Samedi 3 décembre 2016









SOCIETE

Science: Parlons de l’ascension à l’occasion de la fête de l’Assomption


Nous avons une grande reconnaissance envers la fête de l’Assomption de la Vierge Marie. Pourquoi cela ? Parce qu’elle nous a servi de fil conducteur dans notre stratégie de réflexion approfondie relative au phénomène de l’ascension. En conséquence, c’est avec joie que nous disons : bonne fête du 15 août à tous les chrétiens ! Une question se pose : Que signifie l’Assomption de la Vierge Marie ? Il s’agissait de la montée du cadavre de Marie jusqu’au-dessus des nuages bas. Cet évènement était considéré comme un miracle. Pourtant, aucun évangéliste et aucun auteur de livre du Nouveau Testament n’en a parlé. Mutisme complet ! Mutisme consensuel ? C’est bizarre ! Pourtant, pendant plusieurs siècles, cet évènement était rapporté par la tradition orale. Enfin en 1950, le pape Pie XII a reconnu l’Assomption de la mère de Jésus et ordonna sa célébration par les églises catholiques, à chaque 15 août. Maintenant faisons quelques rappels importants.Certes, le monde chrétien a connu quatre ascensions. Voyons-les successivement : 1) La première ascension était celle d’Hénoch. Elle était rapportée laconiquement par le prophète Moïse, au chapitre 5 de son livre Genèse.Pas de confusion avec les deux autres Hénoch. Il s’agit ici d’Hénoch, le père de Metouchela qui était le grand père de Noé. 2) La deuxième ascension était celle du prophète Elie. C’était une apothéose ! Elie, super star, malgré sa grande vieillesse, aux abords de la rivière Jourdain. Il fallait le voir, s’élevant dans l’atmosphère jusqu’au niveau des nuages, sous les regards stupéfaits, entre autres d’une cinquantaine d’invités, tous des prophètes ! 3) La troisième ascension a été celle de Jésus. C’était aussi une apothéose ! Jésus, à Béthanie, s’est élevé dans l’atmosphère jusqu’à perte de vue, sous les yeux médusés de quelques disciples. 4) La quatrième ascension était celle du cadavre de la vierge Marie. C’est ce qu’on a appellé « Assomption de la vierge Marie ». Dommage que la télévision et les satellites n’existaient pas encore pour faire de la deuxième ou de la troisième ascension un événement planétaire, aussi féérique que les premiers pas de l’homme sur la lune ! Maintenant, il est impérieux de vous informer que pendant plus de 30 années, durant des moments de concentration extrême, nous avons étudié non seulement ces 4 ascensions mais encore la nôtre ainsi que toutes les histoires d’ascension entendues dans les quartiers populaires pendant nôtre adolescence et pendant notre vie adulte, en Haïti. Malheureusement, celles-ci ont été qualifiées de ‘’ lougarou kap vole anlè ’’ Les nombreuses et pertinentes questions, méthodiquement nous ont permis de découvrir certaines évidences ayant autorisé nos conclusions et hypothèses. Enigme, mystère ? Il faut penser, penser souvent, penser profondément et oser ! Oui oser ! Que d’effort pour faire jaillir la lumière de la vérité scientifique ! En vérité, il n’y a rien de plus sublime et rien de plus éblouissant que la lumière de la vérité scientifique ! Les immortels Copernic et Galilée en savaient quelque chose. Enfin, il est temps de présenter successivement les quatre plus plausibles de nos hypothèses scientifiques concernant le phénomène de l’ascension. 1) Première Hypothèse : l’ascension serait un phénomène scientifique ayant des signes prémonitoires et se produisant tous les 10 à 30 années, au niveau d’un endroit du sol, appelé ‘’Site d’ascension ‘’.Ce phénomène ne s’est déjà manifesté que seulement dans deux pays, à savoir: Israël (jour ou nuit).et Haïti (la nuit).Le site d’ascension peut s’éteindre à cause du développement de l’urbanisme 2) Deuxième Hypothèse : Le phénomène de l’ascension serait dû a une interaction entre la planète terre, le soleil et la lune. 3) Troisième Hypothèse : Malgré un temps normal, cette interaction pourrait provoquer au niveau du ‘’site d’ascension’’ l’apparition d’un énorme tourbillon, capable de soulever et de propulser une personne jusqu’au dessus des nuages bas (stratosphère) L’ascensionné n’atteint pas la dernière couche de l’atmosphère c’est-à-dire l’exosphère ( entre 500 et 1000 kilomètre d’altitude). Son cadavre très déformé serait rejeté à plus de 10 kilomètres du ‘’site d’ascension’’ 4) Quatrième Hypothèse : l’interaction entre la terre, le soleil et la lune peut avoir aussi comme conséquence la formation d’une « longue passerelle électro amagnétique, transparente et hermétique », à une trentaine de mètres au-dessus du « Site d’ascension. A l’intérieur de la passerelle, de nombreuses particules alpha seraient transformées en atome d’hélium, permettant le soulèvement d’une personne. La progression se fait d’abord verticalement au niveau de la trompe de la passerelle, en contact avec le sol. Ensuite, à l’intérieur de la passerelle la progression de la personne se fait lentement et horizontalement pendant 30 à 60 minutes. Après un arrêt du processus pendant 3 à 5 minutes, le retour se fait automatiquement en direction du point de départ initial.











AUTEUR
Dr Bousseau Thony Roland Tél. : 3454-1711 11 août 2014

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page