Micheline Laudun Denis nommée Chevalier de l’ordre des arts et des lettres

La pianiste Micheline Laudun Denis a été nommée Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres par la République française. Le mardi 7 novembre 2017, lors d’une réception organisée en sa résidence, l’ambassadeur de France en Haïti, Mme Elisabeth Beton Delègue lui a remis l’insigne de cette décoration. C’est avec joie et émotion que madame Denis a reçu cette distinction créée en 1957 par André Malraux, Premier ministre de la Culture de France.

Publié le 2017-11-08 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

En mai dernier, Micheline Laudun Denis célébrait ses 60 ans de carrière pianistique lors d’un superbe gala en musique qui s’est tenue à l’hôtel Karibe, après avoir donné un prestigieux concert à La Havanne avec l’orchestre symphonique de Cuba. Un public nombreux avait fait le déplacement pour ce concert qui mettait en valeur le majestueux parcours de cette virtuose.

Ancienne élève du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, interprète classique hors pair, madame Denis s’est distinguée tout au long de sa carrière par ses talents d’enseignante et de pédagogue ainsi que par son action en faveur du répertoire classique haïtien qu’elle a toujours tenu à valoriser.

Le 7 novembre 2017, une autre médaille encore plus brillante s’est accrochée au palmarès de cette illustre pianiste qui voue un amour sans bornes à la vulgarisation de la musique classique en Haïti. Elle a été nommée au grade de Chevalier de l’Ordre des arts et des lettres. « Pour votre attachement à la France, à ses valeurs que vous partagez, pour votre investissement sans limite dans l’enseignement du piano, pour votre talent immense de pianiste et votre magnifique carrière pianistique, je vous nomme, au nom de la ministre de la Culture, Chevalier de l’ordre des arts et des lettres », a dit l’ambassadeur de France en Haïti, Mme Elisabeth Beton Delègue, en concluant son discours de circonstance.

Devant une belle assistance, au sein de laquelle on relevait, outre la présence de plusieurs ambassadeurs, celle de personnalités du monde des arts ainsi que des membres de sa famille, Micheline Laudun Denis n’a pas pu cacher son émotion et sa joie en recevant cette distinction. L’annonce de cette nouvelle lui a d’abord coupé le souffle. Elle était incrédule. Cependant, « j’avoue éprouver une immense fierté dans cette remarquable attention qui rejaillit sur mon pays, sur ma famille, mes compatriotes et qui témoigne de la haute appréciation de votre ministère au regard de mes affinités à la musique française dont les œuvres, quoique de facture et d’expression diverses, se reconnaissaient essentiellement de l’esprit français », a-t-elle dit tout émue, sans oublier d’ajouter les remerciements qui viennent du fond du cœur à l’endroit de l’ambassadeur aussi bien qu’ à l’ex-ministre Audrey Azoulay de la Culture en France et à ses représentants pour cette nomination. En distinguant Mme Laudun Denis, la France a souhaité rendre hommage au remarquable talent et à la superbe carrière de cette illustre musicienne, mais aussi récompenser son engagement sans faille en faveur de l’apprentissage de la musique classique en Haïti et de la transmission du patrimoine musical haïtien.

Pour cette occasion spéciale, la pianiste, après avoir sablé le champagne et reçu les félicitations des diverses personnalités présentes, a exécuté pour le public deux pièces de maîtres de la musique classique. Mouvement tiré des Images de Claude Debussy et Les chants de la montagne de Justin Élie.

À noter que, créée par André Malraux en 1957, la distinction de Chevalier de l’ordre des arts et des lettres « récompense les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire, ou par la contribution qu'elles ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde. L’Ordre des arts et des lettres est l’un des quatre ordres ministériels de la République française et est attribuée par arrêté du ministre de la Culture.

En distinguant Mme Laudun Denis, la France a souhaité rendre hommage au remarquable talent et à la superbe carrière de cette illustre musicienne, mais aussi récompenser son engagement sans faille en faveur de l’apprentissage de la musique classique en Haïti et de la transmission du patrimoine musical haïtien.

Réagir à cet article