Festival Rencontre des Musiques du monde

Faada Freddy enflamme l’Institut français en Haïti

Alors qu’il est apparu un peu réservé au début, le chanteur sénégalais Faada Freddy a conquis, le samedi 17 juin, les coeurs d’un public métissé réuni à l’Insitut français en Haïti pour un concert dans le cadre des «Rencontres des musiques du monde». Muni de sa guitare et accompagné par des musiciens et choristes haïtiens, le Sénégalais a su créer la magie avec si peu. Sinon avec du talent et un impressionnant savoir-faire.

Publié le 2017-06-19 | Le Nouvelliste

Culture -

Ses tresses cachées sous un chapeau noir, Faada Freddy échange son premier regard avec le public un peu après 19 heures. Il branche sa guitare sèche avant de remercier l’assistance d’être présente ce samedi soir. Ils sont en si grand nombre dans les jardins de l’Institut français en Haïti. L’activité entre dans le cadre de la troisième édition des « Rencontres des musiques du monde », qui se déroule du vendredi 16 au samedi 24 juin 2017, autour de la fête de la Musique. Faute de places, certains se baladent dans les jardins, d’autres se frayent un passage pour se rapprocher de l’artiste sénégalais. Dès les premières notes, le courant semble passer. On ne connaît pas vraiment la chanson, mais elle est aimante, emballe… Et on s’approprie très vite les refrains dans un vrai voyage musical. Un mélange de soul, de gospel… Faada Freddy, qui a déjà joué à guichets fermés dans de grandes salles en Europe, est présenté comme un artiste « aux mille talents ». Il est chanteur, également musicien, guitariste, bassiste, pianiste et batteur. Faada Freddy est issu d’un des groupes de rap les plus connus d’Afrique : Daara J Family. Pour ce concert, il est présenté comme suit : « Faada Freddy est la sensation du moment ! Partout où il passe, Faada Freddy enchante tout le monde avec sa personnalité généreuse et surtout sa voix exceptionnelle. Sa musique faite sans autre instrument que la voix et les percussions corporelles est un subtil mélange des harmonies vocales d’un Bobby McFerrin et de mélodies pop avec un timbre de voix soul à la Otis Redding. » En moins de deux heures, Faada Freddy montre à quel point il est talentueux, qu’il est un artiste de niveau international. Ses expressions corporelles sont impressionnantes. Presque tout d’ailleurs. De ses simples claquements de doigts à sa voix captivante. Un vocaliste hors norme qui a épaté bon nombre d’observateurs avec son premier album Gospel Journey, sorti début 2015. Ce n’est pas pour sa prestation, Faada Freddy s’est fait accompagner du groupe gospel haïtien Angel Family et des jeunes du projet « Workshop jeunes talents » initié en 2015 par l’Institut français. Le Sénégalais est impressionné. Ces jeunes méritent, selon lui, de faire « l’International ». Impressionné aussi par le talent de James Germain qu’il a invité à monter sur scène. Tout ce qu’on peut dire pour la première prestation du Sénégalais en Haïti, c'est qu'elle fut un pur régal pour les tympans.

Ses derniers articles

Réagir à cet article