Pour sa 12e édition, le PapJazz mise sur le tourisme

Lors d’une conférence de presse réalisée le jeudi 5 octobre 2017 au local de Café 36 à Pétion-Ville, les organisateurs du festival Jazz de Port-au-Prince ont annoncé que l'événement allait prendre un nouveau tournant. En effet, un accent est mis sur le tourisme pour cette prochaine édition. En ce sens, le PapJazz et ses partenaires, parmi lesquels les opérateurs touristiques haïtiens comme “Mennen m la tour” ou “Haiti Roots”, ont élaboré toute une stratégie afin d’inviter la diaspora et les touristes au pays durant la période du festival de Jazz de Port-au-Prince, qui revient au mois de janvier, en 2018.

Publié le 2017-10-05 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

Composé de Joël Widmaier et Milena Sandlers de la fondation Haïti Jazz, de Nathalie Laroche de “Haïti Roots”, de Ann-Sophie Ovile Hamilton de “Mennen m la tour” ainsi que de Richard Cantave de "Haitan Nomad", le panel de la conférence a expliqué les grands points de ce nouveau tournant engagé par la Fondation Haïti Jazz.

En effet, les opérateurs de voyage ont mis sur pied des forfaits pour accompagner les visiteurs durant la période du festival. Pas moins de cinq forfaits ont été conçus. Ils incluent l'accès à tous les concerts du PapJazz et aux Happy Hours. De plus, la fondation a accentué sa présence sur les réseaux sociaux de manière à accroître sa visibilité sur la scène internationale, et ainsi attirer plus de visiteurs.

Toute une équipe de bénévoles a fourni des conseils par rapport à la stratégie de gestion des réseaux sociaux de la fondation où des vidéos ont été publiées en anglais et en francais. Cette nouvelle manoeuvre prévoit des encarts sur des magazines en ligne, des mailings blasts mais également la distribution de flyers aux touristes. Les opérateurs touristiques “Mennen m la tour” et “Haitian Nomad” prévoient dans leurs packages de faire visiter aux touristes des villes comme Jacmel ou le Cap-Haïtien.

Ajouté à cela, la fondation Haïti Jazz a recruté une firme de relations de presse new yorkaise, laquelle a pour mission d’aller chercher les grands médias américains selon Milena Sandler. “Notre objectif est d’aller chercher en priorité les Haïtiens de la diaspora, de l'Amérique du Nord, des Antilles mais également les touristes de ces régions” a-t-elle poursuivit. Comme éléments nouveaux à cette prochaine édition, les activités du festival Jazz de Port-au-Prince seront clôturées au Royal Decameron hotel. Signalons également la mise en place d’une application pour suivre en direct les différentes actualités lieés au festival.

Indiquons également que la programmation du festival qui est déjà terminée à 90 % selon les organisateurs, est disponible sur le site de la fondation et sur l’application. Des artistes comme Rutshelle, James Germain, Michael Brun ou encore Beethovas Obas sont attendus à l'événement qui se déroulera du 20 au 27 janvier 2018.

Réagir à cet article