Haïti – Energie

Installé à la tête de l’ANARSE, Evenson Calixte se prépare à réguler le secteur de l'énergie

C’est le ministre des Travaux publics, transports et Communication en personne, l’ingénieur Fritz Caillot, qui a procédé, dans la matinée du mercredi 8 novembre 2017, au local de la Cellule Energie à Bourdon, à l’installation de M.Evenson Calixte, le tout premier directeur général nommé à la tête de l'Autorité de régulation du secteur de l'énergie (ANARSE) par arrêté présidentiel en date du 31 octobre 2017.

Publié le 2017-11-08 | Le Nouvelliste

National -

À en croire le titulaire du MTPTC, l’ingénieur Fritz Caillot, la nomination de M.Evenson Calixte au poste de directeur général de l’ANARSE, organisme autonome créé par le décret du 3 février 2016, s’inscrit dans la tendance du moment où il est question de revoir les contrats avec les fournisseurs privés d’électricité (IPP) qui prêtent leurs services en production d’électricité.

Prévenant, le ministre a tôt fait d’avertir le nouveau directeur général que la tâche qui l’attend – consistant à mettre des balises dans ce secteur pour une nouvelle ouverture vers le secteur privé-est immense. Mais « vous êtes en terrain connu », a-t-il concédé, se voulant être rassurant.

En effet, avant d’étrenner ses nouveaux habits de premier directeur général de l’ANARSE, Evenson Calixte faisait office de conseiller en énergie du président Jovenel Moïse. Investi de la confiance du chef de l’État, Evenson Calixte, dans ses propos de circonstance, dit prendre le ferme engagement d’assurer le développement du secteur de l’énergie de manière inclusive et dans un climat de saine concurrence, de le rendre attractif avec pour objectif d’assurer le bien-être et la satisfaction des destinataires de ce service public dans l’intérêt de la collectivité.

« Cet organisme, dont j’ai l’insigne honneur d’être le tout premier directeur général, doit avant tout sa justification, et donc toute son importance, à la faveur de l’ouverture sans précédent du secteur de l’énergie à la participation des acteurs autrement étatiques, c’est-à-dire des acteurs venant du secteur privé », a fait savoir le Dr Evenson Calixte, également enseignant-chercheur et doyen de la Faculté des sciences, de génie et d’architecture à l’Université Quisqueya.

Dès lors que la situation de monopole ou de quasi-monopole qui régnait dans ledit secteur est remise en cause et que les acteurs divers auront à y intervenir à différents titres, a-t-il poursuivi, il importe qu’un organe présentant de sérieuses garanties de compétence et d’autonomie soit chargé de sa régulation.

Placé sous tutelle du MTPTC, dont le ministre assure la présidence du conseil d’administration, l’ANARSE aura à intervenir dans un secteur souffrant d’un manque d’organisation et dans lequel l’Ed’H a elle seule cumulait les fonctions commerciales et de régulation.

Dans le cadre du décret de 2016, l’ANARSE a compétence pour contrôler le respect des termes, des licences et droits d’exploitation par les opérateurs du secteur; contrôler l’application des tarifs de l’électricité; les conditions de raccordement au réseau; les extensions de réseau; protéger les intérêts des consommateurs et des opérateurs en garantissant l’exercice de concurrence saine et loyale dans le secteur; autoriser les travaux à effectuer par les opérateurs du secteur, élaborer des contrats et des cahiers des charges qui seront utilisés par les titulaires de licence ou de droit d’exploitation.

En tant que premier directeur général de l’ANARSE, le Dr Evenson Calixte s’évertuera à réaliser la mise en place de cet organe autonome, concrétiser les dispositions législatives relatives à son organisation et son fonctionnement et entreprendre les premières actions destinées à assurer un fonctionnement ordonné du secteur.

« Nous avons donc pour mission de fournir un accompagnement nécessaire aux acteurs afin d’assurer la qualité du service et d’en diminuer les externalités négatives, notamment en termes de nuisance à l’environnement naturel », a rappelé le Dr Calixte s’engageant à bannir le « pays en dehors » en ce qui concerne l’énergie.

« Aucun écart ne sera admis par rapport aux principes cardinaux régissant un véritable organe de régulation destiné à mettre tous les acteurs d’un secteur aussi composite et complexe que celui de l’énergie […] Je serai un directeur général ouvert au dialogue avec tous les acteurs du secteur », a promis le Dr Evenson Calixte assurant que la loi et l’intérêt général constitueront sa boussole à la tête de l’ANARSE, appelée à être un facilitateur neutre et autonome au service de la communauté.

Le Dr Evenson Calixte a reçu avec honneur son diplôme de génie électrique à l’Université Quisqueya en 1998. Il a reçu ses diplômes de maîtrise et de doctorat en génie électrique à l’Université Nagoya au Japon. Le Dr Calixte a gagné le prix du meilleur papier scientifique pour jeunes chercheurs de l’Institut des ingénieurs électriciens du Japon. Enseignant-chercheur et doyen de la Faculté des sciences, de génie et d’architecture à l’Université Quisqueya, le Dr Evenson Calixte est également professeur de réseaux électriques et de circuits électriques à la Faculté des sciences de l’Université d’État d’Haïti (UEH). Il était consultant en énergie au cabinet du ministre de l’Environnement en 2013: Le Dr Calixte est membre de « Institute of Electrical and Electronics Engineers ».

Réagir à cet article