J-vens a toujours besoin de nous

Publié le 2017-01-11 | Le Nouvelliste

Ticket Mag -

J-vens, le chanteur du hit « ti mamoun », est toujours dans un état critique. Sa souffrance a touché plus d’un. Alarmés par la gravité de son cas, artistes et amis se sont unis pour lui porter secours. Après avoir subi une énième intervention chirurgicale ce mardi 10 janvier, il est sorti du coma. Toutefois, sa situation demeure fragile. De nouveau chez lui, la famille du chanteur s'inquiète déjà pour le malade qui risque de faire une hémorragie cérébrale. Sorti de l’hôpital Bernard Mevs le 6 décembre dernier, J-vens était toujours plongé dans le coma alité chez ses parents. Grâce à l’animateur Hervé Laplante dit Laplanta, d’un groupe d’artistes et amis, et de Sam ambulance, une équipe de médecins de l’hôpital Double Harvest situé à la Croix-des-Bouquets ont procédé à l’opération de l’artiste gratuitement, le mardi 10 janvier. Entrée en Haïti le dimanche 8 janvier, cette équipe médicale venue de la Floride a pris contact avec la famille de J-vens dès son arrivée au pays. Le lundi 9 janvier, J-vens a été transporté à Double Harvest par Sam Ambulance, et le jour suivant, l’artiste a été admis en salle d’opération. Après avoir passé environ deux heures au bloc opératoire, son état s’est stabilisé. Opéré au niveau des membres (bras et jambes), parties de son anatomie ayant été sévèrement touchées lors de l’accident, J-vens va mieux. Une bataille de gagnée pour le malade qui est plus ou moins conscient à présent. Il peut cligner des yeux. Cependant, il reste beaucoup à faire. L’hémorragie cérébrale l’empêche de recouvrer toutes ses fonctions vitales, dont le langage. Par ailleurs, à Double Harvest, il ne pourra pas rester trop longtemps, car le groupe de spécialistes qui s’est occupé de son cas a laissé le pays après l’intervention. En attendant le retour de ses bons samaritains, qui seront à nouveau dans le pays dans deux semaines, il doit recevoir des soins de façon continue. Ce mercredi, soit 24 heures après l’opération, il s’apprête à laisser l’hôpital Double Harvest. Ce mercredi 11 janvier, vers 6 h p.m.la famille de J-vens était avec lui attendant une ambulance pour vider les lieux. « On essaie de trouver un centre hospitalier pouvant lui apporter des soins, en attendant qu’il se fasse opérer à la tête. Sinon, il rentrera chez lui, et de là, des infirmières qui se sont portées volontaires lui apporteront les soins nécessaires pour les deux semaines précédant la prochaine intervention» informe Laplanta, qui des États-Unis étant, apporte tout son soutien à la famille de J-vens qui commence à voir un peu de lumière au bout de ce tunnel dans lequel il se trouve enfoncé depuis plus de cent jours. J-Vens va mieux, mais il n'est pas encore rétabli. Il a encore besoin de nous puisque son état demeure délicat. Son père, Fritz Joseph, nourrit l'idée de le faire transporter à Cuba pour les suites nécessaires. Mais les moyens financiers manquent. Vu son état, J-vens ne pourra pas voyager facilement. Il lui faudrait un avion spécialisé. Toutefois, les mobilisations se poursuivent. Des artistes comme Tjoe, Shassy et Tonymix aident comme ils peuvent. Cependant nous devrions tous mettre la main à la pâte. Un compte «Go fund me » a été créé cette semaine par Laplanta. Ainsi, à partir du lien www.gofundme.com/yon-ti-jes-pou-jvens, munis d'une carte de crédit, les intéressés pourront faire leur don. Ces derniers peuvent aussi contacter directement la famille au 509 4799 16 60 pour de plus amples informations. N’abandonnons pas Jvens !!!

Réagir à cet article