Haïti-Etats-Unis/Coopération

Jovenel Moïse rencontre le vice-président des Etats-Unis à Miami

Publié le 2017-06-16 | Le Nouvelliste

National -

Le président haïtien Jovenel Moïse s’est entretenu, jeudi, avec le vice-président des Etats-Unis d'Amérique, Mike Pence, à l'Université internationale de Floride (FIU), en marge à sa participation au Sommet haïtiano-américain sur les investissements organisés par la chambre haïtiano-américaine de commerce. Les investissements directs étrangers, la création d’emplois et la lutte contre la corruption ont été, entre autres, les points abordés par les deux hommes d’État. Après la visite en Haïti du secrétaire américain à la Sécurité intérieure, John Kelly, le 31 mai dernier, le chef de l’État a eu un tête-à-tête avec le vice-président américain à Miami. Jovenel Moïse et Mike Pence, selon un communiqué du Palais national, ont poursuivi les discussions sur certains dossiers déjà abordés avec M. Kelly. Toutefois, le communiqué n’a pas souligné si les deux hommes avaient parlé de TPS, un dossier extrêmement important pour environ 60 000 Haïtiens vivant aux Etats-Unis. « Cette importante rencontre s'est tenue également dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux pays. L'accent a été mis sur les investissements directs étrangers devant créer des emplois dans le pays pour qu'Haïti, au lieu d'être une destination d'assistance humanitaire, devienne une destination d'investissements avec un nouveau leadership consacré au bien-être du peuple haïtien », a rapporté la présidence. Le dossier du renforcement des institutions haïtiennes a été également un objet de discussions. Les Etats-Unis d'Amérique, à travers son vice- président, ont promis d'aider Haïti à renforcer sa police nationale, notamment les gardes-côtes. M. Moïse a annoncé d’autres rencontres avec le vice-président américain. Il a fait savoir que le dossier de la lutte contre la corruption a été abordé aussi avec M. Pence. Selon lui, l’une de ses priorités, c’est la lutte contre la corruption. « Les taxes et les impôts doivent retourner vers les citoyens. L’État doit être au service de la nation », a-t-il dit. En Floride, Jovenel Moïse est accompagné, entre autres, du ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue, de son chef de cabinet, Wilson Laleau et de l’ambassadeur d'Haïti à Washington, Paul Altidor. Le chef de l’État sera de retour au pays dimanche prochain.

Réagir à cet article