Konbit tèt ansanm pou Ayiti kanpe, la proposition d'Odette Roy Fombrun

Livres en folie

Publié le 2017-06-14 | Le Nouvelliste

Culture -

Pour sauver Haïti, selon la Coïnvitée d’honneur de la 23e édition du Livres en folie, Odette Roy Fombrun, il faut appliquer scrupuleusement ce qui est écrit dans son ouvrage intitulé « Konbit tèt ansanm pou Ayiti kanpe ». Passionnée par l’esprit du « konbitisme », à travers cet ouvrage rédigé en créole et très bien illustré, Mme Fombrun inculque aux citoyens les mécanismes pouvant aider le pays à sortir du labyrinthe dans lequel il se trouve. Supportée par la Fondation Odette Roy Fombrun (FORF) et dessinée par Wilner Apollon, cette plaquette de 30 pages débute avec le chapitre intitulé « Konstitisyon peyi a » pour expliquer à tout un chacun l’importance de chaque texte de loi de notre Constitution dans la construction d’une nouvelle Haïti. L’auteur enchaîne avec « Ayisyen Toupatou », suivi de « tout Ayisyen egal ego » pour montrer à tous les fils et les filles du pays qu'ils sont égaux où qu'ils se trouvent. Nationaliste convaincue, notre trésor national ne rate jamais une occasion pour prêcher l’union, la tolérance et l’égalité entre tous les citoyens. Odette Roy Fombrum se positionne comme la personne qui montre le chemin du sacrifice, de la solidarité et de « konbit tèt ansanm » pour sauver la nation. Dans tous ses écrits, l’auteure met l'accent sur des notions fondamentales dont les Haïtiens ne peuvent pas se passer pour changer l’image du pays: « Dwa tout moun. Dwa ak Libète se menm bagay. Libète. Moun fèt pou viv ansanm, an sosyete. Konbitis nasyonal tèt ansanm. Leta. Byen Leta. Respekte byen Leta. Respekte kote nou viv. Pyebwa se lasante. Tèt ansanm pou demokrasi…» Pour l’éducatrice, le respect des normes dans une société démocratique est un vecteur important pour construire l’Etat-nation. « Lan demokrasi tout bon, sitwayen respekte la lwa, gouveneman respekte lalwa, respekte dwa zimen. lan vre demokrasi tout moun egal ego, tout moun genyen menm dwa ak menm devwa. Fonksyonè pa piye kès Leta non plis.» Elle poursuit ainsi le développement de ses idées: «Pou gen demokrasi tout bon fòk sa chanje! Pou sa chanje, fòk nou veyatif. Fòk nou met tèt ansanm. Pou sa chanje, fòk nou defann bon pati politik ». Autant de pensées qui devraient attirer l’attention de nos concitoyens. Ce texte "konbit tèt ansanm" est un cri de l’auteur aux jeunes Haïtiens, leur apprenant à s'unir, à travailler ensemble pour le bonheur de notre patrie et le progrès de la nation. Ce livret vient au bon moment comme pour nous informer davantage sur le travail gigantesque du centenaire Roy Fombrun. Disponible à la 23e édition de Livres en folie les 15 et 16 juin 2017 dans les jardins du MUPANAH, ne sortez pas sans l'avoir dans votre petit sac afin de découvrir vos responsabilités et votre collaboration dans la construction de notre chère Haïti.

Réagir à cet article