Camille Edouard Jr installé comme ministre de la Justice et de la Sécurité publique

Le Premier ministre Enex Jean Charles a procédé lundi à l’installation du nouveau ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Maître Camille Edouard Junior. Le nouveau titulaire du MJSP promet d’approfondir les réformes lancées par son prédécesseur pour renforcer le système judiciaire et la professionnalisation de la police nationale. Il promet également de combattre l’insécurité et le banditisme.

Publié le 2016-03-29 | Le Nouvelliste

National -

Camille Edouard Junior a été préféré à la dernière minute à la protectrice du citoyen, Florence Elie. C’est le Premier ministre Enex Jean Charles lui-même qui a procédé à l’installation de cet universitaire qu’il présente comme l’un de ses plus brillants étudiants à la Faculté de droit et des sciences économiques de l’Université d’Etat d'Haïti. Camille Edouard Junior peut compter sur une jeune carrière au sein de l’administration publique pour conduire la destinée d’un ministère où les défis sont énormes. « Plusieurs siècles depuis, l’un des illustres rois ayant dominé le monde, le sage Salomon, s’est exprimé dans le livre des proverbes chapitre 14 : 34 pour affirmer que la justice élève une nation … Cette pensée m’a longuement travaillé ces derniers jours au regard de la situation du pays au moment où j’assume les responsabilités du ministère de la Justice et de la Sécurité publique », a déclaré le nouveau titulaire du MJSP au début de son discours. Déclarant la guerre à l’insécurité et le banditisme organisé, Camille Edouard Junior affirme qu’il sera mené un combat sans merci « contre les bandits, contre les criminels de tout poil, de tout acabit qui endeuillent la cité ». Selon le nouveau ministre, des instructions nettes et claires seront passées aux forces de sécurité « pour qu'elles identifient et recherchent les chevaliers de la mort jusque dans leurs derniers retranchements pour qu'ils soient déférés par-devant la justice répressive. Je prendrai toutes les mesures afin de restaurer l’autorité de l’Etat et de ramener la paix et la quiétude au sein des familles haïtiennes ». Le ministre, qui ne cache pas sa velléité de sévir contre les problèmes de justice et de sécurité, peut compter sur la confiance du Premier ministre. Enex Jean Charles dit miser « sur le sérieux et la compétence du nouveau titulaire du MJSP pour implémenter, au profit de la population, la politique du gouvernement en matière de Justice ». De son côté, le directeur général du ministère, Me Jean Roudy Aly, qui est intervenu en l’absence du ministre sortant, Me Pierre Richard Casimir, a fait savoir que Me Camille Edouard Junior est un habitué du ministère pour y avoir prêté ses services, il y a environ quatre (4) ans. Membre du Barreau de Port-au-Prince, Camille Edouard Junior reste très actif dans le milieu universitaire. Coordonnateur du Département science politique et relations internationales au Centre d’études diplomatiques et internationales, il est depuis février 2008 professeur de droit public, des sciences politiques et chargé de recherches à la FDSE/UEH. Il a servi comme coordonnateur de la Commission nationale de lutte contre la drogue (CONALD) et président du Comité national de lutte contre le blanchiment des avoirs. Camille Edouard Junior fut également membre de la Commission présidentielle chargée de réfléchir sur la réforme de la Constitution de 1987 de janvier à juillet 2009, (Groupe de travail sur la Constitution).

Réagir à cet article