimace », un très bel épisode que tout le public va assurément apprécier.

Le grand-père d’Alain possible est assis sur son canapé en train de lire le journal. Quand soudain apparut le petit Alain avec ses grimaces. Pour corriger le petit, le grandpa lui dit « Quand j’avais ton âge, je faisais aussi des grimaces».

Etonné, le petit arrête tout d’un coup de grimacer et reste attentif à ce que son grand-père va lui raconter. « Mais un jour… mon père m’a dit que si je continuais à faire des grimaces tout le temps…j’allais devenir laid, très laid, pour le restant de mes jours ». C’était vraisemblablement assez pour le petit d'arrêter de faire des grimaces. Au contraire, sans détour, le petit Alain Possible a fait cette conclusion avec un air très sérieux : « Au moins grandpa, on peut dire qu’il vous a averti… Et le grand-père s’étonna.

Et pour les passionnés du foot, il y a El clasico ou Alain dans le rôle d’attaquant de l’équipe des élèves affronte la sélection des professeurs. Les jeunes jouent bizarrement avec des chaussures sans lacets. Et pourquoi ? Quand vient l'un contre un entre Alain Possible et le gardien, le professeur Haspil, le portier court derrière la chaussure qui s’envole dans l’air et laisse filer le ballon bien tiré au but par l’attaquant. But! Impossible, mais vrai. À la fin, ce dernier s’énerve sous le mouvement acrobatique d’Alain Possible à la Cristiano Ronaldo : « Alain si w gen malè banm yon gòl bisiklèt m ap ba w zewo pou trimès la » !

Définitivement, le dessinateur Teddy Keser Mombrun sait comment, avec son pinceau, nous faire déclamer des « hi hi et ha ha » en vue d’attiser en nous le goût du rire et les « oh, Alain sa, a la tinonm gen sou li ». Et les jeunes vont se retrouver en face des situations diverses mettant en vedette le rire, l’inattendu, le suspense et pourraient se dire: « Ce n'est pas possible, ce n'est pas possible, Alain me fait rire ».

Ses derniers articles

Réagir à cet article