Le Forum économique international des Noirs s’enracine à Montréal

Des idées pour le développement

Publié le 2018-05-14 | Le Nouvelliste

Economie -

« Des bonds vers la prospérité » a été le thème retenu pour la deuxième édition du Forum économique international des Noirs (FEIN) qui s’est tenu les 3 et 4 février 2018 au Centre des sciences de Montréal. Ce forum réunissait des entrepreneurs, des professionnels, des organisateurs communautaires, des universitaires et des étudiants œuvrant au développement de communautés noires prospères. Trois grandes figures de la politique québécoise y ont pris part : La vice-Première ministre, le ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation, également ministre responsable de la Stratégie numérique, Dominique Anglade ; le ministre de l’Immigration, Ahmed Hussen, et la maire de Montréal, Valérie Plante, la première femme à être élue à ce poste.

Kerlande Mibel, présidente de Zwart Communication, une agence de communication qui se spécialise dans le marketing de la diversité, organisatrice de ce forum, a réalisé un deuxième coup de maître en réunissant tout un aéropage de personnalités d’horizons divers. À côté de ces grandes figures politiques, on comptait également des entrepreneurs de renommée internationale.

C’est le cas de Frantz Saintellemy, président d’honneur de la deuxième édition de ce forum. À 27 ans, il était déjà le plus jeune directeur général d’une division chez Analog Devices (Nasdaq : ADI), unité qui générait à l’époque un portefeuille de 380 millions de dollars américains. En 2003, il avait reçu l’appel du milliardaire canadien Robert Miller, fondateur de Future Electronics, le richissime homme d’affaires qui sollicitait ses compétences pour créer la Division Future Lighting Solutions. Celle-ci devait, entre autres, apporter des solutions écoénergétiques pour l’éclairage.

Frantz Saintellemy est aujourd’hui le P.D.G. de la firme Q-Links, spécialisée en « Home Automation », qui développe des produits technologiques d’automation à faible coût et à usage facile pour des particuliers ainsi que pour des petites et moyennes entreprises. Q-Links (http://q-links.ca/en/) développe présentement trois principaux produits : Comfort-Smart, Energy-Smart et Remote Control. Le premier permet au client de gérer de façon efficace ses habitudes de vie quotidiennes, tandis que le deuxième lui permet d’utiliser l’énergie de façon efficiente en réduisant les coûts sans compromettre son niveau de bien-être.

D’autres entrepreneurs, experts, spécialistes de renommée mondiale, gestionnaires de portefeuilles et de fonds d’investissement ainsi que des incubateurs avaient également participé au forum dans le but de stimuler la création de la richesse chez les Noirs. Deux jours de partage d’expériences, de rencontres et de laboratoires dans l’objectif d’éduquer, de faciliter et de créer des solutions qui auront un impact crucial en termes de création de richesses pour la communauté noire de Montréal et ailleurs.

Durant les deux jours, les organisateurs et les organisatrices ont réuni autour de mêmes tables des esprits créatifs de plusieurs domaines dans la recherche de solutions innovantes aux principaux problèmes socioéconomiques auxquels sont confrontés les Noirs. Les ateliers tournaient autour de l’innovation et de la promotion des sciences et des technologies en vue de stimuler l’entrepreneuriat. Ces ateliers prenaient l’allure d’une école d’affaires intensive avec des entrepreneurs chevronnés, des P.D.G., des cadres supérieurs et des experts. Ces derniers ont coaché les participants de façon à concrétiser leurs plans d’affaires et leurs projets de carrière.

Quatre principaux ateliers étaient au programme: Démarrer et faire croître son entreprise ; devenir cadre-exécutif ; propulser sa carrière avec le codage et fructifier son argent en investissant. Les thèmes spécifiques débattus ont été les suivants : développer votre plan d’affaires et surtout le mettre en œuvre pour atteindre les sommets; bâtir un plan de carrière afin de mieux rebondir et devenir un cadre supérieur;apprendre à coder pour être plus compétitif et savoir investir efficacement. De leur côté, les ateliers et laboratoires d’innovation économique ont essayé de proposer des pistes de solution aux grands défis liés à la communauté noire.

Outre ces laboratoires et ateliers, les participants ont pu également assister à des conférences données par des panels d’experts. Ces derniers ont été suivis de discussions sur des sujets relatifs à la prospérité. À titre d’exemple, on peut citer l’innovation, la banque innovante, la diaspora comme partenaires d’affaires ainsi que le rôle des femmes dans la promotion de la prospérité, particulièrement chez les communautés noires.

Le Forum économique international des Noirs (FEIN) est une expérience immersive qui invite et inspire les participants à passer à l’action pour créer de la richesse. Les organisateurs et les organisatrices croient que « l’audace des communautés noires peut leur permettre d’aller plus loin et de créer de la richesse pour les générations actuelles et futures». Comme retombées, ils attendent que les participants retournent inspirés et innovateurs dans leur vie professionnelle; et surtout qu’ils fassent un bond de géant en termes de prospérité. FEIN compte participer à la promotion de réels créateurs de prospérité pour nos communautés, à la concrétisation des projets d’affaires et financiers ainsi qu’à la promotion de nouveaux riches pour la communauté noire.

Le FEIN a également exposé des œuvres de grands artistes noirs. Il a offert la possibilité de découvrir diverses œuvres littéraires, mais aussi des livres sur le développement économique publiés par des auteurs noirs de différentes nationalités.

La première édition du Forum économique international des Noirs s’était tenue à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) du 18 au 20 novembre 2016. Elle réunissait 200 participants qui profitaient de la présence de 35 coachs, des experts et des conférenciers. Les participants apprenaient beaucoup d’eux en vue d’accélérer la création de la richesse tant individuelle que collective de la communauté noire. L’une des conférencières principales a été Maggie Anderson, fondatrice et présidente-directrice générale de la fondation « The Empowerment Experiment » ainsi que l’auteure du livre intitulé « Our Black Year ».

Son discours a été des plus excitants. Madame Anderson invitait les Noirs à encourager les entreprises créées par des entrepreneurs noirs. Elle a, elle-même, réalisé avec sa famille l’expérience de consommer exclusivement des produits fabriqués par des Noirs pendant une année entière. Cette expérience, avouait-elle, a complètement modifié son comportement de consommation. Maggie Anderson est aujourd’hui une conférencière et leader très connue de la communauté noire aux États-Unis et dans le monde. Le message est clair : les Noirs doivent s’entraider. Ils doivent supporter les entreprises des investisseurs noirs qui, à leur tour, doivent soutenir les communautés noires.

Le même message que le pasteur Martin Luther King Junior qui invitait déjà les Noirs américains à utiliser les entreprises des entrepreneurs noirs afin de créer une classe d’affaires noire susceptible de promouvoir la création de richesses chez la communauté noire aux États-Unis. Les Haïtiens rendraient un énorme service à leur pays s’ils consommaient les produits fabriqués par leurs compatriotes. Pour cela, il faudra aussi que les producteurs locaux se soucient davantage de la qualité des produits et du service à la clientèle. Mais tout cela passe par une campagne de sensibilisation assidue à laquelle FEIN donne sa contribution. On attend déjà la troisième édition !

Thomas Lalime thomaslalime@yahoo.fr Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article