Pas de bibliothèque Dany Laferrière pour Petit-Goâve

Publié le 2017-09-06 | Le Nouvelliste

National -

L’écrivain à succès Dany Laferrière est de passage en Haïti. L’académicien français, citoyen canadien mais Haïtien natif natal, devait assister ce jeudi à l’inauguration d’une bibliothèque publique qui porte son nom dans sa ville natale, Petit-Goâve, a appris Le Nouvelliste.

En construction depuis des années, la bâtisse et les ouvrages sont fins prêts pour la cérémonie prévue depuis plusieurs semaines à cette date. Comme dans un roman qu’il aurait pu écrire, Dany Laferrière se retrouve devant une difficulté, des autorités de sa ville natale s’opposent à ce que la bibliothèque porte son nom.

Le refus n’est pas, officiellement du moins, motivé par la jalousie ou la rancœur, Dany a toujours mis en avant sa ville natale de fort belle manière dans ses œuvres et célébré Haïti, mais en vertu d’une disposition de la Constitution haïtienne qui interdit de nommer des bâtiments ou tout ouvrage public du nom d’une personne vivante.

Dany devra attendre que les autorités se ressaisissent et acceptent de faire une dérogation spéciale ou laisser à d’autres le soin d’inaugurer, un jour lointain, une bibliothèque en son nom en Haïti.

Il y a sans doute, dans cette affaire de bibliothèque, matière d’écrire un chapitre de roman ou une nouvelle sur ce pays où l’on voit en toute personnalité connue un potentiel candidat à qui il faut enlever toute possibilité d’avoir un monument élevé ou nommé en son honneur.

Réagir à cet article