Les douaniers maintiennent leur grève pour ce lundi

Publié le 2018-03-11 | Le Nouvelliste

National -

La grève lancée, depuis tantôt une semaine, par les douaniers pour réclamer la publication du statut particulier des douaniers dans le journal Le Moniteur est maintenue pour ce lundi 12 mars. C’est ce qu’a annoncé le Comité exécutif de l’Association des douaniers haïtiens (ADH) dans une note de presse dont le journal a obtenu copie ce dimanche. Dans cette note, l’ADH avance plusieurs raisons qui justifient ce maintien du mot d’ordre de grève.

D’abord, l’association se plaint du non-respect du protocole d’accord paraphé par le ministre de l’Economie et des Finances et les douaniers, le 21 octobre 2017. De plus, elle s’insurge que « les responsables aient de préférence fait appel à des bandes armées à la solde de certains hommes forts du pays pour procéder au débarquement des navires, très tard dans la soirée du 10 mars, au port de Port-au-Prince, sans considération des normes sécuritaires du l’ISPS et du contrôle douanier ».

 L’ADH dénonce, plus loin, « la volonté manifeste de certains responsables pour saper les bases solides du protocole d’accord paraphé le 21 octobre 2017, en recourant aux agents du CIMO et de l’UDMO pour interdire l’accès des agents douaniers à leurs postes de travail.

Toutefois, l’ADH rassure les autorités compétentes que des cellules d’urgence établies dans les principaux bureaux de douane se chargeront de la livraison des médicaments, de cadavres, de sang humain, des antirétroviraux et des cargaisons d'aide oxygène. Ce, en vue d’un dénouement heureux à cette situation, assure l’association dans la note.

Pour sa part, le ministre de l’Economie et des finances, Jude Alix Patrick Salomon, avait envoyé le 8 mars dernier un mémorandum à l’Administration générale des douanes (AGD). Dans ce document, le ministre avait demandé à l’AGD de prendre les dispositions nécessaires en vue de s’assurer que tous les agents douaniers soient à leur poste le lundi 12 mars 2018 à 8 heures a.m.

 Toujours dans ce mémorandum JAPS souligne que l’Administration générale des douanes prendra les mesures nécessaires afin que tous les services douaniers soient disponibles les samedi 10 et dimanche 11 mars 2018. Ce, argue-t-il, dans le souci de palier aux effets néfastes de cet arrêt de travail. « En ce sens, l’AGD devra traiter, en priorité, les dossiers relatifs aux importations de matières premières, de marchandises périssables, ainsi que celles destinées à l’exportation », a expliqué le ministre, assurant que son ministère s’engage à accompagner l’AGD pour la pleine et entière application de ces dispositions.

Dans la foulée, le ministre a réitéré son attachement à l’application des accords des 20 et 21 octobre 2017, ainsi qu’aux normes régissant l’Administration publique haïtienne. Ce, fait-il remarquer, en dépit du refus de l’un des groupes signataires à participer au dialogue.

Ses derniers articles

Réagir à cet article