Le gouvernement haitien honore 3 musiciens dont le Martiniquais Eric Virgal

le président Michel Martelly et le Premier ministre Laurent Lamothe ont organisé lundi, au palais national, une cérémonie de remise de plaques d’honneur et mérite à Eric Virgal, chanteur martiniquais, pour ses nombreux tubes à succès sur Haïti, à Fabrice Rouzier et Clément Bélizaire pour leur apport à la culture haïtienne.

Publié le 2014-12-01 | Le Nouvelliste

A l’initiative du Premier ministre haïtien, trois musiciens au talent indiscutable ont été décorés lundi par Laurent Lamothe et Michel Martelly. Présent à cette occasion pour saluer le talent de ces musiciens, dont Eric Virgal qui est un fils réclamé d’Haïti malgré sa nationalité martiniquaise, le chef de l’Etat a voulu que cette activité se réalise au palais national. « Je remercie le Premier ministre qui a pensé à honorer ces trois musiciens qui donnent des conseils à des générations », a dit Michel Martelly. S’adressant au Martiniquais qui a toujours été du côté du peuple haïtien à travers ses chansons même dans les moments les plus difficiles, il dit considérer Eric Virgal comme un messager du monde qui ne chante pas ce qui se passe seulement chez lui mais qui « chante des sentiments, des situations et Haïti. « C’est quelqu’un qui, dans nos moments difficiles, s’associe à la cause d’Haïti pour remédier à certaines situations. » « Fabrice Rouzier et Clément Bélizaire sont aussi de cette lignée de musiciens qui continuent à marquer des générations », a-t-il poursuivi tout en rappelant que Fabrice et Clément étaient dans le temps ses rivaux quand il y avait Mizik Mizik et Sweet Micky. « C’est un honneur d’avoir à mes côtés ses deux frères musiciens qui nous aident d’une façon ou d’une autre à la reconstruction de notre pays qui a été touché par le séisme du 12 janvier 2010, a expliqué le chef de l’État. Pour tout ce que vous êtes et pour tout ce que vous faites pour le pays, je vous remercie et je suis content d’être avec vous ce soir pour partager cet instant.» Pour le Premier ministre Laurent Lamothe, Eric Virgal est martiniquais de nationalité, mais est « de nationalité haïtienne» par ses chansons et son engagement envers la cause d’Haïti. « Cette terre que vous aimez tant, qui vous inspire et qui a l’honneur de vous décerner cette plaque aujourd’hui représente un symbole d’appréciation du gouvernement à votre égard, a-t-il expliqué, s’adressant à Eric Virgal. A Fabrice Rouzier et Clément Bélizaire, nous vous disons que nous apprécions tous vos efforts consentis durant votre carrière de musiciens.» Eric Virgal a chanté plusieurs tubes sur Haïti. « Lors des inondations de 2004 aux Gonaïves, Eric Virgal a chanté pour Haïti », a souligné Laurent Lamothe. « Je vous félicite pour votre carrière exemplaire. Au nom du gouvernement, nous saluons l’honneur que vous avez fait à notre pays.» Emu, Eric Virgal a déclaré qu’il ne s’attendait pas à une telle reconnaissance du gouvernement haïtien. « C’est une grande émotion qui m’étreint. Les mots me manquent pour vous remercier. Haïti a pris mon cœur et j’ai laissé une partie de ce cœur, de mes yeux ici dans ce pays qui m’a permis d’être libre et capable d’exprimer mes sentiments et mes émotions. » Pour Eric, Haïti ne lui doit rien. « C’est moi qui dois beaucoup à Haïti qui m’a offert la liberté, nous peuple de la Caraïbe, de la diaspora d’Afrique. Nous n’étions pas programmés pour être vivants encore. A l’heure actuelle, on devrait être esclaves encore. Mais Haïti a décidé autrement et c’est ce qui nous permet de rester debout et libres. C’est moi qui devrais vous remercier aujourd’hui pour être en vie et pour appartenir à ce monde et à cette portion de terre qui est la Caraïbe. » Les deux autres musiciens, Fabrice Rouzier et Clément Belizaire ont également remercié à tour de rôle les deux chefs de l’exécutif qui ont pensé à les honorer. « Nous sommes fiers de recevoir ces plaques et nous continuerons à supporter la culture haïtienne à travers nos chansons », a déclaré Clément Bélizaire. Après cette remise de plaques, les deux chefs de l’exécutif ont été pris en photo avec les trois musiciens qui étaient à l’honneur au palais national. En chœur, ils ont entonné une chanson qui rappelle que la musique dépasse la question de nationalité et de culture. « La musique est un signe de paix et peut nous aider à reconsidérer le destin du peuple haïtien, a conclu Michel Martelly. Les hommes politiques du pays doivent prendre en exemple les musiciens qui travaillent, malgré leur divergence, pour une même cause qui n’est autre qu’une Haïti meilleure et prospère.»
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".