Vendredi 9 décembre 2016









SPORT
Tennis de Table / Jeunes talents

L'AHTT travaille sur l'avenir

Le disciple n'est pas comme son maître, mais tout disciple bien formé sera comme son maître (Luc XI, 40) De passage en Haïti pour animer une « clinique » à l'adresse des jeunes pratiquants du tennis de table, l'entraîneur Mozart François qui est le responsable technique de l'Association haïtienne de tennis de table (AHTT), en est sorti très satisfait de la volonté dont ont fait preuve ces jeunes pratiquants dans l'apprentissage des données aussi bien sur le plan théorique que pratique.


« Ils se sont très bien comportés à l'occasion de cette formation et je suis sorti très satisfait de leurs performances au cours des ateliers de travail ainsi que lors des séances pratiques », a déclaré Mozart François qui croit beaucoup à des lendemains meilleurs pour cette discipline en Haïti. Du lot de ces jeunes à pouvoir performer à l'occasion de cette clinique, les trois frères Jean-Pierre (Junior 10 ans, Marshall 12 ans et Jefferson 15 ans) ont particulièrement retenu son attention sur leur maîtrise de soi, leur positionnement dans les échanges avec l'adversaire. « Dans le cas où ils parviennent à maintenir la flamme, on doit s'attendre dans un proche avenir à ce qu'ils puissent rivaliser avec les meilleurs dans leurs catégories respectives sur le plan national et international », a précisé le responsable technique de l'AHTT. Encouragés et soutenus financièrement par leur père (pratiquant le tenis de table), ces trois frères rencontrés au local de l'Académie haïtienne de tennis de table (centre de formation de l'AHTT) à Delmas 65, Impasse Orchidée # 1, qui s'adonnent à cœur joie matin et soir à l'entraînement, performent aussi dans le domaine scolaire au Collège de formation d'études classiques. Junior tout en caressant le rêve d'enseigner la pratique du tennis de table et l'éducation physique à l'école manifeste également le désir de devenir ingénieur. Quant à Marshall et Jefferson, ils ciblent le droit international tout en continuant à militer dans le tennis de table comme athlètes et projettent de devenir entraîneurs dans cette discipline. Leur projet à long terme dans le tennis de table : représenter Haïti dans les compétitions internationales et s'adjuger le titre de champion du monde. Ce n'est pas sans raison qu'ils sollicitent le soutien financier des secteurs concernés pour les aider à participer dans des compétitions se déroulant à travers la zone ainsi qu'aux stages et séminaires pour athlètes de haut niveau. Leur message à la jeunesse haïtienne : ne pas s'adonner à des activités malsaines comme la délinquance juvenile, le vol, le viol, la drogue, et l'alcool qui ne sont pas bons pour la santé, pratiquer un sport et persévérer dans le domaine de l'éducation. Hormis les frères Jean-Pierre, d'autres jeunes répondant aux noms de Castré Vernat (17 ans), Raymond Richardson,Dérilus Weuter (14 ans), Jacob Jean-Louis (18 ans) et Alfred Jeff (21 ans) ont fait preuve également d'un bon comportement à travers cette formation constituant ainsi la génération à venir du côté de l'AHTT. A l'image des autres membres du comité exécutif de l'AHTT, Mozart François s'active également dans les planifications visant à commémorer cette année l'anniversaire de l'Association sous la forme d'un grand tournoi avec la participation de pongistes étrangers, au cas où les démarches auprès des commanditaires s'avèrent positives.











AUTEUR
Emmanuel Bellevue manubelleviue@yahoo.fr

Réagir à cet article

Les commentaires sont modérés

Chaque contribution postée est soumise à modération. Vous pouvez alerter l'équipe du Nouvelliste, d'une contribution qui vous semble ne pas respecter notre charte en cliquant sur le bouton << Voter contre >>, présent sous chaque commentaire. Notre équipe sera automatiquement prévenue et fera le nécessaire.

La charte de moderation












Haut de la page