Une délégation de l’UPU était dans nos murs

L’Office des postes d’Haïti (OPH) a reçu, le lundi 8 juin, la visite d’une délégation de l’Union postale universelle (UPU) et de plusieurs hautes personnalités dudit secteur. Cette tournée s’inscrivait dans le cadre notamment de l’implémentation d’un projet de franchise visant à doter le pays de plus d’une dizaine de points de service.

Publié le 2015-06-09 | Le Nouvelliste

National -

L’Union postale universelle (UPU) constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal. Cet organe permet d’assurer le fonctionnement d'un « véritable réseau universel de produits et de services». Dans un élan d’entraide, plusieurs personnalités du secteur, entre autres, le directeur général de l’UPU, Bishar Hussein, le secrétaire général de l’Union postale des Amériques, de l’Espagne et du Portugal (UPAEP), Roberto Cavanna, et le directeur général de l’Institut postal dominicain (INPOSDOM), Modesto Guzman, ont visité Haïti en vue de discuter sur maints projets qui revêtent une importance capitale pour le pays. Parmi les points en discussion, les responsables entendent « implémenter un projet de franchise» à travers plusieurs départements d’Haïti. Ce projet consiste à « intégrer au sein de certaines institutions privées ou étatiques des bureaux de l’OPH ». Par le biais desdits bureaux, des services et produits de l’OPH seront accessibles à tous les habitants, particulièrement ceux des villes de province. Cette initiative bénéficiera de l’appui technique et financier de l’UPU, selon ce qu’ont indiqué les responsables de l’OPH. Dans ses propos de circonstance, le directeur de l’OPC, Carel Alexandre, a fait savoir que le séisme de 2010 a sévèrement frappé ladite institution. « Presque tous nos bureaux ont été sérieusement endommagés », a-t-il indiqué. Cet organisme (OPH) autonome à caractère commercial et financier a pour principales missions de percevoir les recettes fiscales, d’orienter, de développer et d’organiser les activités qui ont trait au service postal, a-t-il précisé. Par ailleurs, Carel Alexandre a salué les travaux de ses prédécesseurs qui ont combattu pour le redressement de la situation. Il a aussi plaidé pour un office des postes efficace et efficient dans le pays. Bishar Hussein, directeur général de l’Union postale universelle (UPU), s’est réjoui de sa présence en Haïti. « Je me sens vraiment chez moi », a-t-il déclaré. Il a également souligné que l’UPU avait apporté son aide au pays après le passage du séisme de 2010. « Notre aide n’était pas énorme, mais nous sommes intervenu de manière efficace », s’est- il félicité. La catastrophe a fait de vous une nation plus forte, « et je suis content de voir comment les choses ont évolué ». De son côté, le secrétaire général de l’Union postale des Amériques, de l’Espagne et du Portugal (UPAEP), Roberto Cavanna, s’est donné un satisfecit pour les progrès réalisés dans le domaine postal en Haïti. Il a profité de l’occasion pour encourager les Haïtiens à travailler davantage en vue d’avoir une poste plus efficace dans le futur. Le directeur général de l’Institut postal dominicain (INPOSDOM) a, pour sa part, fait savoir que ses rapports avec le secteur postal haïtien ont été toujours cordiaux. « Une relation très positive », a-t-il soutenu. Il a en outre indiqué qu’il est ravi de constater la croissance du service postal en Haïti, et du même coup, félicité ses homologues haïtiens pour leur optimisme et leur dévouement, ce qui a permis de rehausser l’image dudit secteur en Haïti.

Ses derniers articles

Réagir à cet article