Quand on ne sera plus là, un legs des frères Ternier

PUBLIÉ 2018-05-14
Quand on ne sera plus là, ainsi s’intitule le premier ouvrage cosigné par Ralph et Réginald Ternier. Dans ce livre, les deux frères racontent leurs expériences personnelles, prodiguent des conseils sur biens des questionnements existentiels. C’est en gros un livre de motivation personnelle que, de leur aveu, plus d’un peut utiliser. Il sera en signature dans le cadre de la 24e édition de Livres en folie qui se tiendra dans les jardins du Mupanah le jeudi 31 mai et le vendredi 1er juin 2018.


Mis à part l’âge, Réginald et Ralph Ternier comptent beaucoup de choses en commun. Ils sont tous les deux médecins, ils ont chacun deux enfants et sont tous les deux dans la quarantaine. Selon Ralph, le plus jeune: « Quand on ne sera plus là nous a été inspiré par notre carrière mais aussi par nôtre vie passée en très grande partie en Haïti. On explore la thématique de la motivation personnelle. Chacun des 19 chapitres comporte une maxime", explique-t-il.

Ralph se refuse par exemple à l’idée de standardiser le bonheur. « A mon humble avis, dit-il, ce concept est bien relatif. Ce qui me rend heureux peut ne pas avoir le même résultat pour Réginald, encore moins pour un tiers. Il faut que chacun ait sa propre définition du bonheur. »

Le livre s’adresserait plutôt à ceux qui ont des questions existentielles. Il aborde la nécessité d’avoir la foi sans faire la promotion d’une religion en particulier. Il y a un chapitre dans lequel les deux frères encouragent les gens à prendre des risques. Les deux avouent diagnostiquer dans notre société une peur des risques. « En Haïti, on est du genreà se contenter du peu, mon petit job, ma petite famille, ma petite maison. On ne veut même pas imaginer d’autres possibilités qui existent bel et bien et qui sont à notre portée », confie Ralph.

Réginald explique qu’ils réfléchissent depuis longtemps au livre mais vue leurs emplois du temps il leur est arrivé de procrastiner plusieurs fois. « Finalement, confie l’aîné, on y a consacré au maximum 3 mois entre fin 2016 et début 2017 ».

Les deux frères participent à Livres en folie depuis ses débuts en tant que lecteurs. Réginald, se rappellant la toute première édition, nous raconte : « Je m'en souviens comme si c’était hier. Gary Victor signait un ouvrage dont je ne me rappelle plus le titre. J’étais touché par la ferveur du public aux complexe Promenade ». « Mon frère et moi, on se questionne tout le temps sur la recette du Nouvelliste et de ses partenaires pour perpétuer la plus grande activité littéraire en Haïti », ajoute Ralph.

Les deux Ternier préviennent que le style est accessible à tout public. Il n’y a pas de risque que quelqu’un ne comprenne pas ce qui y est énoncé. En plus on n’est pas obligé de le lire dans l’ordre linéaire. Grâce à la table des matières on peut se diriger directement vers les thématiques qui nous tiennent à coeur. Tout en évoquant des projets d’autres livres sur lesquels ils travailleront chacun de son côté, ils encouragent les lecteurs à se joindre à la grande foule qui viendra participer à Livres en folie qui se déroule cette année les jeudi 31 mai et vendredi 1er juin dans les jardins du Mupanah. « Venez découvrir un ouvrage qui peut vous être utile. On se fera un plaisir de le signer pour vous", conclut Réginald qui formule le vœu que Livres en folie ouvre la porte à de plus en plus d’auteurs étrangers.



Réagir à cet article