La 23e édition du carnaval de Jacmel, une réussite

PUBLIÉ 2016-02-01
« JAKMEL POU TOUT TAN GEN TAN ». C’est autour de ce thème que la ville Jacmel a organisé sa 23e édition du carnaval cette année, dimanche 31 janvier 2016. Ils étaient des dizaines de milliers de carnavaliers venus d’ici et de l’extérieur du pays ainsi que de l’étranger à prendre part à cette énorme manifestation culturelle.


Le défilé a débuté vers midi et demie, par les séries de discours au Centre de convention de Jacmel. Là, Joan Dithny Raton, la ministre de la Culture, avait prononcé son discours pour lancer officiellement cette manifestation, en présence notamment de Stéphanie Balmir Villedrouin, la ministre du Tourisme et des Industries Créatives, du député de la 50e législature, Kétel Jean-Philippe, de l’Ambassadrice de la France accréditée en Haïti, Elisabeth Beston Délègue, des membres du comité organisateur de l'evenement et de la société civile. Une délégation composée, entre autres, des officiels du gouvernement en place, des membres du comité du carnaval et d’autres personnalités s’est dirigée vers le stand officiel depuis le Centre de convention de Jacmel à la rue du Commerce jusqu’à l’avenue Barranquilla où s’est tenue l’ambiance du carnaval. Surnommée capitale culturelle d'Haïti, ville créative, Jacmel continue de plus en plus à charmer les gens d’année en année par son originalité et sa créativité dans l’organisation de cette fête populaire. À l’avenue Barranquilla, le décor et les couleurs étincellent. Plus de 2 000 acteurs masqués, 10 bandes à pieds, 5 groupes musicaux ont défilé sur le parcours du carnaval national de Jacmel, sous les yeux des visiteurs et des médias nationaux et internationaux, afin de valoriser la culture haïtienne tout en prouvant leurs talents artistiques à travers des scènes planifiées. Où chaque déguisement, chaque masque, chaque représentation artistique venait rappeler, sinon un fait historique, du moins, la vie que menait une personnalité de la communauté ou sa contribution au développement de Jacmel. Comme à l’accoutumée, après le défilé des mascarades et des bandes, viennent automatiquement sur le parcours les groupes musicaux. Les Invincibles de Jacmel, le Groupe Sonice, Bamboula, Hot-men et ainsi que le groupe invité Djakout # 1 constituaient, entre autres, la programmation musicale du parcours du carnaval dans la cité de Charles Moravia ce dimanche-là. Les uns ont été plus performants que les autres dans le défilé de cette année. Une enveloppe de 10 millions de gourdes a été attribuée par le gouvernement au comité organisateur du carnaval de Jacmel pour l’année 2016. Outre les aspects culturels et artistiques du carnaval de cette ville, cette manifestation représente aussi un pôle économique pour plus d’un. Les marchands, les artisans œuvrant dans la fabrication des pièces en papier mâché, les hôtels, entre autres, en profitent pour générer de fonds.



Réagir à cet article