En mémoire de Frantz Casséus

PUBLIÉ 2013-11-27


En partenariat avec l’école de musique de Sainte-Trinité et Caracoli, le guitariste américain Marc Ribot a animé du 18 au 21 novembre, sous la supervision des professeurs Valcin et Souvenance, une séance de formation à la guitare classique pour une quarantaine de jeunes débutants. Lors d’un minirécital organisé spécialement à l’occasion de la visite de Marc Ribot, le mardi 19 novembre, une quinzaine d’élèves de l’école de musique de Sainte-Trinité ont interprété plusieurs pièces, dont deux de Frantz Casséus: « Nan fon bwa » et « Mèsi Bondye ». La rencontre a aussi été l’occasion de faire le point sur le programme, ses besoins en matériel, en ressources humaines et en financement. Le modèle économique choisi jusqu’à présent est intéressant, dans la mesure où ce sont en quelque sorte les propres œuvres de Frantz Casséus qui financent le programme. En effet, ami et élève de Frantz Casséus, Marc Ribot est aussi le dépositaire de ses droits d’édition: il a décidé de réinvestir en Haïti les bénéfices générés par ces œuvres qui jouissent d’une reconnaissance internationale dans le milieu de la guitare classique. De cette manière, le programme maintient aussi vivantes la mémoire de Frantz Casséus et la tradition haïtienne de la guitare classique. D’autres pistes de financement sont à l’étude, et une soirée de levée de fonds est en cours d’organisation à New York, pour le 18 juin 2014. Un CD des œuvres de Frantz Casséus, interprétées par le guitariste italien Alberto Mesirca, est paru récemment chez Basta Music, et un recueil de partitions inédites de Frantz Casséus sortira au début de l’année prochaine chez les éditions Chanterelle. Marc Ribot était accompagné des musiciens Ches Smith et Shahzad Ismaily. Esquisse biographique Frantz Casséus est un guitariste et compositeur haïtien, dont le travail s'est essentiellement centré sur la musique classique et la musique traditionnelle haïtienne. Il passe la majeure partie de sa vie d'adulte à New York, aux États-Unis, où il décède le 21 juin 1993. Né en 1915, au sein d’une famille modeste de Port-au-Prince, Frantz Casséus fabrique sa première guitare à l’âge de 12 ans, ses parents n’ayant pas les moyens de lui en acheter une. Pendant plusieurs années, il étudie la guitare classique européenne, seul dans un premier temps, puis avec l’aide du compositeur et musicologue allemand Werner Jaegerhuber. Il donne son premier concert à Port-au-Prince en 1941. Par la suite, il se lance le défi de préserver l’intégrité musicale haïtienne, mise en danger, selon lui, depuis l’occupation militaire américaine de 1915. Dans un article au titre évocateur « Notre méringue se meurt…» (publié en 1944 dans "Haïti-Journal"), il témoigne son désarroi face à la dévalorisation du patrimoine musical haïtien. Casséus fut aussi le premier professeur du guitariste américain Marc Ribot. Ce dernier a tenu un rôle important dans la préservation du patrimoine musical de Frantz Casséus. Parmi ces efforts, Ribot fit éditer une collection des partitions des compositions de guitare de Casséus, et enregistra un CD de ces œuvres en décembre 1993, sous le label bruxellois Les Disques du Crépuscule.



Réagir à cet article