Samedi 3 décembre 2016









NATIONAL

VD : Plaidoyer pour une vraie insertion de la jeunesse haïtienne

A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la jeunesse, Carlin Michel, président de l’association des Volontaires pour la démocratie (VD), a fait état des nombreuses difficultés liées à l’intégration de la jeunesse dans les différentes sphères de la société haïtienne. Il estime qu’il faut des politiques publiques en faveur de la jeunesse.


Réunis en assemblée plénière, à la veille du 12 août 2014, qui ramène la Journée internationale de la jeunesse, le directoire de l’association des volontaires pour la démocratie (VD) a exprimé ses inquiétudes dans un pays où une vraie insertion de la jeunesse est devenue de plus en plus difficile. Carlin Michel a dans son intervention souligné que 210 ans après notre indépendance, les jeunes ne voient pas encore cet avenir certain pour eux et pour la postérité. Selon lui, la célébration de la Journée internationale de la jeunesse sur le thème « Les jeunes et la santé mentale » devrait porter les autorités à penser, planifier et organiser des politiques publiques aptes à permettre aux jeunes, quel que soit leur milieu social, à avoir un avenir plus certain. « Nous nous sentons plus que concernés par les actes de nos autorités établies puisque notre futur en dépend. Nous croyons important, dans ce tournant décisif de la vie nationale, d’alerter les dirigeants du pays sur les dangers qu’ils encourent, en donnant l'opportunité aux jeunes d’orienter le pays sur une tout autre voie qui peut favoriser un bien-être pour les populations, de l’émancipation pour les jeunes et créer un pays où il fait bon vivre. A travers cette initiative, nous nous engageons à donner l’exemple et à permettre aux jeunes de continuer à croire dans le pays et dans les initiatives des jeunes», indique le président des VD, lançant vive la nation ! Que règne la jeunesse ! Les jeunes des VD croient que les conflits constatés entre les pouvoirs établis ne permettront pas de réunir les conditions nécessaires pour engager le pays sur la voie du développement, cette voie indispensable pour le lendemain des citoyens. Ils lancent des plaidoiries pour que les politiques publiques en faveur du secteur de la jeunesse doivent prendre en compte les associations de jeunes qui font un travail inestimable à travers le pays pour garder une partie de la jeunesse dans la bonne direction, favoriser l’émergence des talents dans le secteur de la jeunesse dans tous les domaines et organiser le secteur à travers des activités nationales dans lesquelles tous les jeunes du pays font passer leurs revendications servant de plan d’action annuel du ministère de la Jeunesse. Malgré tous les aléas auxquels est confrontée l’association des Volontaires pour la Démocratie cette année, les membres du directoire en ont profité pour annoncer l’investiture du gouvernement jeunesse d’Haïti, qui est un espace de rassemblement pour les jeunes qui s’intéressent à l’avenir de la société haïtienne et à l’instauration de la démocratie, de débattre les grandes questions qui préoccupent les jeunes. Créée en 2005 par un groupe d’universitaires, l’association des Volontaires pour la démocratie, qui coordonne les programmes de Parlement jeunesse et de gouvernement jeunesse, et qui a institué le concept de Maison de Gouvernance pour les jeunes est une institution de jeunes qui adopte une approche d’addition, non contestataire, qui fait avancer la démocratie en fournissant des mécanismes constructifs de participation démocratique, en faisant renaître la confiance des jeunes dans les institutions. Elle vise aussi la promotion les droits et les intérêts des jeunes encourageant l'inclusion des minorités et des groupes marginalisés.











AUTEUR
Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page