Haiti sera présente à la foire mondiale de l'écotourisme en République dominicaine

La ministre du Tourisme, Colombe Emilie Jessy Ménos, le secrétaire d’Etat à la Sécurité publique, Léon Ronsard Saint-Cyr, et le coordonnateur de la Fondation pour le développement du tourisme alternatif (FONDTAH), Camille Bissereth, ont donné une conférence de presse ce mercredi 11 octobre 2017 au local du ministère du Tourisme sur le voyage de prospection qu'ils ont réalisé en République dominicaine du 8 au 10 octobre dernier en prélude à la 2e édition de la Foire mondiale de l'écotourisme et de production qui aura lieu à Jarabacoa, une municipalité de la province de La Vega.

Publié le 2017-10-11 | Le Nouvelliste

Economie -

Du 16 au 26 novembre prochain, la Fondation Science et Art va réaliser la 2e édition de la Foire mondiale de l'écotourisme et de production autour du thème : « Préservons les forêts et les rivières, pour la diversité biologique et culturelle du monde ». Pour s'assurer qu'Haïti soit bien représentée à cette foire, une délégation du ministère du Tourisme, ayant à sa tête la ministre Jessy Ménos, s'est rendue en république voisine où elle a pu constater que les travaux de construction du pavillon, d’une superficie de 120 mètres carrés, destiné à Haïti avancent à grand pas.

Pour la ministre Jessy Ménos, il s'agit là d'une occasion en or offerte à Haïti pour mettre en valeur ses richesses et ses pontentialités en matière touristique. Elle estime que la participation d’Haïti à la deuxième édition de cette foire sera très bénéfique pour le pays car beaucoup de retombées positives pourront en découler. Quoique les deux pays partagent la même île, a-t-elle fait remarquer, Haïti est encore méconnue de bon nombre de Dominicains. Une opinion également partagée, dit-elle, par son homologue dominicain, Francisco Javier Garcia Fernandez, qu'elle a rencontré mardi matin quelques heures avant de quitter le territoire dominicain. Des protocoles d’accord en tourisme sont envisagés entre les deux pays, a informé la ministre.

Accompagnée du secrétaire d’Etat à la Sécurité publique, Ronsard Saint-Cyr,

de Camille Bissereth, coordonnateur de FONDTAH et de plusieurs membres de son cabinet et cadres du ministère, la ministre Ménos s'est entretenue avec des hommes d'affaires de Santiago, deuxième ville de la République dominicaine, regroupés au sein de l'Association des commerçants et industriels de Santiago (ACSIS). Ces échanges ont eu lieu en présence d'Alcide Rodney, député de la circonscription de Plaisance et de Jean Marcel Lumérant, député de Grand-Goâve. Selon la ministre, une passerelle de discussion entre les entrepreneurs haïtiens et dominicains, coordonnée par le ministère du Tourisme, est actuellement en gestation.

Plus de 35 pays seront représentés à cette foire qui se déroulera pendant 10 jours, et aura pour invitée d’honneur la République fédérale d’Allemagne. Jusqu'à 20 000 visiteurs par jour sont attendus. Pour Camille Bissereth, la visite de la délégation haïtienne, conduite par la ministre Ménos, constitue un grand pas. « Cette foire qui est surtout thématique, c’est comme une université, il y aura beaucoup à apprendre », a précisé le coordonnateur de la FONDTAH. Des conférences sur le tourisme durable, le tourisme en général, son rôle dans le développement socioéconomique, l’agrotourisme... sont prévues ainsi que des expositions. Le nombre d’exposants qu’aura Haïti et les filières retenues restent à déterminer par le ministère. Toutefois, notre gastronomie et les objets recyclables sont déjà priorisés. « Haïti regorge de potentialités touristiques et peut à l’instar d’autres pays vivre de son tourisme », a soutenu M. Bissereth.

Pour sa part, Ronsard Saint-Cyr a expliqué que le but recherché à travers cette foire est de faire d’Haïti une destination touristique pour les nombreux touristes qui visitent l’autre côté de l’île et pour la diaspora haïtienne. « Le tourisme est l’un des vecteurs qui peuvent générer des activités économiques directes et secondaires », a-t-il souligné tout en faisant remarquer qu'Haïti détient le plus grand pavillon à cette foire. Une belle opportunité pour Haïti d’exposer ses principaux atouts.

Réagir à cet article