Pourquoi augmenter le nombre d’électeurs par bureau de vote ?

Publié le 2016-09-14 | Le Nouvelliste

Editorial -

Le Conseil électoral provisoire a gagné le pari de rendre disponibles les listes électorales dans les Bureaux électoraux départementaux (BED) et dans les Bureaux électoraux communaux (BEC) à l'échéance d'un mois de l’organisation de l’élection présidentielle et des législatives partielles. Contrairement aux Conseils électoraux précédents, celui de cette année permet aux électeurs de pouvoir vérifier dans les BEC de leurs circonscriptions leurs noms sur les listes électorales conformément à la législation en vigueur. Cette étape, une fois franchie, permet à l’institution électorale, sous la houlette de Léopold Berlanger, de mettre le cap sur d’autres opérations électorales afin de garantir la confiance dans le processus. L’organisation de compétitions électorales dans les pays du Nord aussi bien que dans ceux du Sud requiert la planification d’une série d’opérations électorales inséparables et qui interagissent. A l’occasion de la présidentielle et des législatives du 25 octobre 2015, environ 900 000 mandataires étaient présents dans les bureaux de vote pour défendre les intérêts de leurs candidats. Cette pléthore de mandataires a été considérée comme inédite dans l’histoire électorale haïtienne. Cette année, 130 000 représentants de partis politiques sont accrédités par l’institution électorale, qui a su tirer des leçons de la débâcle de l’élection présidentielle de l’année dernière en raison, entre autres, du nombre impressionnant de mandataires dans les bureaux de vote. Pour éviter de commettre les erreurs de l’administration précédente, l’actuel Conseil électoral provisoire a mis l’emphase sur le respect de l’ordonnancement des opérations électorales conformément au décret électoral de 2015. De l’identification des centres de vote par département, commune et section communale à l’implantation des bureaux de vote jusqu’à la publication des listes électorales, l'équipe de Léopold Berlanger a le vent en poupe en ce qui a trait aux préparatifs pour la réalisation des élections du 9 octobre prochain. L’observateur qui suit l’évolution des décisions adoptées par cette nouvelle équipe va s’interroger sur le bien-fondé de l’augmentation du nombre d’électeurs par bureau de vote à l’occasion des prochaines joutes. Pourquoi 500 électeurs par bureau de vote au lieu de 400 comme il était de coutume ? Mis à part une opération de bourrage d’urnes, aucun bureau de vote n’avait comptabilisé 400 électeurs lors des trois dernières élections. Les statistiques des dernières élections révèlent que les bureaux de vote qui avaient comptabilisé le plus grand nombre d’électeurs recueillaient 250 votants. Les organismes d’observation ainsi que les journalistes qui ont assuré la couverture des dernières élections constataient qu’en moyenne un électeur haïtien a besoin de deux minutes pour l’opération de vote. Le décret électoral fixe l’ouverture des bureaux de vote à 6 heures du matin et la fermeture à 4 heures de l’après-midi. L’opération de vote dure dix heures. Si un électeur a besoin de deux minutes pour remplir son devoir civique, 30 électeurs pourront voter pendant une heure. Dans l’intervalle de 10 heures de l’opération de vote, 300 électeurs peuvent voter par bureau de vote. Un électeur qui entre dans un bureau de vote doit d’abord soumettre sa carte d’identification nationale au secrétaire du bureau qui vérifie son nom sur la liste d’émargement. Cette étape, une fois franchie, le président du bureau soumet les bulletins de vote à l’électeur qui se dirige vers l’isoloir. Après avoir voté, l’électeur retourne auprès du secrétaire du bureau pour signer la liste d’émargement et récupérer sa carte d’identification nationale. Cet électeur qui reçoit deux bulletins de vote, dont l’un pour la présidentielle contenant les photos de 25 candidats et l’autre pour les sénatoriales avec une vingtaine de photos pour identifier ses candidats, peut-il le faire en moins de deux minutes ? Lemoine Bonneau lbonneau@lenouvelliste.com

Réagir à cet article