Samedi 10 décembre 2016









NATIONAL
Artibonite/Circulation

Sécurité routière, la police prolonge l'opération « Sove lavi»

La Direction départementale de l’Artibonite (DDA) de la Police nationale d’Haïti (PHH) a renouvelé sa volonté de réduire les accidents sur certains tronçons de la route nationale #1. Elle a déclaré maintenir l’ensemble des mesures de prévention baptisées opération « Sove lavi », prises à cette fin.


Lancée le 14 juillet 2014, l’opération « Sove lavi » devait prendre fin le 26 juillet 2014. A la surprise des usagers de la route, elle a été prolongée. Le numéro un de la police régionale, le commissaire principal Berson Soljour, a indiqué que cette décision est salutaire. Elle devrait permettre d’obtenir de meilleurs résultats. « La police a pour mission de sauver des vies », a-t-il rappelé. Selon M. Soljour, les retombées de l’opération sont satisfaisantes. Mais, a-t-il poursuivi, tout n’est pas encore fini. Le titulaire de la DDA/PNH se dit préoccupé par le mauvais comportement de certains conducteurs. Il lance un appel aux responsables des écoles de conduite en vue de sensibiliser ces derniers. Berson Soljour s’est également félicité de la collaboration de la population qui, dit-il, facilite la tâche à l’institution. L’opération « Sove lavi » concerne précisément les tronçons Montrouis/Saint-Marc, Pont-Sondé/L’Estère, Gonaïves/Puilboreau. Au cours de ladite opération, les contrôles de vitesse avec radar embarqué et l’inspection de véhicules seront intensifiés. Dans la région, les accidents de la circulation sont très fréquents. Des dizaines de personnes en sont déjà victimes. Le samedi 15 juin 2014, à l’entrée nord de Saint-Marc, un accident impliquant la voiture du député de la circonscription de L’Estère, Jules Lionel Anélus, a fait 13 morts. Le 26 du même mois, six (6) morts, dont deux (2) enfants en bas âge et trois blessés graves, ont été enregistrés dans un autre accident survenu non loin du centre-ville de L’Estère. Cet incident s'était produit après que la voiture à bord de laquelle se trouvaient les victimes a percuté un camion de ciment- en panne- qui stationnait sur la voie publique.











AUTEUR
Jodherson Cadet, jodhersoncadet@yahoo.fr

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page