Eglise Catholique/Vatican/Nomination

Monseigneur Max Leroy Mésidor, nouvel archevêque métropolitain de Port-au-Prince

Publié le 2017-10-09 | Le Nouvelliste

National -

Monseigneur Guire Poulard, l’archevêque métropolitain de Port-au-Prince, prend sa retraite après de longues années de ministère épiscopal. Pour lui succéder, le pape François a nommé, samedi dernier, Monseigneur Max Leroy, Mésidor, l’archevêque métropolitain du Cap-Haïtien.

Dans un communiqué rendu public le samedi 7 octobre, la Nonciature apostolique a annoncé aux fidèles catholiques et à tout le peuple haïtien que, voulant pourvoir au bien pastoral de l’archidiocèse de Port-au-Prince et à la suite du départ de Son Excellence Monseigneur Guire Poulard à sa retraite, le Saint-Père a nommé archevêque de Port-au-Prince, Son Excellence Monseigneur Max Leroy Mésidor, jusqu’à présent archevêque métropolitain du Cap-Haïtien.

Qui est Monseigneur Max Leroy Mésidor ?

Né le 6 janvier 1962 à Saint-Marc, Monseigneur Max Leroy Mésidor est fils légitime de Marcelin Mésidor et de Eulovia Brunot. Dès son enfance il a vécu à Verettes, le département de l'Artibonite, dans le diocèse des Gonaïves. Il a fait ses études élémentaires chez les Petits Frères de Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus à Verettes et ses études secondaires au Collège de l’Immaculée Conception des clercs de Saint-Viateur, aux Gonaïves. En même temps, il était au Petit séminaire diocésain.

Max Leroy Mésidor a commencé la philosophie au Grand séminaire, à Port-au-Prince, en septembre 1981, après, dans la section de théologie, où il a obtenu son baccalauréat en théologie en 1987. Il a été ordonné diacre le 6 décembre 1987 à Saint-Marc et prêtre le 10 janvier 1988 à Verettes.

Tour à tour Max Leroy Mésidor a assumé les ministères suivants :

Mai 1988-mai 1989 : Vicaire paroissial à Petite-Rivière

Mai 1989-mai 1992 : Administrateur paroissial de la paroisse

Octobre1992-novembre 1993 : Vicaire paroissial de la cathédrale des Gonaïves

Novembre 1993-septembre 1998 : Curé de la paroisse de la Visitation, Gonaïves

Septembre 1998-septembre 2000 : prêtre étudiant à l’Université de Louvain, Belgique, où il a obtenu la licence en théologie pastorale et en catéchèse

Décembre 2000-juillet 2008 : Curé de la paroisse de Saint-Marc

Septembre 2008-juillet 2012 : Curé de la cathédrale des Gonaïves et vicaire général du diocèse des Gonaïves

9 juin 2012, nommé par le pape Benoit XVI évêque de Fort-Liberté et consacré évêque le 28 juillet suivant

1er novembre 2013, nommé évêque coadjuteur du Cap-Haïtien, avec droit de succession

22 novembre 2014 archevêque du Cap-Haïtien.

Selon la Nonciature apostolique, pendant la période du siège vacant et jusqu’à la prise de possession du nouvel archevêque, le pape a nommé administrateur apostolique de l’archidiocèse de Port-au-Prince Son Excellence Monseigneur Ducange Sylvain, S.D.B., évêque auxiliaire.

La Nonciature apostolique remercie Monseigneur Guire Poupard pour sa sollicitude pastorale et pour les efforts donnés au service de l’Eglise pendant son long ministère épiscopal.

Mgr Guire Poulard a été nommé archevêque de Port-au-Prince en 2011. Il a vu le jour en Haïti le 6 janvier 1942 à Delatte, à Petit-Goâve. Le 25 juin 1972, à l’âge de 30 ans, il a été ordonné prêtre à Port-au-Prince. Il a été ordonné évêque le 15 mai 1988, après 16 ans de sacerdoce. Son premier diocèse était Jacmel, dont il a été le berger pendant 21 ans. Il a été muté aux Cayes le 9 mars 2009. Après seulement 2 ans dans ce diocèse et exactement un an après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 au cours duquel a été tué Mgr Josef Serge Miot, ancien archevêque de Port-au-Prince, Mgr Poulard a pris la succession du défunt et est devenu archevêque de Port-au-Prince le 26 mars 2011.

Réagir à cet article