Carnaval de Saint-Marc : les jeunes aux commandes

PUBLIÉ 2018-02-09
À quelques heures des activités carnavalesques de Saint-Marc, la ville bouge au rythme des derniers préparatifs. Les décorations fin prêtes, les responsables artistiques mettent le paquet pour orner les rues et y apporter la dernière touche de couleur qui manquait. Cette année, le dynamisme au sein du comité est à l’ordre du jour. Des jeunes se vouent corps et âme pour faire du carnaval de la ville de Nissage Saget une réussite.


Ce vendredi 9 février 2018, Saint-Marc organise pour une énième fois son carnaval traditionnel. Après la journée du jeudi 8 dédiée aux plus jeunes, c’est au tour des grands de faire la fête. Avec pas moins de 5 chars musicaux, des défilés, des bandes à pied prévus au programme, l’équipe, qui dirige d’une poigne de fer les festivités, est jusqu’à présent à la hauteur des attentes.

Un comité essentiellement jeune qui répond aux exigences du public, c’est ce dont, d’après Nedjé François Jacques, responsable de communication dudit comité, les Saint-Marcois avaient besoin. « Nous avons jugé bon de nous impliquer dans l’organisation du carnaval cette année, car nous estimons qu’en tant que jeunes, nous comprenons mieux les attentes du public, encore plus avec les nouvelles tendances qui apparaissent », explique le responsable de communication du comité du carnaval 2018 de Saint-Marc.

Le carnaval n’est pas uniquement une histoire de défilés, de musique et de « gouyad » et déguisements. C’est aussi l’occasion pour la communauté organisatrice de montrer aux gens venus d’ailleurs ce qu’elle a à offrir en termes de culture. Mais c’est avant tout une question de sécurité. Si moun nan pa santi li an sekirite, li p ap vin riske vi l, et ça, le comité le comprend. « Nous avons plusieurs postes d’évacuation sur le parcours en cas d’urgence. Des ambulanciers sillonnent les rues, des gardes sont postés à chaque coin. La sécurité nous tient à cœur. Epi nou konnen depi ti jenn ap bwè, nenpòt derapaj ka fèt. On essaie d’éviter cela à tout prix », confie Nedjé, l’air satisfait des efforts consentis qui doivent aboutir à de tels résultats.

Côté communication, les jeunes assurent. Invitation et prise en charge de la presse, retransmission en direct, live sur le site du carnaval de la ville, des informations à chaud, etc. De l’énergie, du dévouement. Bref, une totale implication juvénile. Ansanm, yo deside chanje Senmak !

Madjolah Pierre madjoh90@yahoo.fr



Réagir à cet article