Lundi 26 septembre 2016









NATIONAL

Deux centres de santé inaugurés à Thiotte et à Banane

Deux nouveaux centres de santé ont ouvert leurs portes mercredi dans le département du Sud-Est. Il s’agit de l’inauguration de la Maternité SONUB de Thiotte, du Centre de soins obstétriques de Banane, situés dans la première section communale d’Anse-à-Pitre inaugurés le même jour.


Ces centres ont été construits afin d’assurer une meilleure prise en charge des problèmes de santé des populations du département, en particulier dans le domaine de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile, et dans celui de la lutte contre les maladies, en général. Prenant la parole au cours de cette cérémonie, le Dr Ted Lazarre, directeur départemental de la Santé, a mis l'accent sur l'impact des deux initiatives sur la réduction du taux de morbi-mortalité dans le département et a aussi souligné le fait qu'ils vont permettre aux Haïtiens et Haïtiennes d'avoir un accès équitable aux services et des soins de qualité tels que définis dans le paquet essentiel de services, selon un communiqué de la Présidence. Dans son intervention, la ministre de la Santé publique, le Dr Florence D. Guillaume, a, de son côté, remercié les partenaires dudit ministère qui ont permis au gouvernement haïtien de réduire la mortalité maternelle et néo-infantile. La titulaire du MSPP a mis l'emphase sur la mission de son ministère qui est de garantir à tous les citoyens sans distinction le droit à la vie, à la santé et leur procurer, dans toutes les collectivités territoriales, les moyens appropriés pour la protection, le maintien et le rétablissement de leur santé. Participant à la cérémonie, la première dame, Sophia Martelly, qui était à sa deuxième visite à Thiotte, a renouvelé sa volonté de continuer son plaidoyer afin de réduire les risques de mortalité maternelle et néo-natale. Elle a invité la population à jouer sa partition en respectant les consignes des autorités concernées en matière sanitaire. « Je profite de cette occasion pour exhorter les médecins, infirmières, auxiliaires, sages-femmes, ménagères et tout autre employé qui aura à travailler dans cette institution à faire le maximum d'efforts afin que ce centre devienne une référence. Elle encourage tout un chacun à en faire un bon usage», a dit la première dame, au cours de la cérémonie marquant la réouverture du Centre de soins obstétriques de Banane. Elle a insisté sur la nécessité pour les femmes de choisir une méthode de planification familiale afin de contrôler leur capacité de procréer. Les deux cérémonies se sont déroulées en présence du député de la commune de Thiotte, de l'ambassadeur de France en Haïti, Patrick Nicoloso, du directeur départemental de la Santé, du délégué départemental du Sud-Est, des agents exécutifs intérimaires de la commune de Thiotte et de celle d’Anse-à-Pitre, et des partenaires techniques et financiers du MSPP.











AUTEUR
Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page