Joujou Turenne raconte Mandela

PUBLIÉ 2018-06-13
Crédits photos: yakimo et Facebook de Joujou Turenne. Tenues catchy faites de wax, serre_tête ou foulard autour de ses longues tresses…impossible de ne pas remarquer Joujou Turenne dans une foule. Autre détail récurrent dans son « total look » ethnique qu’on peut admirer sur son fil d’actualité Facebook ou en face, c’est son sourire lumineux qui ne semble jamais chômer.


La native du Cap-Haïtien qui a adopté Montréal comme pied à terre depuis l’enfance, se présente comme une artiste de la parole. Entendez par là conteuse, comédienne, médiatrice culturelle… Elle est aussi écrivain et compte à ce jour19 publications dont des ouvrages en solo et d’autres en collectif.

Autant de cordes à son arc, ce n’est pas que pour distraire le public qu’elle fidélise depuis des années. « C’est surtout, dit-elle, dans l’optique de faire part de mes engagements en tant que femme, en tant que femme noire, en tant qu’un être sensible aux multiples préoccupations qui bouleversent notre planète ». Le conte, le genre qu’elle préfère de loin est son cheval de bataille pour faire la promotion de la tradition orale dont celle de chez nous et du continent africain dans une mégapole cosmopolite. C’est aussi pour elle une occasion dorée de.raconter à sa manière des histoires concernant le peuple noir qui sont biaisées par des rapporteurs occidentaux. Cette obstination à essayer de rectifier des récits truffés d’approximation constitue un combat sans répit qu’elle mène depuis plus de 20 ans et qu’elle assume bien.

« Joujou Turenne raconte Mandela », son tout dernier ouvrage s’inscrit dans cette dynamique. « Ecrire sur Mandela,'c’est prioritaire pour moi car je remarque que les gens à travers le monde le vénèrent sans vraiment cerner l’essence de sa vie, comprendre son combat. C’est dommage !», explique-t-elle. Mais la fascination de l’écrivain pour le célèbre président n’a pas surgi au moment où elle a décidé de lui consacrer un livre. Il y a plusieurs années, on lui a demandé de mettre sa plume à contribution pour rédiger un texte qui devait servir dans le cadre d’une exposition au Canada autour de l’icône planétaire. A l’issue de cette expérience, les commanditaires, plutôt satisfaits, lui ont donc suggéré de consacrer tout un ouvrage au grand homme.

Joujou sait qu’en ce qui concerne Mandela, il est impossible de réinventer la roue, car c’est probablement l’un des hommes du XXe siècle à qui on a consacré le plus de biographies ou d’autres ouvrages anglés différemment sur le personnage. « Moi j’ai opté pour le merveilleux sans non plus exagérer les faits. Vous pouvez convenir avec moi que le parcours de cet homme à tout l’air d’un roman », prévient l’écrivain.

Ce n’est pas parce qu’elle fait choix d’un style poétique émaillé de métaphores qu’elle devait se contenter des bribes de renseignements qu’elle a sur Madiba. « C’est probablement mon ouvrage qui m’a demandé la plus grande préparation qui soit. J’ai dû lire pas moins de 8000 pages, visionner plusieurs documentaires et reportages autour du grand président », confie Joujou qui n’éprouve aucun regret d’avoir effectué ce travail de titan.

« Joujour Turenne raconte Mandela » s’adresse aux jeunes de 9 à 99, selon ses propres mots. L’auteur raconte que durant sa participation à la 24e édition de Livres en folie, elle a éprouvé un grand plaisir à parler aux jeunes qui n’ont pas manqué de questions ni d’avis sur l’icône. Le livre, assez bien illustré, propose un glossaire qui explique des termes comme l’apartheid, la désobéissance civile. Pour pousser les lecteurs à des réflexions approfondies des questionnements sont annexés également.

En dehors de la plus grande foire du livre du pays, elle souhaite engager le dialogue avec les lecteurs sur l’ouvrage, distribué localement par Communication plus, via Facebook, un réseau social sur lequel elle est très active. L’objectif de Joujou, c’est de pouvoir mettre en scène son dernier ouvrage comme c’est le cas pour bien de ses titres. Elle s’imagine déjà sillonnant les espaces culturels pour raconter la formidable histoire du célèbre président africain.



Réagir à cet article