L’ambassadeur Harvel Jean-Baptiste quitte l’OEA sous les ovations

L’ambassadeur d’Haïti à l’OEA, Jean Victor Harvel Jean-Baptiste, a fait ses adieux officiellement au conseil permanent de l’organisation mercredi. Le diplomate, qui a été rappelé à la chancellerie, est remplacé provisoirement par monsieur Léon Charles, qui occupait encore le poste de ministre conseiller. Pour sa dernière rencontre au conseil permanent, l’ambassadeur Jean-Baptiste a été ovationné par ses pairs qui ont salué son engagement à la tête de la mission d’Haïti à l’OEA.

Publié le 2017-08-16 | Le Nouvelliste

National -

Sa sortie la plus remarquable, il l’a faite le 28 mars dernier lors de la séance spéciale du conseil permanent de l’Organisation des États américains sur la situation socio-politique au Venezuela. « Si nous autorisons la menace de ce coup d’État maquillé contre le gouvernement élu du Venezuela, nous ne pourrons pas empêcher qu’on en fasse de même, à l’avenir, contre d’autres pays des Amériques », les propos de l’ambassadeur Jean-Baptiste résonnent encore dans les oreilles des grands amis du Nord qui espéraient gagner le vote d’Haïti pour des sanctions contre le Venezuela.

Jean Victor Harvel Jean-Baptiste a pris la tête de la mission d’Haïti à l’OEA en mai 2016 à la place de l’ambassadeur Edmond Bocchit, sous l’administration Privert. Sa première mission : rassurer les partenaires américains sur la situation en Haïti. Pari gagné pour l’ancien inspecteur général de la PNH au moment où l’on évoquait même l’application de la charte démocratique pour Haïti. Le nouveau représentant d’Haïti a joué pieds et mains pour gagner la confiance des partenaires de l’hémisphère quant à la volonté du président Privert d’organiser au plus vite l'élection présidentielle et remettre le pouvoir en février 2017.

Des acteurs nationaux et internationaux auront beau critiquer la position haïtienne sur la question vénézuélienne. Certains ont même pointé du doigt le ton de l’intervention du représentant. L’ambassadeur quitte néanmoins l’OEA avec l’estime de ses pairs au conseil permanent. Le diplomate Jean-Baptiste a même eu droit au standing ovation du conseil permanent ce mercredi.

Les principaux intervenants à la réunion de ce 16 août ont salué « un grand défenseur de la cause haïtienne, un homme de conviction qui inspire respect ». « La bataille menée par l’ambassadeur Jean-Baptiste dépasse Haïti et rehausse la position de tous les petits pays de la région », a déclaré pour sa part le représentant de la République dominicaine au conseil permanent. Durant son mandat à l’OEA, l’ambassadeur Jean-Baptiste a défendu l’un des grands principes de la diplomatie haïtienne, l’autodétermination des peuples.

L’ambassadeur Jean-Baptiste est provisoirement remplacé par son ancien frère d’armes à la police nationale, en l’occurrence l’ancien directeur général Léon Charles. Ce dernier, qui a servi ces dernières années comme secrétaire technique de la commission mixte bilatéral haïtiano-dominicaine, a regagné son poste de ministre conseiller à la représentation permanente d’Haïti à l’OEA, Washington DC. Jean Victor Harvel Jean-Baptiste fait partie des nombreux ambassadeurs et diplomates rappelés ou déposés tout simplement par le ministère des Affaires étrangères ces dernières semaines. D’autres diplomates devront faire bientôt également leurs valises à destination de Port-au-Prince.

Réagir à cet article