Elections/Post-Matthew

7 novembre: reprise de la campagne électorale

Publié le 2016-10-18 | Le Nouvelliste

National -

À partir du 7 novembre prochain, les candidats à la présidence, au tiers du Sénat et au second tour des législatives complémentaires peuvent reprendre la campagne électorale interrompue par le passage de l’ouragan Matthew. Selon le nouveau calendrier électoral, ils auront jusqu’au 18 novembre pour faire campagne avant les élections fixées au 20 novembre. Le Conseil électoral provisoire accorde ainsi 12 jours supplémentaires de campagne aux candidats qui s’étendent du 7 au 18 novembre. Les principales dates du calendrier électoral Dans les prochains jours, le président provisoire Jocelerme Privert va devoir convoquer à nouveau le peuple en ses comices pour le 20 novembre, l’une des dates les plus importantes dans le nouveau calendrier électoral post-Matthew. Après le scrutin, le CEP prendra 10 jours pour tabuler les procès-verbaux avant de publier les résultats préliminaires pour la présidentielle, le tiers du Sénat et les législatives partielles le 1er et le 2 décembre de cette année. Vient ensuite la période de dépôt de contestation du 3 au 5 décembre. Le 18 décembre, le BCED affichera ses décisions. Du 19 au 21 décembre, dépôt des appels en contestation au BCEN qui affichera ses décisions le 27 décembre. L’une des dates les plus importantes dans le calendrier électoral est le 29 décembre, date à laquelle le CEP publiera les résultats définitifs pour le premier tour de la présidentielle, du tiers du Sénat et du second tour des législatives partielles. Le 3 janvier 2017, publication des résultats définitifs des législatives complémentaires qui éliront 6 sénateurs et le 12 janvier 2017, c’est la publication des résultats définitifs des législatives complémentaires pour environ 25 députés. Si aucun des 27 candidats à la présidence n’est élu dès le premier tour au scrutin du 20 novembre, le peuple sera encore une fois convoqué en ses comices le 29 janvier 2017 pour élire un président de la République et le second tour du tiers du Sénat. Les candidats auront du 30 décembre 2016 au 26 janvier 2017 pour faire campagne. Le 29 janvier 2017 auront lieu également les élections pour les CASEC, les ASEC et les délégués de ville. Le 4 février 2017, publication des résultats préliminaires de la présidentielle; 10 février, publication des résultats préliminaires du tiers du Sénat. Du 5-7 février, dépôt des contestations pour la présidentielle ; 11 février, affichage des décisions du BCED ; du 12 au 14 février 2017, dépôt des appels des contestations au BCEN et le BCEN affichera ses décisions le 18 février 2017. Le 20 février 2017, encore une autre date importante pour le pays, le CEP publiera les résultats définitifs pour la présidentielle. Le pays saura à cette date le président qui le dirigera pendant les cinq prochaines années. S’agissant de la date de l’installation de ce nouveau chef de l’État, personne ne sait encore, même pas les membres du CEP. « L’installation d’un président ne dépend pas du Conseil électoral, a fait savoir la semaine dernière Léopold Berlnager, président de l’institution électorale. La responsabilité du CEP est de proclamer les résultats définitifs des élections et de décerner un certificat au président. Le reste est entre les mains des pouvoirs concernés par l’installation et l’élu éventuellement », a-t-il expliqué.

Réagir à cet article