Pour encourager les jeunes chrétiens à l’entrepreneuriat

Publié le 2017-10-11 | Le Nouvelliste

Economie -

Afin de permettre à la jeunesse de l’église de développer de nouvelles manières de penser et d’agir, du moins d’être créatifs et innovateurs, l’organisme para-ecclésiastique PROMOVAL (Promotion des valeurs chrétiennes et citoyennes) a organisé, le samedi 7 octobre, un forum sur l’entrepreneuriat dans les locaux de l’église baptiste du village AFCA située à Delmas 33.

En effet, plus d'une centaine de jeunes de différents regroupements religieux ont participé à cette formation réalisée autour du thème « Promouvoir l’entrepreneuriat de jeunesse à l’église pour une nouvelle génération d’entrepreneurs chrétiens ». Cette activité a été tenue pour marquer les dix ans de la PROMOVAL qui a déjà formé plusieurs générations de jeunes de l’église dans les domaines du leadership, de la citoyenneté, de la gestion financière entre autres.

Des professionnels et entrepreneurs ont été appelés à entretenir les jeunes sur des thématiques variées toutes liées à la manière de développer l’esprit de la création d’entreprises. Un sujet qui ne constitue pas une préoccupation pour beaucoup d'ouailles en Haïti. Une réalité expliquée par une certaine tendance à croire qu’ils pourront espérer vivre « heureux » dans les lieux célestes, constate le révérend Renès DECIERE, estimant plus que nécessaire d’apprendre aux gens à réfléchir autrement. Mais la stratégie maintenue consiste à mettre le focus sur la jeunesse qui représente l’avenir. « L’objectif vise à faciliter les jeunes à sortir de leurs situations en développant des activités qui changeront leurs vies et celle de leurs communautés respectives », dit-il.

Saluant l’initiative, l’un des intervenants, Herrick Dessources, coordonnateur général du service de gestion des microparcs du ministère du Commerce et de l’Industrie, a expliqué l’importance de l’entrepreneuriat social et du développement local. Pour lui, faire découvrir aux jeunes ces modèles d’entrepreneuriat peut les inciter à participer eux-mêmes au développement de leur environnement. « Ils n’ont pas besoin d’aller au Chili. Ils peuvent utiliser les ressources locales afin d’améliorer les politiques sociales et économiques du pays », croit-t-il. Le cadre du ministère encourage les entrepreneurs à investir davantage dans les communautés en organisant des activités économiques.

Grâce aux formations sur le leadership qu’il a reçues de l’organisme, le jeune Jean Joseph Exion a pu ouvrir son entreprise depuis plus d’un an. Il a lui-même participé au forum afin d’acquérir de nouvelles expériences des autres entrepreneurs mais aussi d’encourager d’autres jeunes à s’intéresser à l’entrepreneuriat. « Nous voulons conseiller aux jeunes chrétiens d'entreprendre des activités économiques afin d’améliorer leurs conditions de vie dans ce pays où le pouvoir d'achat de la population est très faible », martèle-t-il en marge du forum.

Réagir à cet article