Un concert qui tombe mal

Publié le 2015-06-25 | Le Nouvelliste

Mercredi, deux jours avant le concert de Lil Wayne et de Chris Brown organisé par BigO Production de Olivier Martelly, fils du président de la République, des ouvriers s'affairent à monter les stands presque à la lisière du Mupanah, en face de la rue Lamarre. L'un des trois stands devra accueillir ces deux enfants terribles du rap américain. « Je ne comprends pas les Haïtiens », a lâché, entre surprise et mépris, un quadragénaire. Il estime que le temps n'est pas "au plaisir" à un moment où des milliers d'illégaux haïtiens vivant en République dominicaine sont rapatriés ou choisissent de rentrer au pays, créant, pour citer le gouvernement, « une crise humanitaire ». Sous un ciel bleu clair, alors que le conducteur d'un camion estampillé "Bèl Podium" quittait le site, à un jet de pierre de là, d'autres ouvriers travaillaient à la finition de l'amphithéâtre Occide Jeanty pourtant inauguré par le président Martelly le 14 mai 2015, à l'occasion des quatre ans de Tèt Kale au pouvoir. L'amphithéâtre, qui coûte 3,8 millions de dollars, n'a pas la capacité d'accueillir la grande foule. Sur ce concert qui tombe mal, Olivier Martelly a laissé croire au contraire que la présence de ces stars américaines mettrait Haïti sous les feux des projecteurs. « Je suis personnellement très concerné par tout ce qui a rapport avec mon pays, Haïti, a déclaré le fils du président. Les artistes sont au courant de tout et souhaitent attirer une attention positive sur le pays. D’un autre côté, on s’est demandé pourquoi pas maintenant. Haïti est de retour sur la carte touristique mondiale depuis quelque temps. Accueillir ces mégastars est un gros coup de pub pour nous. Regardez les commentaires sur Internet depuis l’annonce, tout le monde en parle. J’espère que tout se passera bien, que le public s’amusera et qu’ensemble, on pourra envoyer un message clair disant que malgré tout, nous sommes un peuple fort, uni et solidaire », a-t-il déclaré à Ticket Magazine. L’animateur de Radio One et coanimateur de Plateforme Magik, Carel Pèdre a partagé sa lecture de cette polémique autour de ce concert. « Je ne crois pas qu’un concert gratuit au Champ de Mars soit capable de déranger grand-chose », a-t-il confié, sans faire l’économie de souligner que le rapatriement de nos frères et sœurs est une priorité pour l’État et pour tout le monde. « Je pense que toute la polémique autour du concert est due au fait que l’on ne sent pas une prise en charge complète des rapatriés par l’État haïtien », a indiqué Carel Pèdre ajoutant que «le simple fait que ce soit le fils du président qui organise aussi montre qu’on n’est peut-être pas soucieux de cela ». L’animateur, favorable à la tenue de ce concert, souligne, eu égard à son expérience dans l’entertainment, que « cela demande beaucoup pour annuler un concert, même s'il est gratuit ». « On peut perdre beaucoup plus en annulant un concert qu’en le faisant. Je crois que, malgré tous les problèmes, comme au Brésil, frappé par une crise sociale, la Coupe du monde a quand même eu lieu», a-t-il dit. «Je pense, a poursuivi Carel Pèdre, qu’il y a plusieurs façons de résoudre les problèmes socioéconomiques que nous avons dans le pays tout en laissant fonctionner le secteur culturel.» «Je ne le dis pas parce qu’il y a des artistes internationaux qui entrent au pays. On va entrer dans une période de fêtes champêtres. Comme toute personne humaine, nous avons besoin de nourriture et de distraction aussi. Je ne vois pas tout ce tollé pour MOVADO par exemple qui a joué samedi à Henfrasa. Beaucoup d’artistes et des groupes haïtiens viendront en tournée en Haïti. Il y a peut-être quelque part une petite hypocrisie dans cette polémique », a fait remarquer Carel Pèdre. « Il y a des gens dans le public pour qui ces artistes sont des idoles, les voir sur scène leur fera grand plaisir », a soutenu Carel Pèdre, qui met aussi l’emphase sur la nécessité de prendre soin et de donner toutes sortes d’assistance aux rapatriés. L’animateur regrette que les places assises de l’amphithéâtre Occide Jeanty aient rendu impossible un concert dans cet espace comme cela a été le cas lors de ceux de Akon, de Rick Ross. L’amphithéâtre est très limité en termes d’espace et d’accueil, a indiqué Carel Pèdre, qui pense qu’il est temps que l’on voie grand. Il faut aménager des espaces capables d’accueillir, d’accommoder 15 à 20 000 personnes. Entre-temps, alors que le nombre de rapatriés volontaires affluant vers Haïti augmente, le chef de l'État, Michel Martelly, est revenu au pays mercredi après un «voyage privé» avant le concert.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".