Les Grenadiers perdent 6 places

Sans surprise, Haïti, qui n’a disputé aucun match depuis sa défaite historique (0-3) devant le Nicaragua (28 mars 2017), perd six places dans le nouveau classement mondial de la FIFA, publié le jeudi 10 août 2017, mais reste quatrième dans la zone Concacaf.

Publié le 2017-08-10 | Le Nouvelliste

Sport -

L’absence des Grenadiers dans la dernière Gold Cup a eu son premier effet négatif. En effet, Haïti (55e), qui se positionne dans la deuxième partie du tableau, entre la Côte d’Ivoire (54e) et la Hongrie (56e), régresse de six rangés. Les Haïtiens, qui restent figés à la quatrième place de la zone Concacaf, comptent 625 points devant la Jamaïque (57e) pourtant double finaliste lors des deux dernières éditions de la Gold Cup. Dans ce petit jeu, les Grenadiers devancent respectivement Panama (61e), Honduras (75e), Trinité-et-Tobago (83e), Curaçao (86e) et Canada (95e).

Dans la zone Concacaf, le trio de tête reste inchangé malgré tout, avec le Mexique (14e), le Costa Rica (21e) et les USA (26e) lauréats de la dernière Gold Cup. Dans le cas d’Haïti, il faut encore s'attendre que les Grenadiers perdent de nouvelles places lors de la publication du classement du mois de septembre.

Faisant allusion au classement du mois d’août, l’instance suprême du football mondial, la FIFA, a fait cette remarque : « La plupart des mouvements de cette édition sont dus à la Gold Cup de la Concacaf avec notamment la belle progression de la Jamaïque (57e, plus 19), finaliste de la compétition. Vainqueurs, les USA (26e, plus 9), mais aussi le Costa Rica (21e, plus 5), et le Mexique (14e, plus 2) progressent tous ce moi-ci ».

Il est à signaler que le nouveau classement mondial de la FIFA sera publié le 14 septembre. Sans doute, Haïti, si l’on tient compte du système de calcul de l’instance mondiale du football, regressera à nouveau au classement.

Réagir à cet article