Dimanche 25 septembre 2016









NATIONAL
Examens officiels

La débâcle des lycées au bac

Sur 146 lycées de neuf départements du pays, seulement 25 ont enregistré un taux de réussite de 50% ou plus aux examens officiels de bac première partie cette année. En ce qui a trait à la philo, 60 sur 104 lycées ont obtenu un taux de réussite de 50% ou plus. En dépit des résultats catastrophiques dans l’ensemble, certains lycées se distinguent par leur performance académique…


« Les mauvais résultats aux examens nationaux sont une constante, sauf que, cette année, l'échec explose à nos yeux parce que les résultats sont connus école par école. » Ces propos sont signés Michel Martelly, président de la République, abasourdi face aux résultats des examens officiels cette année. Outre les résultats de la sixième ou encore la neuvième année fondamentale, ceux de la rhéto et de la philo sont aussi catastrophiques. Sur les 11 lycées de la Grand’Anse qui ont inscrit des candidats en rhéto, aucun d’entre eux n’a enregistré un pourcentage de réussite de 50% ou plus. Sur les 26 élèves du lycée national de Moron, 12 ont réussi, soit un pourcentage de 46,15%. Le lycée de Dame-Marie (ci-devant lycée Germain Sémerzier) occupe la queue du classement, car seulement 3 de ses 121 inscrits en rhéto ont réussi. Les résultats pour le lycée de Corail sont également catastrophiques, car seulement 2 de ses 25 candidats ont réussi. Dans le Sud, le tableau est quasiment identique. Seulement 2 des 21 lycées ont enregistré un pourcentage de réussite de 50% ou plus. Aucun des sept élèves inscrits par le lycée Jean Poupas n’a réussi. En ce qui a trait au département du Nord, le lycée national de Pilate a remporté la palme avec un pourcentage de réussite de 81,82%. Toutefois, pour cette région, seulement 4 sur 22 lycées enregistrent un pourcentage de réussite de 50% et plus. De son côté, l’Artibonite compte 20 lycées ayant pris part aux examens officiels cette année. Le lycée Jacques Roumain est celui qui a enregistré le meilleur score avec un pourcentage de 77,59%. Le lycée national de Rossignol, qui a inscrit 40 candidats, occupe la dernière place, en termes de pourcentage de réussite. Seulement deux candidats ont passé avec succès les examens. Pour le Centre, les responsables de seulement 4 des 13 lycées pourraient ressentir un certain sentiment de satisfaction. Il s’agit des lycées de Lascahobas (90,32%), Charlemagne Péralte de Belladère (81,82%), Dumarsais Estimé de Hinche (61,21%) et Jean-Pierre Louis de Savanette (60,42%). Tous les autres lycées ont enregistré un pourcentage de réussite de 20 à 40%. Dans les Nippes, 4 des 11 lycées ont un taux de réussite de 50% et plus. Le lycée St-Joseph de Pémerle enregistre le meilleur score avec 92,50% de réussite. Le lycée national de Bouzi se distingue aussi avec son taux de réussite de 87,76%. Qu’en est-il pour le Nord-Ouest ? Catastrophique. Même si tous les 4 candidats du lycée Ménélas Bordes ont réussi, deux autres lycées signent un score de zéro pour cent (0%). Il s’agit des lycées Thomas Madiou (0 sur 27) et Justin Lhérisson (0 sur 32). D’une manière générale, les résultats sont catastrophiques pour ce département dont Port-de-Paix est le chef lieu. Concernant le Nord-Est, ça va mieux que le Nord-Ouest. Six des 17 lycées ont enregistré un pourcentage de réussite de 50% ou plus. Le lycée national de Terrier-Rouge fait honneur au département avec un pourcentage de réussite de 93,15%. Seulement cinq de ses 73 candidats n’ont pas réussi au premier tour. Pour cette région, le lycée Fortuné Audate de Mombin-Crochu enregistre le deuxième score, soit 89,53%. Les résultats des 14 autres lycées sont catastrophiques. A titre d’exemple, aucun des huit candidats du lycée national de Vallières n’a réussi. Coup d’œil sur la philo Aucun lycée n’enregistre 0% de réussite, mais cela ne veut pas dire que les résultats sont satisfaisants pour autant. La performance de certains établissements scolaires publics est à souligner, notamment celle du lycée Fortuné Audate de Mombin-Crochu dans le Nord-Est avec ses 100% de réussite en philo (63/63). Ce département remporte la palme. 12 des 14 lycées ont 50% de réussite ou plus. Contrairement à la rhéto, la performance des lycées de la Grand’Anse est meilleure en philo. Tous les six lycées dépassent un taux de réussite de 68%. Le lycée national de l’Anse d’Hainault est en tête de liste avec 94,83% de réussite. En ce qui a trait aux Nippes, les résultats sont beaucoup moins satisfaisants. Seuls les lycées Jacques Prévert (85,10%) et national de Bouzi (76,74%) dépassent les 50% de réussite. Tous les neuf autres enregistrent des résultats compris entre 12 et 37% de réussite. Pour le Centre, la meilleure performance revient au lycée de Lascahobas qui a inscrit 512 élèves. 322 ont réussi, soit un pourcentage de 62,89%. Le lycée Charlemagne Péralte de Belladère obtient, de son côté, un taux de réussite de 60,94%. Pour ce département, quatre des 12 lycées dépassent les 50% de réussite. Dans l’Artibonite, 8 des 14 lycées enregistrent un taux de réussite de 50% ou plus. Dans l’ensemble, les résultats sont catastrophiques pour cette région. Dans le Sud, le lycée Pierre Sully est celui qui a la meilleure performance académique en philo cette année, avec un taux de réussite de 80%. N’empêche que, dans l’ensemble, les résultats sont aussi catastrophiques dans cette région. Et pour le Sud-Est, 6 des 13 lycées dépassent la barre de 50% de réussite. Le lycée Calixte Numa Rabel de Belle-Anse enregistre 72,54% de réussite, suivi du lycée Julen Raymond avec un taux de réussite de 67,95%. 634 candidats inscrits en philo par un seul lycée Dans le Nord-Ouest, cinq sur huit des lycées obtient une moyenne de 50% ou plus. La meilleure performance ne dépasse pas cependant 56,31%. Le lycée Tertulien Guilbaud a inscrit la bagatelle de 634 candidats en philo. 357 d’entre eux ont réussi au premier tour des examens officiels cette année, soit 56,31%. En ce qui a trait au Nord, la performance est meilleure qu’en rhéto. Si 12 lycées dépassent la moyenne de 50% de réussite, quatre d’entre eux atteignent la barre de 81% et plus. Il s’agit des lycées Jean-Baptiste Cinéas (85,65%), Jean-Jacques Dessalines (83,33%), Jean-Louis Pierrot de l’Acul-du- Nord (82,93%) et Paul Eugène Magloire de Quartier-Morin (81,58%). Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle n’a pas encore publié les résultats du bac I et II pour le département de l’Ouest, mais il ne devrait pas y avoir de miracle.











AUTEUR
Valéry Daudier

vdaudier@lenouvelliste.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page