Vendredi 9 décembre 2016









CULTURE
Exposition / Salon diplomatique / Réunion OEA

Des tableaux pour rapprocher les peuples

« Passerelles », est le thème de la nouvelle exposition de tableaux de l’artiste plasticien Dominique Domerçant, qui a débuté le dimanche 10 août 2014, dans l’enceinte du salon diplomatique de l’aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince. Cette exposition est organisée dans le cadre de la réunion interaméricaine des ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture, qui s'est tenue les 12 et 13 août 2014 en Haïti.


Par Amos Cincir Une observation poussée permet aux visiteurs du salon diplomatique de l'aéroport Toussaint Louverture de voir «l’invisible» et de découvrir les secrets cachés dans les peintures de l'artiste peintre Dominique Domerçant. Cette exposition organisée en marge de la 6e réunion interaméricaine des ministres et hauts fonctionnaires chargés de la culture de l'Organisation des États américains vise à permettre aux visiteurs de (re)découvrir les oeuvres et l'engagement du peintre Dominique Domerçant dans le secteur culturel haïtien. Proposant un mélange d’abstraction, de symbolisme et de surréalisme, les oeuvres de l’artiste Dominique Domerçant présentent des sujets qui retiennent l’attention du spectateur, comme pour prolonger le dialogue entre l’œuvre et le public autour de trois grands concepts. Il s'agit de la plasticité, de l’identité et de la modernité. Avec des surfaces animées par le contraste, l’harmonie et la transparence, ces oeuvres faconnées avec des paysages et des personnages sont réalisées avec une texture particulière donnant corps aux sujets. Ces tableaux portent des titres comme « Passerelles I, II et III, pieds, pouvoir, profondeur, patriarche, paysage, patrimoine, etc. » Des passerelles culturelles « C’est une porte ouverte pour mieux aborder les profondeurs de la culture haïtienne. Cette culture cosmopolite qui se combine aux multiples couleurs vives et valeurs transfrontalières qui déterminent l’âme du peuple d’Haïti », s’est exprimé le peintre, qui affirme que les 21 œuvres picturales qui composent cette collection servent de passerelle entre l’art et la culture, la diplomatie et la coopération, l’identité et la modernité. Les couleurs rouge, jaune et bleu sont visiblement présentes dans la majorité des tableaux de différents formats. Des ponts jetés entre les personnages, des paysages imaginaires où dansent des formes abstraites, des symboles qui se rapportent particulièrement aux civilisations amérindienne, européenne, africaine et asiatique portent la signature de l’artiste Dominique Domerçant. Diplômé en arts plastiques et gestion culturelle à l’Ecole nationale des Arts (ENARTS), l'artiste confie que cette exposition qui prendra fin au mois d'août, fait suite à sa dernière exposition solo réalisée en 2011 dans plusieurs centres culturels à Oklahoma aux Etats-Unis d'Amérique avec le soutien de la FOKAL. « C’est avec honneur que je propose mes talents d’artiste au service de la diplomatie et de la promotion de l’image positive d’Haïti à travers cet événement», s’est réjoui Dominique Domerçant, ancien boursier de la première promotion de la formation en « diplomatie des affaires » de l’Organisation des Etats américains (OEA) organisée entre 2012 et 2013. Il souhaite ainsi marquer la Journée mondiale de la jeunesse, célébrée le 12 août, en offrant une partie des bénéfices de la vente de ses œuvres au programme d’éducation artistique et culturelle de l’association Femmes Education Développement Art et Médiation (FEDAM). Ce dernier, qui a animé en décembre 2013 des ateliers artistiques dans plusieurs villes du Bénin en Afrique de l'Ouest, « l’art ne doit pas servir seulement à nous rapprocher des autres peuples, il doit aussi nous aider à nous construire de l’intérieur par l’éducation, et ce pour mieux faire face aux assauts de la mondialisation.»











AUTEUR
Amos Cincir

mcincir@lenouvelliste.com

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page