Une opération de cœur au profit des enfants d'Haïti

Anne-Louise Mesadieu, chargée des Affaires culturelles à l’ambassade d’Haïti en France, en partenariat avec des amis et partenaires, a lancé en décembre dernier un projet baptisé «Une opération de cœur» afin d'offrir un sourire à des enfants plus démunis que d'autres. Elle a distribué la semaine écoulée aux Gonaïves et dans la zone métropolitaine 8 grandes valises de jouets neufs collectés grâce à une belle chaîne de solidarité.

Publié le 2017-01-10 | Le Nouvelliste

National -

Initiative saluée et relayée par de nombreux amis en France, dont des personnalités d'origine haïtienne telles que l'acteur Jimmy Jean-Louis; le footballeur Jean-Jacques Pierre, le comédien et réalisateur Maurice Barthélémy fils de Mimi et de Gérard Barthélémy, le chirurgien Jonas Jolivert et tant d’autres, elle vise à lutter contre l'exclusion sociale et apporter un peu de joie aux enfants démunis. Aidé dans sa démarche par ces compatriotes, Anne-Louise Mésadieu estime qu'à travers ce projet, elle veut à tout prix faire de son mieux pour que cette catégorie très importante de la population ne soit pas laissée aux oubliettes. « Nous aidons de tout notre cœur. C'est une satisfaction pour nous de nous impliquer dans les activités sociales. Nous nous sentons aussi concernés par les actions citoyennes. C'est une opportunité pour moi, principalement, de contribuer au progrès de la société. On veut aussi apporter de l'espoir, du soulagement, de la joie à chaque enfant en lui donnant le droit de rêver d'un futur meilleur », a-t-elle déclaré. Juriste de formation et défenseure de la culture haïtienne en terre étrangère, elle a souligné avoir suivi avec attention et admiration depuis des années le travail social qu'effectuent certains de nos artistes de renom, dont Belo notamment dans le milieu du handicap à travers l’orphelinat de sœur Flora, et Gazzman Couleur au niveau de la jeunesse aux Gonaïves, terre au symbole multiple : indépendance, racines.... «Aussi ai- je décidé de les contacter afin qu’ils soient les destinataires de ces nombreux cadeaux à distribuer. Deux événements ont donc été organisés en ce sens. J’avais surtout l’habitude d’œuvrer dans le domaine de l’éducation. J’ai équipé après 2010 plus de 7 écoles en mobiliers et fournitures scolaires grâce à de nombreuses aides de collectivités françaises. Toutefois, je tiens à préciser et à insister sur le fait que ces opérations ne sont que des événements de cœur en remerciement ou en contribution à mon pays, car je crois que c'est notre devoir à tous de mettre la main à la pâte, aussi minime soit l’acte. L’objectif étant de renouveler chaque année l'opération et en diversifiant les lieux afin que les sourires des enfants se multiplient», indique-telle en remerciant Edwin Paraison pour son soutien fidèle et précieux à toutes les actions qu’elle a pu mener en Haïti.

Réagir à cet article