Elections législatives

L'affaire des mandats, Néhémy Joseph accuse le PNUD

La livraison des mandats aux partis politiques, le détail « négligé » qui a failli tout chambarder. 24 heures après le jour du vote, les partis politiques continuent de dénoncer le Conseil électoral provisoire qui n’a pas pu leur donner cette autorisation à temps. Alors que le président du CEP s’en est excusé et a fourni des explications, le conseiller Néhémy Joseph accuse le PNUD, qui gère le fonds pour les opérations électorales.

Publié le 2015-08-10 | Le Nouvelliste

Sur les 800 000 mandats nécessaires au premier tour des élections législatives, le Conseil électoral provisoire en a fabriqué 500 000, selon des chiffres fournis par le président de l’institution. Les 300 000 mandats manquants ont été à la base de bien de troubles un peu partout à travers le pays le dimanche 9 août, le jour du vote. Pour Pierre-Louis Opont, qui s’en est excusé, il s’agissait d’un problème d’encre et la fuite du chef de service Joseph Hébert Lucien avec les matériels du CEP. Cependant, pour le conseiller électoral Néhémy Joseph, le retard dans le décaissement de fonds par le PNUD est pour beaucoup dans le problème des mandats. Selon Me Néhémy Joseph, le PNUD a donné beaucoup de difficultés au CEP en ce qui concerne le décaissement des fonds alloués aux opérations électorales. L’institution électorale a dû faire face à des retards de la part de l’organisme des Nations unies dans le décaissement des fonds, a-t-il dit dimanche sur Radio Magik 9. « Est-ce un problème de capacité de gestion de fonds ou est-ce un problème de procédure de décaissement? je ne sais pas. Mais ce que je peux dire, avoir le PNUD dans le processus électoral n’est pas un avantage pour le CEP », croit savoir le conseiller électoral. Pour lui, le PNUD est la plus grande paralysie du processus électoral et le plus gros problème auquel le CEP a à faire face. Toutefois, Me Néhémy Joseph n’a pas voulu taxer le PNUD de mauvaise foi, mais estime qu’il y a un problème de capacité et « peut-être que les procédures ne sont pas adaptées aux opérations électorales », a-t-il martelé tout en reconnaissant la responsabilité également du CEP qui, selon lui, aurait dû exiger de l’Etat haïtien des fonds pour acheter des matériels que le PNUD ne leur a pas donnés. Contacté par Le Nouvelliste sur les accusations du conseiller électoral Néhémy Joseph, le PNUD a envoyé au journal un document du genre questions/réponses, dans lequel il a souligné : « Les procédures rigoureuses et éprouvées du PNUD ont permis dans un délai restreint (reconnu par tous) l’acquisition des matériels sensibles et non sensibles de qualité jugée « indéniable » par le CEP », lit-on dans le document. « En dépit des délais, le PNUD a su répondre avec professionnalisme et honnêteté aux requêtes du CEP, seule autorité compétente dans l’organisation des élections en Haïti. Le Conseil électoral provisoire est aujourd’hui renforcé avec l’appui du PNUD et d’autres partenaires de la communauté internationale », a ajouté l’organisme de l’ONU. « Le PNUD a la responsabilité de fournir au CEP tous les matériels ayant rapport aux opérations élections », a souligné le conseiller électoral faisant référence à l’impression des mandats pour les partis politiques et les difficultés que le CEP avait rencontrées à ce niveau. Le PNUD fixe ses responsabilités dans le processus électoral « Le PNUD est à la disposition du CEP pour l’accompagnement technique nécessaire en vue de la préparation et mise en œuvre des élections. Le PNUD travaille en étroite coopération avec le CEP, seule autorité compétente selon la Constitution haïtienne à organiser des élections. Le CEP est l’entité qui prend les décisions que le PNUD met en place pour l’organisation et la tenue des élections dans le pays », lit-on dans le document. Selon l’organisme des Nations unies, son appui pour les élections peut se résumer aux axes suivants : renforcement des capacités de l’administration électorale, opérations électorales et appui à la participation inclusive des femmes et des jeunes. Pour le premier axe, « il s’agit notamment de l’accompagnement du CEP à mieux se préparer aux élections. Dans ce cadre, le PNUD appuie techniquement le CEP au renforcement de ses structures et des procédures de gestion du processus électoral ainsi que pour l’amélioration des outils technologiques pour la réduction des risques d’erreurs, manipulation et irrégularités… » S’agissant des opérations électorales, le PNUD fournit, entre autres, au CEP les équipements et outils informatiques pour le pré-enregistrement des candidatures pour les législatives, la présidentielle et les locales dans le contexte d’un plan de travail élaboré par le CEP avec l’accompagnement technique du PNUD; l’acquisition de matériels non sensibles (urnes, isoloirs, encre indélébile, sachets plastifiés transparents pour les procès-verbaux, et autres matériels de quincaillerie électorale) et sensibles (bulletins de votes, procès-verbaux,….) selon les spécificités définies par le CEP avec l’assistance technique du PNUD. Dans ce document envoyé au Nouvelliste à la suite des dénonciations du conseiller électoral Néhémy Joseph, le PNUD a rappelé que son choix a été fait à « l’unanimité par les bailleurs et le gouvernement haïtien pour un appui technique au processus électoral considérant son expérience et ses procédures qui sont garantes de transparence et de qualité à des coûts moindres. »
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".