Irma: s'informer pour mieux se protéger

Publié le 2017-09-04 | Le Nouvelliste

Editorial -

A moins d’un grand miracle, le cyclone Irma va nous tomber dessus. L’ouragan touchera, avec vents et pluies, les côtes septentrionales du pays avant la fin de la semaine. La seule incertitude concerne la superficie qui sera affectée par les inondations, les glissements de terrain, les vents violents et autres conséquences d’un ouragan frappant de plein fouet un pays fragile.

Malheureusement, dans un passé récent, nous avons vécu des situations où des phénomènes météorologiques causaient des dégâts dans des zones qui n’étaient pas en vigilance. Avec Haïti, on ne sait jamais quelle partie de notre territoire est la plus exposée. Un rien peut provoquer des dégâts considérables, que dire d’un cyclone?

Pour le moment, il faut déjà que la communication fasse son œuvre. Lors du passage de Matthew en octobre dernier, jusqu'à la dernière minute, des habitants de nos sections communales ne se sentaient pas concernés par les menaces de cet ouragan. On connaît la suite. Jusqu’à présent, on ne dispose pas de décompte fiable des victimes ni des dégâts.

En absence d’un système national d’alerte et d’information, ce sont les médias qui vont devoir jouer le rôle d’annonceur national. Il ne fait pas de doute que les radios, les télévisions, les sites internet, les médias sociaux et les journaux vont participer à l’effort national d’information. Il est à souhaiter que les pouvoirs publics alimentent en données, conseils et informations fiables toutes les sources d’information. Les grands noms comme les plus modestes radios communautaires. Il y va des vies à sauver.

Dans un communiqué diffusé lundi soir, l’Association nationale des médias haïtiens a appelé la population haïtienne à la vigilance et à la prudence. L’ANMH a aussi demandé à tous ses membres et à tous les médias du pays de se mettre au service de l’information de la population avant, pendant et après le passage d’Irma.

Un cyclone menace notre pays, nous sommes tous concernés. Les phénomènes naturels se transforment si souvent en catastrophes naturelles et en drame humain en Haïti.

Réagir à cet article