Les brasseurs de la ville: le roman de Port-au-Prince

Livres en Folie Servi par une écriture «jazzée», ce roman est un trésor d’astuces.

Publié le 2016-05-05 | Le Nouvelliste

Culture -

Au cours de ces dernières années, un jeune auteur nous a été révélé. Son nom: Evains Wêche. À la fois médecin, bibliothécaire, et grand lecteur, ce natif de Jérémie esquisse déjà les contours d’une œuvre littéraire. Il a fait ses débuts avec le romancier Gary Victor, dans le cadre des ateliers d’écriture. Il a publié dans un collectif Je ne savais pas que la vie serait si longue après la mort (nouvelles, Mémoire d’encrier). Aujourd’hui, il surprend le public avec un premier roman Les brasseurs de la ville, paru chez Mémoire d’encrier en 2014, et repris en France chez Philippe Rey. Ce que dit l’éditeur : Port-au-Prince. Une famille, originaire de province, négocie au jour le jour sa survie jusqu’au moment où un certain Erickson, le monsieur riche des beaux quartiers, jette son dévolu sur l’aînée, Babette, belle et jeune adolescente. L’homme prospère soigne sa fortune à travers des activités douteuses. La fille se conformera-t-elle au rêve de sa mère qui l’imagine en Shakira? Servi par une écriture «jazzée», ce roman est un trésor d’astuces. « La camionnette traverse Port-au-Prince d’un bout à l’autre. Tout le monde est dedans. Tout le monde brasse la ville. La vie nous pèse, mais chacun invente ses propres pas pour danser avec sa croix», soutient Wêche. Le journal Le Figaro qualifie Les brasseurs de la ville d’épopée familiale, évoquant en filigrane les maux de la société haïtienne. Evains Wêche fouille dans ce labyrinthe qu’est Port-au-Prince et démêle mot après mot cette invention quotidienne de la vie. Le roman Les brasseurs de la ville ne fait pas dans la dentelle. L’auteur construit un monde nouveau à partir de matériaux connus de tous, soit la débrouille haïtienne, le baisser-lever. Et dans cette ville, tout se brasse d’un bout à l’autre. Chacun bondit, rebondit et tire son épingle du jeu. C’est ce petit monde grouillant qui s’agite sous le soleil de Port-au-Prince dans le grand jeu de la vie que saisit avec une rare précision notre jeune romancier. Bravo à Evains Wêche pour ce premier roman, qui est l’œuvre d’un jeune maître. Port-au-Prince a désormais son roman : Les brasseurs de la ville.

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".