Quand l'ASHAPS réussit son 5e gala

L'Association haïtienne de presse sportive (ASHAPS) sort de son mutisme, de la meilleure des façons en organisant son traditionnel gala sportif, le vendredi 1er septembre 2017, au local de l'hôtel Le Plaza. En présence des plus grandes autorités du monde du sport en Haïti, les responsables ont honoré, entre autres, les joueurs ayant marqué la première moitié de la saison footballistique 2017 et des personnalités qui se sont sacrifiées pour le bien-être du sport haïtien. Clin d’œil sur le dernier gala de l'ASHAPS.

Publié le 2017-09-11 | Le Nouvelliste

Sport -

Il y a plus de trois ans (23 décembre 2013), Cliff Kervenson Cantave (AS Mirebalais), champion avec son club de l'édition 2013 du championnat national de D1, avait remporté le Ballon d'Or de l'Association haïtienne de presse sportive (ASHAPS) lors d'un gala sportif tenu au Restaurant Le Villate (Pétion-Ville). Et depuis, l'ASHAPS, en proie à d'énormes difficultés, a perdu ses vieilles habitudes. Il a fallu ce comité exécutif, dirigé par Gesner Jean Marie, pour voir l'association reine de la presse sportive en Haïti renouer avec son glorieux passé.

Que du beau monde pour assister à cette grande fête. A côté du président de la FHF, Yves Jean-bart, la ministre des Sports Régine Lamur et le sénateur Pierre Paul Patrice Dumont y étaient également pour rehausser l'éclat de cet événement. Des aînés comme Jeanty Tessieux, Bermahn Gay et autres ont répondu à l'appel lancé par les autorités de l'ASHAPS.

Robert Duval honoré

A côté de Lutherson Léon (Footkole), la compagnie de transport Sans-Souci et Gary Eliézer (Haïti), les responsables de l'ASHAPS en ont profité pour décerner un prix spécial au P.D.G. de la Fondation Athlétique d'Haïti, Monsieur Robert Duval. Ce dernier, qui milite depuis plus d'une vingtaine d'années afin de voler au secours de la jeunesse haïtienne via son centre de formation, situé à Sarthe, a déclaré: « En recevant cette plaque, j'ai été tout simplement ému. Vous n'êtes pas sans savoir que des gens malintentionnés veulent à tout prix prendre le centre, et ce sans tenir compte des des enfants qui sont en situation difficile. A dire vrai, devant le silence observé par certains hauts responsables du pays, je me sentais découragé. Toutefois, ce soir, les propos tenus à mon égard par la ministre des Sports Régine Lamur, le sénateur Patrice Dumont, le président de la FHF Yves Jean-Bart, le MC de la soirée, Bermhan Gay, et l'entraîneur du Real Hope (Cap-Haïtien), Sonche Pierre, ne font que me réconforter. Et je me sens prêt à rester le plus longtemps possible au service de mon pays».

Dunel Blaise remporte le Ballon de l'ASHAPS

Véritable fer de lance et maître de la défense du Real Hope (8 buts encaissés) au terme du tournoi d'ouverture, Dunel Blaise, bien qu'il n'ait pas encore été appelé en équipe nationale, s'est vu attribuer le trophée le plus convoité par tous les footballeurs du pays. Membre de l'équipe type, désigné meilleur défenseur de la compétition, le natif de Fort-Liberté a fort logiquement gagné cette distinction pour succéder à Cliff Kervenson Cantave (AS Mirebalais).

Pour le reste, le trophée du meilleur gardien a été remporté par Morisseau Bergeau (Racing FC) et celui de la révélation du tournoi d'ouverture par la surprenante équipe de l'AS Sud-Est.

Sonche Pierre pour entraîner l'équipe type

Sans surprise, le vieux sorcier du Real Hope (Cap-Haïtien), Sonche Pierre, a été élu meilleur entraîneur de la première moitié de la saison 2017 (tournoi d'ouverture) du championnat national de D1. Il aura à diriger l'équipe type disposée en (4-3-3): Morisseau Bergeau (GK).- Jeff Brizé (AS Mirebalais), Dunel Blaise (Real Hope), Wilguens Aristilde (FICA), Bendjy Charles (Racing FC).- Monuma Constant Jr (ASSE), Jacquinto Jean (Real Hope), Djoulès Valcourt (Racing FC). - Stanley Joseph Bocius (FICA), Stanley Jr Bommier (ASSE) et Bernadin Almonor (Juventus).

Si l'on se fie aux propos des autorités de l'Association haïtienne de presse sportive (ASHAPS), au terme du tournoi de fermeture du championnat national de D1, l'association reine de la presse sportive en Haïti aura à organiser un autre gala, beaucoup plus grandiose, afin de rendre un vibrant hommage à tous les sportifs qui se sont sacrifiés pour le bien-être du pays.

Réagir à cet article